Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 19:24

usurpéQuoi de mieux qu’un bon thriller à lire pendant l’été. On s’installe tranquillement dans un fauteuil ou sur un banc, on se laisse porter par les aventures du livre, oubliant ce qui se passe autour, et on tourne les pages une par une en oubliant le temps qui passe. Et bien voilà un très bon candidat pour vous accompagner cet été.

Thomas Eckelton se réveille un matin en plein milieu d’un bidonville qui lui est totalement inconnu. Il s’aperçoit qu’il est en fait à Bogotà et il n’a aucune idée de comment il est arrivé là. Tout ce dont il se souvient, c’est que samedi, il était sur son yacht à siroter un cocktail et que mardi il se retrouve dans la ville la plus dangereuse au monde.

Thomas Eckelton est le PDG d’une des start-up qui est vouée à un grand succès, Purple Incorporation. Il est l’inventeur d’un des meilleurs moteurs de recherche sur internet. Au fond d’une poche, il trouve un billet de 20 dollars. Cela lui permet de rejoindre l’ambassade des Etats-Unis. N’ayant que sa bonne foi pour lui, Thomas n’est pas cru par le responsable des ressortissants, Edward Tender. Mais celui-ci promet de se renseigner.

Thomas rejoint donc un hôtel miteux pour y passer la nuit. Thomas s’aperçoit en se regardant dans la glace, que ce n’est pas son visage. Pendant ce temps là, Tender récupère une photographie du Times et les empreintes digitales du disparu. Evidemment, rien ne correspond. Le lendemain, Tender refuse à Thomas toute aide.

Aux Etats-Unis, la police puis le FBI ont tous conclu à une mort accidentelle. Mais Hannah, la compagne de Thomas reçoit une demande de rançon de 10 millions de dollars. Le FBI enquête donc grâce à ses deux inspecteurs Frank Anderson et Sonny Raynes. Frank est passionné par son métier depuis que sa femme a disparu et qu’elle a été retrouvée morte. Sonny est un transfuge de la brigade des stupéfiants et plus brutal, plus speedé.

Lors de l’enquête, ils s’aperçoivent que la vie et l’avenir de Thomas Eckelton est moins rose que prévue. Certes, son entreprise marche très bien, mais elle est sur le point soit d’entrer en bourse, soit d’être rachetée par Techsystème. Sa femme Carole est toujours amoureuse de lui mais ne lui pardonne pas de l’avoir (dé) laissée pour son travail, Hannah joue la comédie et semble surtout intéressée par l’argent. Thomas et le FBI, chacun de leur coté, vont essayer de démêler cette pelote de laine.

La première chose que je me suis dite en ouvrant ce bouquin, c’est que Laurent Terry s’était bien compliqué les choses. Partir d’un héros que l’on défigure, dont on change les empreintes digitales et que l’on place en Colombie, quel défi ! Et c’est un défi fort bien relevé.

Car j’ai trouvé toutes les qualités d’un très bon thriller : Des chapitres courts avec un style fluide, un héros (en fait il y en a plusieurs) et des personnages réalistes, une intrigue bien menée et avec logique, un suspense bien entretenu avec des dénouements et des nouveautés savamment parsemées. Clairement, ce livre comporte toutes les qualités d’un très bon page-turner comme ils disent de l’autre coté de l’Atlantique.

Je peux même ajouter que, arrivé vers la page 200, j’ai préféré lire ce livre que de dormir. Ce qui fait que les nuits sont courtes, car le réveil, lui, est impitoyable. Car si le rythme est plutôt lent au début, tout d’un coup, dès que Thomas rentre aux Etats-Unis, le rythme s’accélère et c’est réellement difficile de le lâcher. Et tout le talent de Laurent Terry tient dans sa façon de mener et diriger son intrigue que dans sa construction qui elle est assez classique, passant un chapitre pour chaque protagoniste principal.

Je me rappelle avoir lu dans un blog sur une critique de thriller français que le blogueur en question préférait définitivement les romans américains et que l’on ne savait pas faire ce genre de roman en France. Eh bien, détrompez vous ! Usurpé démontre que, en France, on est capable de faire de très bon thrillers et celui est un excellent divertissement pour l’été qui s’annonce.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Paul Maugendre 22/08/2010 17:28


Hélas, Pierre, non je n'ai pas encore eu le temps de lire Orphelins de sang et pourtant j'avais bien aimé La Frontière. Lorsque j'étais jeune trois ou quatre heures de sommeil me suffisaient, mais
aujourd'hui, ce n'est plus le cas, loin de là.
A bientôt
Paul


Pierre faverolle 22/08/2010 19:05



Mais tu es d"une jeunesse que j'envie, Paul ! J'ai acheté La frontière après avoir lu Orphelins de sang. Patrick Bard m'a impressionné !


A bientot



Paul Maugendre 21/08/2010 15:55


Voila, j'ai lu Usurpé et je ne prends connaissance de ton article que maintenant afin de ne pas me laisser influencer. Nous nous rejoignons je crois sur ce livre et notre analyse n'est guère
différente. Enfin, n'oublie pas que le titre de la collection c'est Nuit blanche, ce qui veut bien dire ce que ça veut dire. J'espère que depuis tu as rattrapé tes heures de sommeil.
Amicalement
Paul


Pierre faverolle 21/08/2010 19:44



Bonjour Paul, Par chance je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil, donc ... A propos de Usurpé, c'est effectivement une sacrée surprise. J'en garde un très bon souvenir. Connais tu mon dernier
coup de coeur en date ? Orphelins de sang. Peut être l'as tu déja lu ? Si non, alors il faut que tu te jettes dessus. Bon Week end


A bientot



Al1 24/07/2010 13:35


Présenté comme ça, ça donne très envie. Je crois que je vais courir l'acheter.


Pierre faverolle 14/08/2010 08:50



Un Français qui écrit de bons thrillers comme savent le faire les Américains ... forcément c'est tentant. Tu peux y aller, c'est très bon.


A bientot



Dup 13/07/2010 13:32


Coatmeur, c'est plus du polar que du thriller...
En thriller on a Thilliez, Giebel, Chattam, et maintenant Terry, Desjours, et j'en oublie sûrement!


Pierre faverolle 13/07/2010 20:25



Merci de la précision. Karine Giebel, j'en ai lu un et je la classerais plutot dans le thriller intimiste ou ... bref tout ça pour dire que j'essaie d'éviter de mettre des étiquettes et si des
références sont dans mes articles, c'est pour guider les gens. Pour moi, seul compte le plaisir de la lecture.


Thilliez, voilà un auteur qu'il va falloir que je lise. J'ajouterais quand même Lemaitre qui me dérange par ses sujets mais qui m'intéresse par ses intrigues et son talent. Chattam, je n'aime pas
trop, de même que Grangé. Il y a tellement de talents chez nous !


A bientot



SOUCHON JOSIANE 13/07/2010 12:00


depuis quelques années les francais se débrouilent bien. il ya notamment COTMEUR en bretagne, er d'autres encore qui ne me viennent pas à l'esprit, et apparemmebt un petit nouveau; je feraisune
sujetion à ma bibliothèque.


Pierre faverolle 13/07/2010 20:19



Merci de ta confiance. C'est vrai que la production française est très variée. Celui là lorgne plus vers les thrillers américains. N'hésite pas à revenir me donner ton avis ici


A bientot



Dup 13/07/2010 10:08


Tout-à-fait d'accord avec vous! On peut relever la tête nous français, on en a des bons, des très bons auteurs de thrillers aujourd'hui!
Usurpé en est la preuve!


Pierre faverolle 13/07/2010 11:46



On est d'accord. Il tient la comparaison avec les best sellers américains. Très prenant pour le plaisir du lecteur.


A bientot



Dominique 12/07/2010 09:04


Je note car ne ce moment je lis peu de polars, j'avais je crois un petit surdosage mais pas au point de laisser passer un bon titre


Pierre faverolle 12/07/2010 10:53



C'est vrai qu'il peut tenir la comparaison avec les thrillers américains. Alors un peu de cocorico ne peut pas faire de mal !


A bientot



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories