Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 17:11

Je vous avais parlé de Zeus de Sébastien Gendron, une lecture numérique que j’avais beaucoup aimé. Ceux qui ne sont pas équipés de liseuse numérique vont avoir la chance de trouver des petits textes noirs sous format papier.

Les éditions Intervalles ont lancé en octobre 2012, en collaboration avec la maison d’édition numérique StoryLab, la collection « One Shot », qui regroupe des nouvelles contemporaines.

Ces « shots » de littérature, à l’origine publiés au format numérique, embarquent le lecteur dans des univers forts à l’écriture incisive.

Pour chaque titre acheté en librairie, un titre au choix de la collection est disponible gratuitement en téléchargement sur le site www.storylab.fr.

Le format de ces instantanés est de 105 x 150 mm pour 48 pages et le prix est de 5 €.

L’information du mardi : Les éditions Intervalles

UN PSYCHOPATHE ET DEMI, D’ELIAS JABRE

Résumé :

Rien de plus délicat que d’annoncer une rupture surtout quand votre partenaire pense vivre le parfait amour. Et puis cette histoire de serial killer qui tourne en boucle à la télé ne vous met pas dans les meilleures conditions pour amorcer la fameuse discussion. Et si... Et si c’était votre jour de chance ?

Elias Jabre

Elias Jabre est né en 1975 dans un village de la montagne libanaise. Quatre mois plus tard, il débarque à Paris et décide de s’y établir jusqu’à nouvel ordre. En 2004, il publie Immortalis, un roman d’anticipation aux éditions du Masque. Depuis, il multiplie les formes d’écritures, des romans aux scénarios, en changeant régulièrement d’avatar.

L’information du mardi : Les éditions Intervalles

ZEUS, DE SÉBASTIEN GENDRON

Résumé :

Zeus est un tueur-né. Zeus aime le sang, il est violent, il est incontrôlable. Tom, petite frappe du banditisme bordelais, aurait préféré ne jamais croiser sa route. Mais quand on veut jouer dans la cour des grands...

Sébastien Gendron

La naissance de Sébastien Gendron advient seulement quatre-vingt dix jours après la mort de François Mauriac, et à peine vingt après celle du Général de Gaulle. Ses parents en sont si troublés qu’ils hésitent longuement sur le prénom : sera-ce François ou Mon Général ? Ils optent finalement pour un « Sébastien » qu’ils imaginent neutre et moins handicapant. Bien mal leur en prend.

À quarante ans, non seulement Sébastien Gendron n’a pas libéré la France, mais en plus, il n’a toujours pas obtenu de prix Nobel pour l’ensemble de son oeuvre. Ce qui est désespérant, pour ses parents surtout.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories