Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 17:31
Ma mort aura ton visage de Jean-Pierre Ferrière (Editions Campanile)

Les éditions Campanile ont décidé de rééditer cinq romans de Jean-Pierre Ferrière, en format poche, et voilà donc une excellente raison de redécouvrir cet excellent auteur de plus de 70 romans.

Jessica Marezki est une veuve richissime d’une quarantaine d’années qui a une fille Anne sourde et muette et qui vit avec le compositeur Julien Valoret. Jessica sait bien que son compagnon n’est pas fidèle, mais jusqu’à maintenant, ses passades n’étaient que passagères et ne duraient pas longtemps. Julien, de son coté, a connu la pauvreté ou du moins les fins de mois difficiles. Jessica lui apporte un confort qu’il est difficilement prêt à lâcher.

Sauf que Julien s’est amouraché d’une jeune chanteuse Corinne, et qu’elle lui demande de quitter Jessica. Julien est harcelé entre son amour pour Corinne et l’argent de Jessica, d’autant plus que sa carrière tarde à décoller. Dans ses rêves les plus fous, si Jessica venait à mourir, il mettrait la main sur la fortune de Jessica, car il s’entend bien avec Anne.

Anne, de son coté, observe et ressent le mal-être de ses parents, étant face à une période difficile de sa vie, l’adolescence. Elle communique grace à une ardoise et des craies et va être le témoin muet du drame qui va se jouer.

Ce court roman (150 pages) confirme tout le bien que je pense de Jean Pierre Ferrière. D’une situation vaudevillesque classique, l’auteur nous concocte un petit bijou de roman noir avec toute la subtilité et l’efficacité dont il est capable. Je vais me répéter, mais Jean Pierre Ferrière ne juge jamais ses personnages, et en dit suffisamment peu pour que les psychologies, pas forcément simples, soient explicites. Et puis, il y a cette créativité dans les scènes, qui finissent toujours par surprendre le lecteur.

Car vous ne devinerez pas la fin, puisqu’elle est bien surprenante et formidablement bien trouvée. Jean Pierre Ferrière nous aura amené jusqu’à son épilogue avec une efficacité redoutable et des dialogues formidable. Au global, ce roman est probablement le plus dramatique parmi ceux que j’aurais lus de cet auteur, et aussi celui que je préfère. Il démontre qu’il n’est pas utile d’en faire des tonnes pour raconter une bonne histoire et que 150 pages suffisent à donner du plaisir au lecteur.

Et comme il y a cinq romans qui viennent de sortir aux éditions Campanile, je peux vous dire que je vais bientôt en reparler. Les quatre autres titres qui viennent de sortir sont :

La mort qu'on voit danser de Jean-Pierre Ferrière (Campanile)

Meurtres en bonus de Jean-Pierre Ferrière (Campanile)

Des relations de plage de Jean-Pierre Ferrière (Campanile)

Bronzage intégral de Jean-Pierre Ferrière (Campanile)

Ne ratez pas les billets de l'ami Claude et de l'ami Paul.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Jean 15/09/2013 19:00

Bonsoir Pierre,
Noté, Sans hésitation, ce polar ou roman noir va me plaire.

Pierre FAVEROLLE 15/09/2013 20:23

Que de l'imagination, de la créativité et des dialogues excellents. Sans compter une fin inattendue, avec tout ça, je te souhaite une excellente lecture !
A bientôt

Claude LE NOCHER 11/09/2013 19:58

Salut Pierre
Celui-là est un brin plus sombre, et toujours aussi séduisant, par rapport aux titres de Jean-Pierre F. Oui, un roman diablement excitant !
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 11/09/2013 21:12

Salut Claude, c'est peut être parce qu'il est plus sombre que c'est celui que je préfère jusqu'à maintenant. Pour le prochain, il faudra que je choisisse entre Bronzage intégral ou Meurtres en bonus ... Amitiés

Oncle Paul 11/09/2013 19:43

Bonsoir Pierre
Tu t'avances en écrivant qu'elle aura mon visage ! Non mais qu'est-ce qu'elle a ma gueule comme chantait Johnny ?
Je blague, Jean-Pierre Ferrière est un auteur à redécouvrir et ses intrigues sont ciselées tandis que les épilogues laissent souvent pantois
Amitiés

Pierre FAVEROLLE 11/09/2013 21:11

Salut Paul, Quelle créativité, quel fluidité, quels dialogues. Du pur plaisir ! Et vive Johnny, même si je ne suis pas fan absolu et si ce n'est pas ma chanson préférée de lui ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories