Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 17:40
Le chouchou de l’été 2014

Ceci constitue mon dernier article sur la plateforme Overblog. Vous pourrez trouver le transfert des anciens billets ainsi que les nouveaux ici : http://blacknovel1.wordpress.com/

Et je termine en beauté ! Vous y croyez vous ? En deux petits mois, je me retrouve avec trois coups de cœur ! Trois romans totalement différents, dans des genres totalement différents et pourtant trois romans qui m’auront enchanté. Que ce soit Un enfant de Dieu de Cormac McCarthy (Points), un roman noir aux accents de conte philosophique, que ce soit Reflex de Maud Mayeras (Anne Carrière) un thriller extrêmement bien fait et psychologiquement fort et parfait, que ce soit Des forêts et des âmes de Elena Piacentini (Au-delà du raisonnable) un roman policier magnifique, ils auront tous trois enchanté mes lectures de cet été.

Outre le roman de Cormac McCarthy, la rubrique Oldies m’aura aussi de rendre un hommage à Fréderic Dard avec un roman de jeunesse, La Crève (Fleuve Noir), huis-clos qui se déroule après la seconde guerre mondiale à la psychologie parfaite.

En ce qui concerne les auteurs francophones, outre la déception de Imagine le reste de Hervé Commère (Fleuve éditions), il y aura eu des confirmations telles L’hiver des enfants volés de Maurice Gouiran (Jigal), qui nous plonge dans les pages noires du franquisme, Le mémorial des anges de Fabrice Pichon (Editions du citron bleu) qui montre que Fabrice Pichon fait partie des très bons auteurs de romans policiers, L’avocat, le nain et la princesse masquée de Paul Colize (La Manufacture de Livres) où l’auteur s’amuse avec les codes du polar en rendant hommage aux films classiques américains, L’expatriée de Elsa Marpeau (Gallimard-Série Noire) où nous découvrons l’univers des expatriés avec un roman noir vicieux, ou même La nuit de l’accident de Elisa Vix (Rouergue noir) qui me fait aimer de plus en plus cette auteure par la subtilité de ses intrigues.

Mais il y aura eu aussi des découvertes telles Seuls les vautours de Nicolas Zeimet (Toucan), où l’auteur fait un coup de force en déroulant une intrigue comme le ferait le maître Stephen King, ou bien Arab jazz de karim Miské (Points), premier roman et formidable coup d’essai d’un auteur dont j’attends avec impatience le second opus.

Du coté des étrangers, j’aurais eu l’occasion de lire mon premier polar turc, L'assassinat d'Hicabi Bey de Alper Canigüz (Mirobole Éditions) où l’enquêteur est un jeune garçon de 5 ans. J’aurais découvert l’univers de l’Irlandais Adrian McKinty avec Une terre si froide de Adrian McKinty (Stock-La cosmopolite) dont je lirai la suite puisqu’il s’agit du premier tome d’une trilogie. J’aurais aussi essayé Niceville de Carsten Stroud (Points), sélectionné pour Meilleurpolar.com qui a le défaut de s’essayer à différents genres et qui m’a un peu égaré. Et j’aurais été choqué par le roman norvégiens Le zoo de Mengele de Gert Nygårdschaug (J'ai lu), par sa façon de nous positionner en juge en face des exactions d’un groupe terroriste dont le but est de punir ceux qui font mourir les forêts amazoniennes et leurs tribus.

Le titre du chouchou du l’été 2014, s’il fut difficile à décerner, revient tout de même à Le jour des morts de Nicolas Lebel (Marabout), un formidable roman policier avec des personnages brut de décoffrage que l’on est pas prêt d’oublier.

J’espère que ce billet vous aura donné des idées de lecture. Je vous donne rendez vous le mois prochain pour un nouveau titre de chouchou du mois. Dans tous les cas, n’oubliez pas le principal, lisez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans chouchou
commenter cet article

commentaires

Thania 02/02/2016 13:02

Merci pour cet blog durant ces année, et merci pour cette liste de lectures.

Claude LE NOCHER 01/09/2014 08:01

Salut Pierre
Je compte t'imiter demain mardi en établissant aussi un p'tit bilan de l'été, car il y a quelques romans qui ont pu passer inaperçu. "Le jour des morts", excellent choix. Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 01/09/2014 09:32

je vais lire ça de ce pas. Je viens de recevoir la newsletter. Amitiés

Claude LE NOCHER 01/09/2014 09:00

Eh bien, j'ai réussi à en sélectionner huit, à lire dès aujourd'hui. Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 01/09/2014 08:07

Salut Claude. Le choix fut bien dur. J'aurais aimé faire ressortir aussi Une terre si froide, Le zoo de Mengele, Arab Jazz ... et bien d'autres. Amitiés

Norbert 31/08/2014 21:26

Salut Pierre,
En attendant ton avis à propos de "Dans la rue j'entends les sirènes" d'Adrian McKinty (qui est d'ailleurs en lice dans la sélection "étrangère" pour le Grand Prix de Littérature Policière 2014), se cond volet de la trilogie Sean Duffy après "Une terre si froide", je te conseille vivement, si ce n'est pas déjà fait, de découvrir les deux immenses révélations du roman noir français de cette année : je veux parler de "La Faux soyeuse" de Eric Maravélias (Série Noire), et de "Aux animaux la guerre" de Nicolas Mathieu (Actes Sud).
En romans étrangers, outre le magnifique "Empty Mile" de Matthew Stokoe (Série Noire), l'excellent "Le souffle court" de Massimo Carlotto (Métailié Noir) - et d'autres que j'oublie (je ne vais pas faire un inventaire non plus !) - il y a véritablement un écrivain américain à découvrir absolument, c'est le Cajun Tim Gautreaux, publié au Seuil dans la même collection que Ron Rash (c'est d'ailleurs ce dernier qui l'a conseillé et fait découvrir à son éditrice française Marie-Caroline Aubert). Son premier roman, publié en septembre dernier, "Le dernier Arbre" est absolument somptueux (il sort en poche chez Points le 10 septembre), et vient juste de paraître son second roman, "Nos Disparus", toujours aux éditions du Seuil (collection Cadre Vert de littérature étrangère) : dès les premières lignes, c'est comme si tu étais automatiquement transporté dans la Louisiane des années 1920, sur un grand navire à aubes sillonnant le Mississippi. Un souffle romanesque et une puissance narrative exceptionnels, dignes des plus grands écrivains américains, une tension omniprésente, des personnages profonds et complexes, c'est un véritable régal, un vrai bonheur de lecture, un moment d'évasion aussi fascinant que passionnant, bref, un véritable diamant noir ! Rien que "Le dernier arbre" a été l'une des plus belles lectures de ces dernières années... Si tu as déjà lu et aimé Ron Rash, aucun doute, tu vas adorer Tim Gautreaux !! (Il sera d'ailleurs présent au Festival America cette année). Bref, un immense auteur, à découvrir absolument ! ;)

Pierre FAVEROLLE 01/09/2014 07:21

Salut Norbert, Je n'ai pas encore lu une terre si froide mais tu me l'as maintes fois signalé et je l'ai acheté. Quant à La faux soyeuse et Aux animaux la guerre, je les ai aussi. Pour Tim Gautreaux, je ne l'ai pas encore mais j'avais noté son nom suite aux billets des copains. Dis, donc, avec des avis comme ça, tu vas pouvoir publier tes avis ! J'espère que tu me suivras sur Wordpress ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories