Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 20:57

hypothermieChouette ! Voici venir la livraison annuelle des aventures de Erlendur. Oui, je les ai tous lus … et dans l’ordre s’il vous plait. Oui, je les ai tous aimés sauf  Hiver Arctique. Celui là est excellent, alors n’hésitez plus.

Maria est retrouvée pendue dans son chalet au bord d’un lac par sa meilleure amie Karen. La police conclut très rapidement à un suicide. Maria est une femme perturbée qui a connu des drames dans sa vie, entre la mort par noyade de son père et la mort de sa mère, avec qui elle était très proche. Karen refuse de croire que Maria s’est donnée la mort et demande à Erlendur d’enquêter, en lui confiant une cassette. Sur cette cassette, Maria participe à une séance avec un médium qui la met en contact avec l’esprit de son père. Erlendur, qui a du temps libre, cherche à comprendre ce geste et creuse dans le passé de cette famille.

On retrouve avec plaisir Erlendur, après une aventure (Hiver arctique) que j’avais moins appréciée car moins intimiste, moins bien maîtrisée.

On retrouve l’art de Indridason de mener ses intrigues doucement, sans heurts, centré sur la psychologie des personnages et sur ses dialogues ciselés.

On retrouve enfin cette ambiance si particulière où, sans réelle esbroufe, il nous emmène dans ce pays si froid (par le climat, mais aussi par ses habitants méfiants, un peu renfermés).

On retrouve ce plaisir de lecture si intense, cette sensation de suivre ce bon camarade de Erlendur, avec ses problèmes familiaux, ses maladresses quand il doit s’adresser aux gens, mais aussi ses failles intérieures, ses blessures si profondes et qui font si mal.

Car ce livre est centré avant tout sur le personnage de Erlendur. Il se retrouve face à une femme qui a cru qu’avec l’aide de médiums, elle pouvait entrer en contact avec sa mère défunte. Ce que Erlendur aimerait tant faire lui-même avec son frère. Il s’obstine sur cette enquête car il tient à démontrer que l’irrationnel n’est pas une solution à son problème personnel. Ce livre est la superbe démonstration d’un homme blessé, qui ne veut pas guérir, pour garder un souvenir, pour garder un but dans la vie. Ce livre est la superbe démonstration que Indridason aime profondément ses personnages. Ce livre est la superbe démonstration que Indridason est un personnage à part dans le monde du roman noir.

Tous les livres de cette série sont très bons, voire très très bons, voire excellents. Ce sont des livres lents, avec une enquête qui suit finalement le rythme d’un pays si particulier. Si vous connaissez l’univers de Indridason, alors vous devez lire celui-ci. Si vous ne connaissez pas Indridason, il serait mieux de les lire dans l’ordre. Embarquez donc sur le bateau Indridason ! Le commandant de bord s’appelle Erlendur, et vous passerez un excellent moment de lecture. A mon avis, c'est indéniablement un des meilleurs de la série Erlendur, très différent mais excellent.

De nombreux avis trainent chez mes amis blogueurs, et ils sont tous positifs. Voici une sélection non exhaustive, loin de là. Allez voir chez Liberty Valence , Jean Marc , Lire lire lire , carnets de sel ou Hannibal .

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

La ruelle bleue 10/06/2010 15:18


promis Pierre, j'essaierai...;)

A bientôt !


Pierre faverolle 10/06/2010 16:48



C'est trop d'honneur, merci


A bientot



La ruelle bleue 10/06/2010 14:00


je vais malheureusement apporter un commentaire dissonant : je me suis très largement ennuyée sur ce livre. Alors, c'est vrai, c'était mon premier Indridason, et je te rejoins complètement quand tu
dis qu'il vaut mieux les lire dans l'ordre. Sinon, il manque des éclairages, on passe certainement à côté des choses.
Mais ce n'est pas la seule chose dérangeante pour moi : je ne trouve pas l'écriture fantastique (aucun plaisir à la lecture) et l'ensemble est ma foi assez stéréotypé. Quand à la psychologie des
personnages, elle doit se déployer sur plusieurs volumes, car sur un seul "opus", c'est vraiment léger...
Je sais que je vais à l'encontre de la majorité des avis et que les "puristes" du polar doivent s'étrangler en me lisant, mais vraiment, je n'ai pas accroché du tout.


Pierre faverolle 10/06/2010 14:55



Chacun ses gouts. Mais je pense que ceux qui ont commencé du début (ou du moins avec la femme en vert, le deuxième) sont devenus des accros d'Erlendur. Et permets moi de défendre le style. Tout y
est suggéré, il y a une retenue, une froideur dans les attitudes qui montrent ce peuple enfermé chez lui à cause du froid (entre autres) et cette froideur envers les autres. Merci de ton avis
argumenté. Essaie de lire la femme en vert tout de même, juste pour me faire plaisir.


A bientot



alain 22/02/2010 15:10


Très envie de le lire..


Pierre faverolle 22/02/2010 15:29


Franchement, n'hésite pas.


Aurore 21/02/2010 17:34


Un vrai beau retour pour Erlendur, j'ai bcp aimé son empathie, ce rapprochement avec ses enfants, l'histoire de son frère.. Et bien sûr, cette traversé glaciale du petit pays des taiseux...


Pierre faverolle 22/02/2010 10:09


Ah oui ! J'ai adoré aussi


cynic63 21/02/2010 10:32


D'accord avec toi Pierre (sauf sur la Voix)...Mais on a tous ses préférés. Ce dernier volume renouvelle un peu la série car il est plus centré sur la psychologie des individus. Il n'y a pas la
dimension sociale qu'on peut trouver ailleurs. Et, en dépit de son caractère atypique par rapport au reste, Hypothermie est un titre qui marquera cette très belle série


Pierre faverolle 21/02/2010 15:40


YES ! Il y a un aspect psychologique de Erlendur que l'on avait pas vu jusque là. Cela relance la série, à mon gout.


Dominique 19/02/2010 09:23


Adepte d'Erlendur pendant pas mal de romans j'ai été déçu du précédent car trop lent , trop répétitif, j'ai entendu une critique radio exprimée la même chose pour celui là , apparemment ce n'est
pas votre avis, aie aie il va falloir que je me décide entre les deux


Pierre faverolle 19/02/2010 10:05


Eh ben ! euh ! faut le lire ! Il relance la série, c'est un roman plus profond qu'il n'y parait. Alors, effectivement c'est lent, mais le portrait de Erlendur vaut le détour. Hypothermie est à mon
avis au niveai des meilleurs de la série (en ce qui me concerne La femme en vert et La voix) tout en étant très différent.


BMR 19/02/2010 08:56


Pour les fans, ne manquez pas l'adaptation de La cité des jarres au ciné : Jar City, réalisé par un compatriote d'Indridason, un film aussi noir que ses bouquins !
http://bmr-mam.over-blog.com/article-22812262.html


Pierre faverolle 19/02/2010 10:02


Pour les fans de Mankell, ne ratez pas Arte ce soir. Il parait que c'est un chef d'oeuvre


BMR & MAM 19/02/2010 08:54


On avait été un peu déçus par l'Hiver arctique
http://bmr-mam.over-blog.com/article-29115111.html
On est donc bien contents de retrouver Arnaldur fils d'Indrid en grande forme.
Cet opus est dans la PAL, on en reparle donc bientôt !


Pierre faverolle 19/02/2010 10:00


On a le même avis. Celui-là est tès différent des autres et à mon avis indispensable


fersenette 18/02/2010 22:40


j'en ai 2 à lire : "la femme en vert" pour le mini-défi coups de coeur polar'09 et "la cité des jarres" pour le challengeABC2010 ...


Pierre faverolle 19/02/2010 08:40


Un conseil : commence par la cité des jarres. C'est le premier. La femme en vert est GENIAL. Et les avis sur le net sont quasi unanimes. Ensuite, pour moi, viennent La voix et Hypothermie. Et juste
derrière, mais pas loin l'homme du lac. Mais toute la série est super avec un bémol pour ma part sur Hiver arctique.


Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories