Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 18:14
Sa vie dans les yeux d’une poupée de Ingrid Desjours (Plon)

Je sortais d’une lecture noire et marquante, et je me demandais ce que j’allais bien pouvoir lire ensuite. Alors, emporté par mon enthousiasme, je me suis dit : Pourquoi ne pas prendre un thriller. A coté de mon bureau, se trouvait le dernier roman en date de Ingrid Desjours. J’avais déjà lu et beaucoup apprécié ses deux premiers, Potens et Echo, alors pourquoi pas attaquer un livre qui serait à coup sur un bon divertissement ? Erreur ! ce roman est à la fois un thriller mais aussi un roman noir et très dur !

Je commence le livre, et je m’aperçois que j’ai affaire à deux destinées, deux personnages qui, d’emblée sont deux écorchés vifs. Ils ne devraient pas se rencontrer et pourtant, leur rencontre semble inéluctable en même temps qu’elle va les entrainer dans les abimes de leur cerveau atteint.

D’un coté il y a Barbara, jeune fille de vingt quatre ans, qui n’a connu que des drames dans sa vie. Elle vit avec sa mère aveugle, dont elle s’occupe, et son père est parti du foyer familial. Sa passion, c’est de s’occuper de ses poupées. Elle est esthéticienne dans un centre de beauté et un soir, elle se fait violer dans un parc par un homme moustachu. Ce drame va être comme la goutte qui fait déborder le vase, et l’entrainer dans un enfer dont vous n’avez pas idée.

De l’autre coté, il y a le capitaine Percolès qui revient au travail après un arrêt maladie, pour convalescence. Marié malheureux puisqu’il a découvert que sa femme le trompait, il a connu un accident de la route dramatique qui l’a vu perdre sa femme brulée vive. Dans cet accident, il y a aussi perdu une jambe. Alors qu’il fait preuve d’une agressivité rare envers ses collègues, son chef lui trouve une mutation à la brigade des mœurs.

En deux chapitres courts, Ingrid Desjours va nous présenter ses deux personnages, avec une efficacité telle que j’ai tout de suite eu envie d’en savoir plus. Plongé dans l’intrigue, je me suis laissé emporter par ce style direct, entre Barbara qui va subir un viol dont la scène m’a paru d’une dureté incroyable tant Ingrid Desjours reste spectatrice et nous assène des phrases insoutenables, et Percolès avec son humour noir, misogyne et méchamment cynique. Le décor est planté, et la psychologie des personnages implantée, et le livre décidément et implacablement impossible à lâcher.

Ce roman oscille entre thriller et roman noir, avec une construction implacable. Et je ne peux même pas vous en dire plus sur l’intrigue, de peur de vous en dévoiler le dénouement. Alors, sachez juste que la grande qualité de Ingrid Desjours est de faire vivre ses personnages au travers d’une psychologie très réaliste, et forcer le lecteur à s’imprégner de leurs actes, de plonger dans des esprits fragiles, malades, écorchés vifs, et cachés derrière une apparence trompeuse qui va même tromper le lecteur.

La différence avec ses deux précédents romans, Echo et Potens, est impressionnante tant on sent que Ingrid Desjours s’est amusée à écrire et manipuler le lecteur. Le style est devenu dur, âpre, direct, à un tel point que je suis content d’avoir su décerner une grande auteure de thriller et que ce roman, mi-thriller mi-roman noir est excellent. Et malgré cela, on sent que Ingrid Desjours peut nous concocter un roman encore plus fort pour notre plus grand plaisir. En tous cas, le scenario est implacable, redoutable, vicieux dans sa mise en place et la rigueur de son déroulement.

Clairement, c’est un excellent thriller et probablement le meilleur thriller français que j’aurais lu en 2013. Je ne dirai qu’une chose, en fait deux : lisez ce livre, vous n’en reviendrez pas ! et merci Mme Ingrid Desjours pour cet excellent moment de lecture !

Un grand merci aussi aux copines de Bookenstock grâce à qui j’ai pu lire rapidement ce livre. D'ailleurs, Bookenstock organise le Mois de ... consacré à Ingrid Desjours. Alors n'hésitez plus, allez donc poser des questions à Ingrid, c'est ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Alex 28/12/2013 00:27

Vous n êtes pas sérieux ??? Ce livre est d une nullité incroyable. Tout est grotesque. Le style . Les personnages. L histoire même . Est ce qu il suffit de "raconter" l histoire d une schizophrène pour vous faire trembler et vous tenir en haleine .... C est le nouveau filon du roman policier français ces histoires qui se veulent violentés, choquantes, mais il y a tellement peu de talent que l ennui prime sur le suspens. Pour moi en tout cas . Mais je m étonne de votre absence de sens critique....

Pierre FAVEROLLE 28/12/2013 09:11

Bonjour Alex, si le livre ne m'avait pas plu, je ne l'aurais pas chroniqué. Mais les personnages m'ont semblé forts, les trajectoires parallèles bien trouvées et j'ai beaucoup aimé ce roman. Je trouve que tu y vas un peu fort en mettant tous les romans français dans le même lot. Dans la catégorie Thriller (que je lis peu), celui ci a rempli son role de me tenir en haleine. Dans d'autres genres, Paul Colize a écrit un roman fantastique cette année, et la France regorge d'autres talents. Merci en tous cas d'avoir posté ton avis, qui prouve que tous les gouts sont dans la nature.

gridou 11/06/2013 19:38

Oups...J'ai dégainé trop vite précédemment...
J'ai potens dans ma PAL depuis...depuis assez longtemps pour qu'elle ait écrit 2 romans entre temps. rhoooo la honte!!!

Pierre FAVEROLLE 11/06/2013 20:50

Mais non, pas la honte ... mais quel plaisir à venir !
BIZ

gridou 11/06/2013 19:37

J'

Pierre FAVEROLLE 11/06/2013 20:50

oups

Foumette 07/06/2013 15:08

Terrible livre que j'ai adoré!!!! Trop contente qu'il t'ait plu autant qu'a moi!!!!

Pierre FAVEROLLE 07/06/2013 20:48

Alors, là oui, j'ai vraiment adoré. On est vite emporté et on se laisse mener par le bout du nez avec 2 formidables personnages. BIZ

Cyru 06/06/2013 15:54

j'ai lu mais j'ai été très secouée. dur dur

Pierre FAVEROLLE 06/06/2013 20:23

Effectivement, il y a des passages durs, mais c'est aussi parce que psychologiquement on côtoie de près ces personnages, on vit avec eux. Ce n'est que mon avis, bien sur
A bientôt

Litt'n'Sounds 06/06/2013 10:16

Ca me donne envie de le lire ! Merci pour la découverte de ce roman =)

Pierre FAVEROLLE 06/06/2013 20:21

N'hésite plus et on en discute après
A bientôt

Dup 05/06/2013 20:27

Ravie que ce livre t'ai plu cher Pierre. C'est une petite bombe pour moi ;)

Pierre FAVEROLLE 05/06/2013 20:37

Excellentissime et je te remercie de me l'avoir signalé ! IL est en bonne place pour le chouchou du mois, c'est sur ! BIZ

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories