Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 17:57
Le jour des morts de Nicolas Lebel (Marabout)

Je ne connaissais pas Nicolas Lebel, et mal m’en a pris. Ce roman, c’est du pur plaisir de lecture, un vrai polar dense avec de succulents personnages. Bref, voilà un roman avec lequel on passe un excellent moment de divertissement. A déguster !

Le commandant Mehrlicht visite son ami Jacques, à l’hôpital Saint Antoine, où ce dernier suit une chimiothérapie. On ne va pas se laisser abattre, alors les deux compères profitent de la vie, dans la chambre, en buvant du vin et en fumant des cigarettes. Certes, les infirmières gueulent, mais on n’a qu’une vie, après tout ! C’est d’ailleurs à l’hôpital Saint Antoine qu’un patient, Malauron, vient d’être empoisonné. Un voisin de chambre indique qu’il a vu une jeune femme, habillé de blanc, sortir de la chambre de Malauron … elle ressemble à la faucheuse ! Mehrlicht, appuyé par son équipe de lieutenants Sophie Latour et Mickael Dossantos, vont être chargés de l’enquête. Quand d’autres meurtres apparaissent par empoisonnement, et que la suspecte est toujours une jeune femme brune, les media s’emparent de l’affaire, la pression s’intensifie, et la peur envahit la France. Tout le monde a peur de « l’empoisonneuse ».

Car après l’autopsie, il s’avère que le poison utilisé est issu d’un champignon que l’on trouve dans les montagnes françaises. La dose utilisée aurait pu terrasser un éléphant. L’affaire va s’avérer bien complexe, impliquer certaines personnes haut placées à la tête de l’état et trouver ses racines dans un passé lointain.

Dans ce résumé sommaire des premières pages, je me dois d’ajouter que Mehrlicht va être affublé d’un stagiaire (alors qu’il n’en veut pas), que celui-ci est le fils d’un haut dignitaire de l’état et qu’il a une attitude détestable.

Car c’est un polar franchement réussi que nous a concocté Nicolas Lebel. Outre qu’il regorge de péripéties, et que son style, rapide et direct, donne un rythme soutenu au roman, on ressort de ce roman emballé, avec l’envie de déplacer des montagnes. Voilà, c’est ça ! ce roman donne envie de sourire à la vie, donne du moral aussi surement qu’une dizaine de boites de médicaments et c’est rudement bon !

Et la difficile alchimie, celle qui fait que l’on adhère ou non à un roman, c’est grace à ses personnages qu’on la doit. Car ils sont tous truculents, hilarant ou détestables, mais toujours justes. Avec Sophie Latour, amoureuse d’un sans papier et qui désespère de voir son amoureux rester, Avec Dossantos qui est capable de vous débiter les articles de loi par cœur et qui a une foi sans borne en son métier, toujours prêt à aider les autres, avec le stagiaire Lagnac qui est une vraie tête à claques, avec Matiblout, le commissaire qui subit une pression d’enfer et cherche à faire pour le mieux. Avec Mehrlicht, aussi et surtout, personnage central et formidable héraut du bien vivre, excessif en tout, aussi bien pour ses consommations d’alcool ou de cigarettes que capable de descendre en flammes un patron de restaurant qui sert de la merde à manger. Rarement, j’aurais été aussi proche d’un personnage, défenseur du mieux vivre, réfractaire à la vie moderne avec laquelle on passe au travers de trop de bonnes choses.

Dans ce roman, aux péripéties multiples, aux scènes hilarantes, on n’a pas affaire à des enquêteurs surdoués, mais à des bosseurs, des besogneux de la déduction, qui avancent petit à petit avec les éléments qu’ils récupèrent sur leur chemin. Mais je peux vous dire que c’est un vrai plaisir à lire, du pur divertissement qui se permet de pointer les conneries que l’on voit (ou pas) tous les jours comme cette scène où Latour vient régulariser la situation de son amant, en vain. Si on peut éventuellement reprocher à ce roman une intrigue linéaire, on en ressort avec une pêche d’enfer, et on se dit que l’on tient là un excellent roman de divertissement, idéal pour une lecture d’été.

En un mot, lisez ce livre. Quant à moi, je vais acheter son premier roman (L’heure des fous), car c’est le seul regret que j’ai eu en tournant la dernière page.

Partager cet article

Repost 1
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Le Papou 09/08/2014 20:10

Vendu ou mieux j'achète
Le Papou

Pierre FAVEROLLE 10/08/2014 09:01

tu vas t'éclater !

Taylor 05/08/2014 14:33

J'ai lu le premier et j'avais adoré. Il me tarde de découvrir celui-ci

Pierre FAVEROLLE 06/08/2014 09:48

c'est l'une de mes meilleures lectures estivales

titoulematou 31/07/2014 19:31

je note.. encore et encore!!!!

Pierre FAVEROLLE 27/08/2014 21:26

Les discussions sont en cours. Attendons patiemment que tout soit signé et publié. Rien n'est fait, donc

titoulematou 27/08/2014 08:17

toujours pas compris....qu'est ce qui n'est pas fait?( un boulet je vous dis!!!

Pierre FAVEROLLE 22/08/2014 13:00

Parce que quand j'ai posé la question à Paul, je lui ai demandé Info ou Intox. Voilà

titoulematou 22/08/2014 09:21

ah la c'est moi qui ne comprends pas "Pour Colize et Folio, rien n'est fait. Donc pour le moment intox"....(je sais je suis un vrai boulet! )

Pierre FAVEROLLE 21/08/2014 18:00

Meuh non. Pour Colize et Folio, rien n'est fait. Donc pour le moment intox. Voilà

titoulematou 21/08/2014 16:30

j’arrête la( sinon on pourrait continuer longtemps! ;-) ) tout en continuant de m'excuser pour mon humour par drôle!

Pierre FAVEROLLE 18/08/2014 16:52

si si

titoulematou 18/08/2014 16:31

non non

Pierre FAVEROLLE 16/08/2014 18:38

mais, si, je t'assure !

titoulematou 16/08/2014 12:53

non c'est moi... je suis pas douée pour l'humour!

Pierre FAVEROLLE 13/08/2014 13:37

Ah oui, désolé ! Excès de rosé + soleil = décalage complet !

titoulematou 13/08/2014 10:52

une reprise de cabrel : "petite marie je parle de toi !!!!!!!"

Pierre FAVEROLLE 12/08/2014 09:36

pas compris Titou

titoulematou 11/08/2014 20:16

" petit blog polar je parle de toi parce qu'avec tes conseils......

Pierre FAVEROLLE 03/08/2014 09:12

tu reprends le répertoire de Francis Cabrel ?

Magxav 27/07/2014 17:39

Merci pour cette critique, ça donne envie...

Pierre FAVEROLLE 27/07/2014 20:33

Bonne lecture, alors !

Foumette 21/07/2014 14:19

Waouhhh toi aussi tu viens de te faire "Lebelliser" ahahahah c'est si bon hein!!! Pareil pour moi...j'ai adoré déguster ce fabuleux festin! Gros bisous ma poule! :-*

Pierre FAVEROLLE 21/07/2014 20:46

J'ai été emballé, j'en redemande !

The Cannibal Lecteur 18/07/2014 21:08

Bon, je n'y couperai pas ! J'ai ajouté ce tome là et l'autre, celui en format "grand"... tu vas me tuer sous ma PAL, toi !! mdr

Pierre FAVEROLLE 22/07/2014 19:41

mais le plus tard possible ...

The Cannibal Lecteur 22/07/2014 19:25

Bon, si tu insistes... mdr ! je serai morte de rire, une belle mort, je trouve ;-))

Pierre FAVEROLLE 19/07/2014 08:23

Ce n'est pas le but, mais celui ci devrait te ravir ... de rire

Willow 18/07/2014 15:07

Hello Pierre, cela fait un petit moment que je ne suis pas déçu des romans que je lis. Vous êtes quelques-uns à me défricher le terrain et j’apprécie. Je note donc ce nouveau roman. Je viens de lire « Des nœuds d’acier » de Sandrine Colette et « Un dernier verre avant la guerre » de Dennis Lehane. Comme prévu c’est du très bon. Pour ce dernier j’ai joué les critiques sur mon blog et un petit mot de toi serait le bienvenu. ;O)

Pierre FAVEROLLE 18/07/2014 18:39

Resalut, ça faisait longtemps que tu ne m'avais pas laissé de commentaire, dis donc ! Ce roman est le meilleur que j'ai lu en ce mois de juillet alors ...
A bientôt

Sandrine 17/07/2014 10:22

Après la très bonne découverte que fut "Seuls les vautours", j'ai bien envie de découvrir d'autres jeunes auteurs français de romans noirs-policiers (on dirait que s'appeler Nicolas est un atout, pour les écrivains, bien sûr...). Et il me semble bien que j'ai lu plus d'une chronique élogieuse sur ce roman de Nicolas Lebel.

Pierre FAVEROLLE 17/07/2014 21:19

Effectivement, les avis sont élogieux ... et c'est mérité. Tu peux y aller les yeux fermés

La Petite Souris 16/07/2014 20:55

j'avais pas prévu de le lire à vrai dire , mais comme je l'ai et que tu exiges sa lecture, je vais surtout pas te contrarier et m'y mettre ! :)

Pierre FAVEROLLE 16/07/2014 21:06

Tu peux y aller Souriceau. J'ai failli lui mettre un coup de coeur, tant j'ai adoré les personnages. Il m'a manqué un tout petit tout petit quelque chose. Mais il est en bonne place pour le chouchou de l'été ! Bonnes vacances ! Et au passage, certaines scènes te feront penser à moi (et d'autres) quand ils déconnent, et c'est pour ça que j'adore ce livre !

Oncle Paul 16/07/2014 20:26

Bonsoir Pierre
Je vois que toi aussi tu es tombé sous le charme de Nicolas Lebel, ou plutôt de son roman...
Bonne soirée

Pierre FAVEROLLE 16/07/2014 20:44

Ah oui, et je vais lire son premier pour voir comment c'était ... en tous cas, je lirai son prochain ! Amitiés

Claude LE NOCHER 16/07/2014 20:24

Salut Pierre
Le psychorigide Dossantos va te sortir l'article du Code Pénal 512 tiret 4, pour avoir commis une erreur de prénom : Mickael, et non Didier (qui doit être le prénom de Mehrlicht). Bon, ça passe pour cette fois, puisque tu as prévu de lire "L'heure des fous". Eh oui, la comédie policière fait bu bien ! Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 16/07/2014 20:43

Salut Claude, je corrige de suite. J'ai aussi diffusé ton coup de coeur sur facebook dès que tu l'as publié. Un excellent roman, nom de dieu. J'en redemande ! Amitiés

Yvan 16/07/2014 20:12

Yes mon cher Pierre !
J'attendais ta chronique avec impatience parce que je voulais voir comment tu allais mettre en mots tes émotions de lecture. Ben le résultat méritait l'attente (pas trop longue) ;-)
Magnifique billet qui dit bien ce qu'on ressent à cette lecture

Pierre FAVEROLLE 16/07/2014 20:42

J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, mais dès que le stagiaire arrive, ça dérape et ça devient grandiose. Il y a des scènes que j'ai relues pour le plaisir, une autre que j'ai lu à ma femme ... pour rigoler. Franchement, génial !

Cajou 16/07/2014 20:07

Ahhhhh je l'ai acheté hier et ça tombe rudement bien quand je lis ton billet !
A moi les bonnes heures de lecture <3
Cajou

Pierre FAVEROLLE 17/07/2014 06:20

Je ne vois pas ...

Cajou 17/07/2014 00:18

Devine un peu sur le blog de qui j'ai repéré ce roman, Yvan !!! ..... :D :D :D

Pierre FAVEROLLE 16/07/2014 20:41

Ce roman, c'est le pied intégral ! c'est du pur bonheur ! du rire, des personnages, super !

Yvan 16/07/2014 20:34

tu devrais bien t'amuser Cajou ;-)

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories