Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 19:30

Une indiscrétionCe roman m’a été proposé par Valérie, que je remercie au passage. Cela va me donner l’occasion d’entrer dans l’univers d’un nouvel auteur. C’est un roman psychologique auquel on a à faire ici.

Rachel se repose au soleil quand elle reçoit la visite de son amie Blanche. Celle-ci a du mal à se remettre de la mort de son compagnon Pierre, et elle refait sa vie avec Ferdinand, policier de son état. D’ailleurs, elle est enceinte et se pose beaucoup de questions quant à son avenir avec Ferdinand. Celui-ci, d’origine paysanne, semble la laisser quelque peu de coté.

Rachel, qui est une psychologue, la rassure, lui demande d’être plus volontaire et de prendre en main sa vie. Les deux amies vont au restaurant, et en revenant, elles découvrent un spectacle aussi surprenant : Un enfant est emmailloté dans des bandelettes collées comme une momie. Mais qui peut bien faire subir une telle horreur à un enfant ?

A l’aide d’alcool dilué dans de l’huile d’olive, les deux amies enlèvent les bandelettes et découvrent une jeune fille, Margot. La mère de Margot a quant à elle été kidnappée. Un étrange mot l’accompagne : « De la part d’une vieille connaissance ». Le lendemain, une campagne diffamante l’accuse de trafic d’enfants. Rachel va devoir creuser son passé pour comprendre qui lui en veut.

En lisant ce roman, je me disais que c'est une vraie chance de pouvoir aborder des auteurs très différents les uns des autres. En effet, cela me permet, au delà des intrigues variées, d'apprécier la façon d'aborder un thème et la manière de dérouler une narration.

Malvina Tedgui est psychologue de formation. Forcément, ce roman est centré autour des personnages et de leur psychologie. Forcément, le rythme y est lent et il y a très peu d'action. En lisant ce roman, j'ai eu l'impression de voir les personnages allongés sur un divan pour discuter.

Tout ça pour dire que j'ai trouvé l'intrigue menée à l'ancienne (ce n'est pas un reproche), que les dialogues bien que plutôt bien faits sont un peu longuets, et j’aurais aimé quelques scènes qui bougent un peu ce qui aurait permis de relancer l'intérêt de la lecture que j'ai trouvé plutôt monotone. Ceci dit, si vous cherchez des romans sans violence avec des personnages vivants et bien dessinés, ce roman est pour vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Cathy 30/12/2011 15:43

Pour une fois que tu parles d'un livre qui ne me donne pas envie de l'acheter ... :)

Pierre faverolle 30/12/2011 16:54



Salut Cathy, il est vrai que je n'ai pas vraiment accroché. Mais, comme tu le sais bien, il faut un lien entre le lecteur et le livre. Et là, cela ne s'est pas fait. J'ai trouvé cela bavard, là
où d'autres trouveront ce roman bon ou très bon. Ce n'est que mon avis ...


A bientôt



Oncle Paul 28/12/2011 20:41

Bonjour Pierre
Ayant chroniqué ce roman il y a peu, je te rejoins dans ton analyse psychologique.
D'ailleurs c'est pour cela que je l'ai lu, non pas dans un divan, mais dans mon lit
Bonne soirée

Pierre faverolle 28/12/2011 21:26



Salut Tonton Paul, Effectivement, on a le même avis.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories