Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 18:04
Le chouchou du mois d’avril
Voici donc le moment tant attendu du chouchou du mois. Encore une fois, j’aurais eu beaucoup de chances dans mes lectures, puisque je compte rien moins que deux coups de cœurs pour ce mois d’avril. Le premier est la réédition du formidable roman de Jim Thompson L’assassin qui est en moi, et le deuxième l’extraordinaire roman de Sam Millar On the brinks, qui est une autobiographie, qui retrace deux épisodes incroyable de la vie de cet auteur de noir.
Dans les auteurs que j’adore, j’aurais particulièrement apprécié le très bon retour de George Pelecanos avec le début d’une nouvelle série dont les premières aventures sont un polar classique mais tellement bien fait qu’il se lit en un rien de temps. Ça s’appelle Une balade dans la nuit. Il y a aussi Carlos Salem, qui continue à fouiller ses thèmes de prédilection dans un roman où flotte de l’humour, de l’autodérision et de la poésie dans Un jambon calibre 45. Enfin, Sébastien Gendron nous aura fait parcourir les routes de France à 100 à l’heure avec son roman incisif et amoral, avec une fin tout particulièrement réussie et qui donne à son roman Road Tripes une réflexion intéressante sur le bien et le mal.
Au rayon des découvertes, j’aurais été très agréablement surpris par trois auteurs que je n’avais jamais eu la chance de lire auparavant. Elisa Vix avec Rosa Mortalis a construit un roman policier dont les personnages sont très attachants et les intrigues multiples. Muriel Mourgue m’aura fait passer un très bon moment de lecture avec deux nouvelles Association de malfaiteuses et Green Gardenia, et je suis curieux de lire cette auteure sur un livre plus long. Enfin j’aurais découvert un « jeune auteur » en devenir, à savoir Gilles Morris (qui a derrière lui plus de 200 romans) avec Le Bout de l’horreur.
Le titre du chouchou du mois revient donc à Philipp Meyer, avec son formidable Un arrière gout de rouille, un roman choral d’une puissance incroyable, un portrait d’une Amérique qui se fissure, une peinture d’un pays qui a oublié ses âmes, qui a perdu son âme, et des habitants qui poursuivent un idéal, dépassé par une société qui les a oubliés. Un premier roman magnifique, de plus de 500 pages et pendant lesquelles on n’a jamais l’impression qu’il y en ait trop. Remarquable !
Il n’y aura pas de rubrique Oldies le mois prochain, puisque nous aurons quelque chose à fêter ! Et n’oubliez pas le principal, lisez !
Un arrière gout de rouille existe aussi en format poche chez Folio

Un arrière gout de rouille existe aussi en format poche chez Folio

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Le chouchou du mois
commenter cet article

commentaires

Claude LE NOCHER 29/04/2013 06:35

Salut Pierre,
Au 1er mai, ça te fera quel âge, déjà ? Quatre ans ? Le petit a bien grandi, alors.
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 29/04/2013 07:00

Salut Claude, cela fera 4 ans, un beau bébé ! On fêtera cela dignement, avec un cadeau aux visiteurs. Au fait as tu reçu la newsletter ? moi je n'ai rien reçu ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories