Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 20:30

jardin du diableNe connaissant pas Ace Atkins, c’est surtout le sujet de ce roman qui m’a attiré. Le personnage de Fatty est un sujet extraordinaire de roman, un homme à l’étrange destin, qui est passé d’idole à ennemi public en peu de temps.

Nous sommes en 1921, à San Francisco. Roscoe Arbuckle, dit Fatty est devenu en peu de temps l’idole des foules. Il est adulé par tous pour ses films comiques muets. Avec son allure de gros nounours, sa gueule d’ange et ses yeux de couleur bleu azur, il obtient tout ce qu’il veut. Ce roman va raconter sa descente aux enfers.

En pleine période de prohibition, il organise des soirées arrosées de gin et de whisky. Lors de l’une d’elles, les 3 chambres qu’il a réservées dans un hotel sont remplies d’amis et de jolies filles fort peu vêtues. Alors que tout le monde est ivre, le corps de Virginia Rappe est retrouvé écrasé sur le lit d’une des chambres. Les témoignages sur les événements sont on peut plus confus, mais tout le monde s’accorde pour dire que fatty a écrasé Virginia et l’a tué.

Samuel (plus tard Dashiell, quand il commencera à écrire) Hammett est un  enquêteur pour l’agence de détectives privés Pinkerton. Il est chargé par l’avocat de Fatty d’interroger deux danseuses qui ont assisté à l’orgie. Samuel nage dans le flou le plus complet, les informations étant, pour la plupart, erronées ou déformées. Il devient vite évident que cette affaire sent le coup fourré et que l’on a tendu un piège à Fatty.

Ce roman part d’une affaire célèbre (le procès pour meurtre de Fatty) et nous donne à lire un roman d’enquête, mâtiné d’hommage au roman noir. Je ne suis pas assez lettré pour savoir si Samuel Hammett a réellement travaillé sur cette affaire, mais il fait partie des personnages principaux, au même titre que Fatty et quelques autres, d’ailleurs présentés au début de ce roman.

La première chose que je voulais vous dire, c’est que ça se lit bien, super bien, super vite, essentiellement parce qu’il y e peu d’action et beaucoup de dialogues. Et si le suspense de ce livre ne réside pas dans le guet-apens tendu à Fatty (on le sait dès les premières pages), il tient surtout dans le pourquoi. En effet, on se demande bien pourquoi on veut faire condamner cet acteur réalisateur, alors qu’il est adulé par les foules. Et je ne vous le dirai pas, bien sur.

Ensuite, Ace Atkins nous montre les travers de la société américaine, la manipulation de la police, de la justice, la super puissance des journaux qui publient tous les ragots. Et au milieu de tout cela, on a la vie des années 20, avec tous ces gens qui rêvaient de rencontrer des stars, qui rêvaient de faire partie de ce monde plein d’argent, plein d’alcool, plein de drogues. Finalement, les gens ont peu évolué aujourd’hui.

Une petite réserve toutefois, totalement personnelle. Alors que les derniers chapitres sont extraordinaires de sensibilité et d’émotion, je regrette finalement le parti pris de l’auteur d’avoir écrit tout son roman avec autant de distance et de retenue. Du coup, cela me donne envie de ressortir Moi, Fatty de Jerry Stahl pour avoir un autre éclairage sur cette affaire édifiante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

La Ruelle bleue 14/02/2011 16:18


Mais si, mais si, la possibilité d'abonnement à la newsletter est proposée sur le nouveau site. Peut-être pas évidente cela dit car tu n'es pas le premier à m'en faire la remarque... Donc, quand tu
es dans un article (pas sur la page d'accueil), en haut à droite au regard du titre tu as une section intitulée "Abonnez-vous". Sinon tu as aussi la possibilité de suivre les nouvelles publications
par flux rss directement dans ta boîte mail ou dans un agrégateur type google reader ou netvibes (bouton "suivre" à droite sur toutes les pages).


Pierre faverolle 14/02/2011 17:39



Et hop, c'est fait !


Merci



La Ruelle bleue 14/02/2011 11:54


et hop ! ton avis fait remonter ce livre de quelques crans sur ma pile... mais entre-temps vont arriver les nouvelles de Dashiell Hammett chez Omnibus, alors... pas de quoi s'ennuyer !


Pierre faverolle 14/02/2011 13:22



Effectivement, pas de quoi s'ennuyer en ce moment. Puisque tu es par là, il n'y a plus de possibilité de newsletter depuis que tu as ton nouveau site. Peux tu remédier à cela ? ça m'aiderait
bien, surtout en ce moment où les minutes sont chères ...


A bientôt



holden 11/02/2011 09:24


youyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyouyyyyyyyyyyyyy

mon seul regret pour le nesbo, c'est que j'aurai du le suivre, je regrete de ne pas les avoir lu dans lordre
soit.....


Pierre faverolle 11/02/2011 10:02



Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Je ne les ai pas tous lus non plus. Je suis fidèle depuis ... l'étoile du diable. Il parait qu'il ne faut pas rater rue sans souci (foi de mon frère)


A bientôt



holden 11/02/2011 08:17


hello

ace atkins, yeahhhhhhhhh
good pioche

quand à joe Nesbo, j'en ai parlé
c'est l'archétype du tres bon polar
c'est tres fort


Pierre faverolle 11/02/2011 09:22



Salut Holden, AAAAAAAHHHHHHHHHH YYYYYYYYEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSS pour rester dans le même vocabulaire ! Pour ton article sur Nesbo, j'étais passé au travers. Je viens de le lire et c'est ce que je
craignais : il va falloir que je le lise rapidement !


Merci d'être passé et à bientôt



Jean-Marc Laherrère 10/02/2011 11:18


Il est dans ma pile, et IL FAUT LIRE Moi fatty !!


Pierre faverolle 10/02/2011 13:15



Salut Jean Marc, je sais qu'il faut lire Moi Fatty, mais quand est-ce que je dors ? Un exemple : je viens d'acheter le Jo Nesbo : 760 pages ! Il faut être fou pour se lancer là dedans. Bon, je
sais que tu l'as attaqué ! Tu dois être fou. Moi, pas encore mais très bientôt


A bientôt



cynic63 10/02/2011 08:41


Bonjour Pierre,
Je suis également dedans mais comme, en ce moment, je suis aussi en plein festival du court, j'avance peu. Je reviendrai voir en détails ton papier quand j'aurai fini le roman. Pour l'instant,
j'aime bien...On verra à la fin


Pierre faverolle 10/02/2011 10:41



A bientôt alors !



Bruno 09/02/2011 21:52


Bonsoir Pierre! C'est le prochain roman que je vais lire une fois que j'aurai achevé celui que j'ai en cours actuellement. J'avais déjà lu une bonne critique de Mic sur son blog. La tienne vient me
confirmer qu'un bon moment de lecture m'attends; il sera intéressant de croiser nos points de vue :) J'ai hâte de me plonger dans un univers que l'on côtoie finalement pas si souvent, celui des
années 20 et celui du cinéma! un bon dépaysement en perspective !


Pierre faverolle 10/02/2011 03:23



Salut Bruno, A bientôt pour ton avis alors.



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories