Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:30

Paris la nuitAprès un article aussi élogieux que celui publié chez mon copain de Passion Polar, je ne pouvais qu’être tenté de lire ce roman écrit par un très jeune et prometteur auteur français. Le résultat est impressionnant.

Abraham est un jeune homme, qui vit dans le quartier de la Goutte d’or. Sa mère est morte quand il avait l’age de cinq ans, en tentant de mettre une fille au monde. Son père vit sa vie de travailleur, et laisse son fils faire la sienne. Justement, Abraham ne fait pas grand chose de sa vie. Il deale un peu de drogue auprès des étudiants, afin d’avoir un peu d’argent et de se payer sa propre consommation de drogue.

Abraham est donc un jeune homme qui vit la nuit et dort le jour. Il a sa petite bande de copains, dont Goran qui est son ami d’enfance. Et il passe ses nuits chez Julia, une jeune étudiante de la Sorbonne. Il sait que ces « fils à papa » ne cherchent que ça : dépenser l’argent de leur parents en dope pour se sentir mauvais garçon. Julia lui permet aussi d’avoir une clientèle sélectionnée et sans risques.

Alors qu’il est de sortie dans un bar avec Nathan, un de ses potes, il découvre une salle de jeu clandestine où de gros pontes jouent de grosses sommes d’argent. La tentation est là ; Abraham va convaincre Karim, Trésor, Nathan et Goran de faire le gros coup. Ils vont donc passer dans le camp du grand banditisme, en se frottant à des truands qui n’ont pas de scrupules. Et leur vie va devenir un enfer.

Ce roman a été écrit par un jeune homme de 23 ans. Et quand on dit ça, le résultat n’en est que plus impressionnant. La qualité littéraire est évidente, et malgré le fait que ce roman soit court, on a l’impression que tout est dit et bien dit. De l’équilibre entre la narration et les dialogues, des événements de l’intrigue à la psychologie du personnage principal, il est bien difficile de trouver des défauts à ce roman. La principale qualité de ce roman est la narration, et cette faculté de faire ressentir le monde de la nuit au travers de la vision d’un jeune homme, et cela sonne bigrement vrai, tant c’est écrit de façon synthétique et simple.

Car c’est une histoire simple que Jérémie Guez nous raconte, celle d’une chute inéluctable d’un jeune homme qui veut se croire un grand, d’un enfant qui est face au monde des adultes, d’un garçon qui ne peut résister à la tentation de l’argent. C’est l’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf, version noire. Avec en toile de fond, une ville de Paris et sa vie de quartier nocturne, décrite de façon claire et concise, on s’y croirait.

Quel plaisir de lire ce roman, ou plutôt devrais-je dire avaler ce roman. Et quand on sait que ce n’est que le premier tome d’une trilogie parisienne, on en redemande. S’il continue comme cela, il se pourrait bien que Jérémie devienne un très grand du roman noir français. Et vu le niveau élevé de ce premier volume, il est clair que je vais être à la fois attentif, fidèle et exigent pour le deuxième roman. Ne ratez pas ce roman sous peine de passer à coté d’un auteur qui pourrait bien devenir très bientôt incontournable. J’attends la confirmation avec impatience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Guillome 28/03/2011 14:37


excellente découverte que j'ai fait grâce à Bruno ;). j'ai été bluffé par ce jeune écrivain. A suivre assurément !


Pierre faverolle 28/03/2011 15:02



Salut Guillome, c'est pareil pour moi, découvert grace à Bruno, et enchanté du résultat. Si c'est une trilogie, c'est emballant et j'espère que ce jeune auteur tiendra la route. Prometteur !


A bientôt



caroline 08/03/2011 15:56


C'est chouette de voir ce roman apprécié un peu partout. Je l'ai chroniqué dans l'Indic et tellement aimé qu'on l'a offert à nos derniers nouveaux abonnés. Je trouve surtout qu'il est un beau
miroir des rêves que notre société offre à la jeunesse d'aujourd'hui. À rapprocher du film "Un prophète", d'Audiard.


Pierre faverolle 08/03/2011 16:53



Salut Caroline, heureux de te revoir chez moi. Superbe roman, qui devrait plaire à beaucoup. J'ai pris un énorme plaisir à le lire


A bientôt



Oncle Paul 03/03/2011 15:00


Il me semble que de plus en plus ce sont les petits (à ne pas prendre dans un sens péjoratif mais en ce qui concerne leur présence et leur diffusion) qui dégottent les auteurs de demain.
Amitiés


Pierre faverolle 03/03/2011 16:12



Et c'est une chance pour nous qu'il y en ait tant ... de petits éditeurs. Je te conseille vivement celui là. Amitiés et à bientôt



gridou 03/03/2011 11:37


Je parlais des gens qui mettent des avis en ligne...
J'ai été très surprise recemment de l efficacité d'un vendeur au rayon jeunesse d'une gde enseigne qui m a degotté exactement ce que je cherchais en 2 temps 3 mouvements!


Pierre faverolle 03/03/2011 11:42



Comme quoi, il y a des gens bien (et très bien) partout !



gridou 03/03/2011 09:20


JE ne lis pas les avis Fnac, je prefere me fier aux specialistes ;)


Pierre faverolle 03/03/2011 11:34



C'est méchant, ça. Un de mes meilleurs amis bosse à la FNAC, au polar. Et il s'y connait !



cynic63 03/03/2011 08:50


Je m'en vais donc le trouver de ce pas. Pas bon tout ça: ça s'empile sur les étagères. Je ne lis que la fin de ton papier (comme d'hab' quand je vais lire le roman en question, et je repasserai une
fois la bête avalée). A bientôt


Pierre faverolle 03/03/2011 11:34



C'est une petite bête, quand même ! 130 pages. ça s'avale en un week end, et avec gourmandise.


A bientôt



gridou 02/03/2011 22:40


Je me souviens de l'article de Bruno. Il était vraiment emballé. Et maintenant vous êtes deux ! Il est déjà dans mon pense bête de toute façon....


Pierre faverolle 03/03/2011 06:02



Salut Gridou, le troisième emballé est Jeanjean (de mémoire). L'avis sur le site Fnac.com vient à mon avis de quelqu'un qui ne l'a pas lu !


A bientôt



Bruno 02/03/2011 22:04


Que je suis heureux que ce roman t'ait emballé comme je le fus à sa lecture !! j'ai vraiment eu un coup un gros de cœur pour ce livre ! mais il est toujours bon de croiser les avis, car parfois on
laisse parler son cœur et sous le charme, on peut en oublier un certain esprit critique. Je suis content que le plaisir ait donc été partagé !! ca me confirme dans mon opinion que nous avons là
peut être un futur grand du roman noir français! ( et merci pour le lien ! ^^ ) A bientôt Pierre!


Pierre faverolle 03/03/2011 06:01



Salut Bruno, C'est plutôt à moi de te remercier pour le conseil de lecture.


A bientôt



Richard 02/03/2011 21:33


Et bien là, tu me pousses vers une découverte ...
On ne peut résister à ta chronique ..
Merci !


Pierre faverolle 02/03/2011 21:37



Salut Richard, à peine mis en ligne et hop ... un commentaire. Ce roman est totalement bluffant. L'auteur a 23 ans ! Et La Tengo annonce une trilogie ! A ce niveau là, je craque. C'est une
histoire simple, très bien maitrisée, super bien écrite et réaliste ! Un premier roman réellement impressionnant. Je surveille ton blog pour ton avis !


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories