Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 17:34
L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

En cet automne plutôt pluvieux (dans le nord du moins), ce ne sont pas moins de 6 romans qui sortent chez Jigal, trois nouveautés en grand format et trois rééditions de qualité en format poche. Voici donc la présentation de ces romans dont vous allez entendre parler très bientôt.

AFRICAN TABLOID de JANIS OTSIEMI :

Nouveauté grand format

Libreville. 2008. Un an avant les élections, un type est retrouvé mort sur une plage de Libreville, près du palais de la présidence de la République, une balle dans la gorge et deux doigts de la main gauche coupés. La victime est un journaliste d’investigation connu pour ses enquêtes très sensibles sur le pouvoir dont il dénonçait la corruption et la main mise sur les affaires du pays. Pour la corporation, la société civile et les associations de défense de la presse, il s’agit là, à l’évidence, d’un assassinat politique. Mais à Libreville, comme partout ailleurs en Afrique, les apparences sont souvent trompeuses…

L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

LOUPO de JACQUES OLIVIER BOSCO :

Nouveauté grand format

Loupo, Kangou et Le Chat se sont rencontrés dans l’antichambre de l’enfer, à l’Assistance Publique. Orphelin, fugueur ou petit voyou, leur galère ne faisait alors que commencer… Vingt ans plus tard, la vie, ils ont décidé de la cramer… Ils sont devenus voleurs, braqueurs et délinquants. Les casses, les flingues, le fric, l’adrénaline, la révolte, la nuit… Ils sont comme l’orage, sombres et déchaînés… Sur les tuyaux du Chat, Loupo et Kangou – son ami, son frère – écument les bureaux de poste et les banques de la région parisienne. Pour l’argent, pour le plaisir, pour le frisson glacé… Jusqu’au jour où lors d'un braquage, Loupo tire par erreur sur un môme et le blesse grièvement. Après, c’est comme dans un rêve, plus la fin approche, plus les images s’effilochent… Les flics lancés à leurs trousses, une meute des cités qui leur colle aux basques, ils deviennent des loups… Disparaître, se livrer, tuer ou être tués… L’étau se resserre, mais avant, il leur faut solder les comptes et régler définitivement l’addition…

L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

LE CHAT PONSARD du juge ANDRÉ FORTIN :

Nouveauté grand format

Ali et Léonard, deux jeunes à la dérive sont devenus hommes de main… Violences, intimidations, mitraillages et assassinats sont désormais leurs sombres quotidiens. Mais allez savoir pourquoi, Ali commence à douter, à se poser des questions… Il n’a plus envie du rôle macabre qu’on lui fait jouer… Et incidemment c’est un chat, le chat Ponsard qui, en réveillant sa conscience, va bouleverser tous les plans mis en place par deux notables corrompus en mal de pouvoir et de notoriété… Un entrepreneur aux abois, un sénateur véreux, un comptable trop honnête, une bourgeoise esseulée, un baroudeur désabusé, une secrétaire un peu folle, un inspecteur de police avide de vérité… Et le chat Ponsard qui, tel un caïd, règne sur les poubelles du quartier… Sur fond de fausses factures, de financement occulte et de règlements de comptes, leurs destins à tous vont se croiser dans un maelström dramatique, troublant et pourtant plein d’humanité.

L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

PARJURES de GILLES VINCENT :

Réédition en format poche de cet excellent polar dont mon avis est ici

Aïcha Sadia, commissaire de police, est une femme désespérée depuis la mystérieuse disparition de son compagnon Sébastien au large d’une plage. Mais quand plusieurs cadavres décapités d’ex-taulards sont découverts dans des entrepôts abandonnés de la ville, c’est elle et son équipe qui se retrouvent en première ligne. Certains indices laissent penser que quelques extrémistes pourraient avoir trouvé là, un moyen radical de remettre la peine de mort au goût du jour. À sa sortie de prison, Abdel Charif, condamné pour meurtre puis finalement gracié, leur échappe de justesse… Et pour sauver sa peau et obtenir sa réhabilitation, il propose à Aïcha un étrange marché : elle prouve son innocence, il la mène jusqu’à Sébastien… Manipulations, horreurs et parjures vont alors guider Aïcha dans une enquête libératrice !

L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

LES VIOLENTS DE L'AUTOMNE de PHILIPPE GEORGET :

Réédition en format poche de cet excellent polar dont mon avis est ici

À Perpignan, l’automne est une saison tumultueuse. Le vent violent le dispute à la pluie diluvienne. Un temps à ne pas mettre un flic dehors. Pourtant un retraité pied-noir est retrouvé dans son appartement, assassiné d’une balle dans la tête… Le sigle OAS laissé près du cadavre, la destruction quelques jours plus tard d’une stèle controversée et la découverte d’un autre ancien Français d’Algérie abattu au volant de sa voiture sèment la panique dans la communauté. Le lieutenant Sebag, qui a par ailleurs promis à sa fille de faire toute la lumière sur l’accident mortel survenu à un de ses amis, est officiellement chargé de l’enquête. Flic réputé et intuitif, il va, en traquant le tueur avec son équipe, faire ressurgir du passé un mystérieux commando ayant sévi, il y a bien longtemps, du côté d’Alger. C’est dans ce contexte que les derniers mois de poudre et de sang de la guerre d’Algérie, ses horreurs, ses espoirs, ses trahisons et ses errances vont remonter à la surface jusqu’à la nausée… Cinquante ans plus tard, il est temps de régler l’addition…

L’information du mardi : Florilège d’automne chez Jigal

PUTAINS DE PAUVRES ! de MAURICE GOUIRAN :

Réédition en format poche

Quand Laura, un amour de jeunesse devenu SDF, est venue lui parler de cette « peste des pauvres » qui semblait s’attaquer aux quartiers Nord de la ville, Clovis Narigou n’a pas immédiatement réagi. Les pauvres ? Y’en a partout, on ne les regarde même plus ! Mais quand, quelques jours plus tard, les politicards de tout bord montent au créneau pour démentir cette alarmante rumeur, Clovis se dit qu’il est peut-être temps d’enquêter ! Les pauvres et les sans-abri tombent en effet comme des mouches, décimés par une épidémie foudroyante… Le maire a beau s’égosiller pour minimiser cette étrange affaire, toute la ville est en ébullition… Quarantaine déclarée, routes fermées, état d’alerte sanitaire maximum… Marseille coupée du monde ! La tension est à son comble, le peuple gronde, les politiciens se déchaînent, les pauvres trinquent. Mais à qui profite donc le crime ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

gridou 20/09/2013 10:05

et je travaille toujours à l'article de Noir Linceul ( en fait je l'ai temporairement laissé en plan par manque de temps... - quelle vie trépidante j'ai...:) )

Pierre FAVEROLLE 20/09/2013 20:46

Je n'en doute pas ! mais je suis très curieux de voir ce que tu vas écrire !

gridou 20/09/2013 10:04

Je n'ai qu'un mot à dire ( mais je vais le dire plusieurs fois): Georget! Georget! Georget!
(pardon pour les autres qui sont aussi sûrement très bien, je fais confiance à Jigal moi aussi, pour dénicher des pépites - et oui, ça y est, j'ai été convertie!!!)

Pierre FAVEROLLE 20/09/2013 20:45

Très bien !

The Cannibal Lecteur 18/09/2013 18:26

Ah, je savais que cliquer sur ton lien me conduirait tout droit à ma perte... que de belles choses.

Pierre FAVEROLLE 20/09/2013 20:45

je suis d'une patience ...

The Cannibal Lecteur 20/09/2013 08:23

Là, faut que je lui trouve un créneau et avec le mois américain qui se profile, ça va devenir chaud. Mais pas de panique, dès que je le lis, je publie la critique sur Babelio, sur mon site et sur mon blog ! J'espère l'apprécier autant que ceux qui me l'ont conseillé... :)

Pierre FAVEROLLE 19/09/2013 21:20

pas encore lu, celui là mais je guette ton avis. J'ai déjà lu les avis de Petite souris et Oncle paul je crois.

The Cannibal Lecteur 19/09/2013 08:44

Ne sois pas désolé pour lui, le problème va venir du temps dont je n'ai jamais assez pour lire tout ça et de la maison qui va s'écrouler sous le poids des livres ! :)

J'ai découvert Jigal grâce à un interview du "patron" sur le blog d'Yvan (EmOtionS) et voilà, je veux les découvrir. Je dois lire "l'autel des naufragés".

Pierre FAVEROLLE 18/09/2013 21:22

Jigal est une maison d'édition qui me tient à coeur, parce qu'elle édite d'excellents romans noirs écrits par d'excellents auteurs qui sont en outre fort sympathiques. Pour les formats poche, j'ai mis mon avis en lien et tu peux y aller les yeux fermés. Pour les autres, mon avis va bientôt venir ! Bref, c'est du tout bon ! Désolé pour ton portefeuille !

La Petite Souris 17/09/2013 20:40

florilège d'automne chez Jigal ! j'adore le titre de ton billet ;) devine par lequel je vais commencer???? ;)

Pierre FAVEROLLE 17/09/2013 20:50

c'est une colle, ça ! Au hasard Loupo. Moi ce sera African tabloid, à moins que j'en lise 3 d'un coup et que je fasse une semaine Jigal ! Bonne idée ça ! Amitiés

Oncle Paul 17/09/2013 20:24

Bonsoir ¨Pierre
Les nouveautés Jigal, ça se déguste ! D'ailleurs je viens d'en entamer un, dont je te livre la première phrase : Assoupie sous un brouillard épais, la ville s'éveillait peu à peu entre les limailles d'une nuit sale, moribonde qui hésitait à se démarabouter sous la pression des premières lueurs poudreuses du jour qui commençaient à poindre à l'horizon.
C'est pas beau ? Cela ne te donne pas envie de continuer ?...
Amitiés

Pierre FAVEROLLE 17/09/2013 20:31

Ah oui, je vais les déguster les Jigal. Je pense que je commencerai par African Tabloid, dont la phrase que tu cites est extraite ! En plus dans un billet précédent, je disais que je verrais bien Janis écrire Le grand roman politique africain. C'est te dire comme j'en attends beaucoup ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories