Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 19:11

Né en 1921, Paul Sala fut policier jusqu’à sa retraite, en 1976. Dès 1970, il publia des romans dans la collection Spécial-Police du Fleuve Noir. Il créa entre autres le personnage du Savoyard, héros de cinq romans.(Article de Claude Le Nocher)

S’il s’est servi du nom de son épouse pour signer ses romans, c’est par pudeur, pudeur qui englobe sa carrière de fonctionnaire de l’état dont il ne parle quasiment jamais dans les entretiens qu’il a accordés. Il est nettement plus prolixe lorsqu’il parle de sa passion, l’écriture. (Article de Paul Maugendre)

Quatrième de couverture :

Monsieur-Lucien.jpgTITRE

Monsieur Lucien

SUJET

Magouille politicarde

VEDETTES

Drajevic Servo, M. Lucien

ACTEURS

Le commissaire Grant, Thomas Bernard, Birgit et Baby, les Scandinaves, Antony, des call-girl, le général, des proxénètes, Gus les mains blanches, Vladi, l'ombre du pouvoir.

ACCESSOIRES

Un browning 9mm, une bagheera, essence et allumettes

DECORS

Un commissariat, un clandé, le Club 104, un hôtel de passes, l'administration, et la forêt de Senlis

MISE EN SCENE

Paul Sala

PRODUCTION

Fleuve Noir

Mon avis :

Ça commence avec un meurtre dans la forêt de Senlis, une jeune femme abattue puis brulée dans un taillis. Puis une prostituée de luxe d’origine suédoise s’inquiète du fait que sa sœur ne donne plus signe de vie depuis trois jours. Cela suffit pour que jusqu’au plus haut niveau de l’état, et dans les ambassades étrangères, on se mette en branle pour comprendre ce qui se passe.

A une époque où les hommes politiques organisent des parties fines, et s’en tirent en versant quelques millions de dollars, ce roman, à l’intrigue impeccablement menée fait office de précurseur. J’exagère bien sur, mais il ressort de ce roman que Paul Sala sait mener son histoire, pour amuser et distraire le lecteur.

D'ailleurs, c’est quelque chose que l’auteur revendiquait, faire de la littérature du divertissement. Et avec son inspecteur d’origine basque, un peu bourru, rentre dedans, il a bigrement réussi son coup. A noter aussi que le roman fait de nombreux rappels à de précédentes enquêtes, et que jamais le lecteur n’est perdu. Un bien bel exemple pour un roman qui remplit son rôle, nous divertir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Oldies
commenter cet article

commentaires

gridou 08/03/2013 10:42

diantre ! On savait faire des belles couvertures qui donnent envie à l'époque ! ha haha !!
(petite faute de frappe dans ton "d'ailleurs" du dernier paragraphe -le A était un peu presssé! il a doublé l'apostrophe!!)

Pierre faverolle 08/03/2013 13:56



Salut Gridou, heureusement que tu es là pour me corriger ! BIZ



Oncle Paul 04/03/2013 17:11

Bonjour Pierre
Paul Sala ne fut pas le plus grand auteur du Fleuve Noir mais il écrivait de bons romans, agréables et plaisants à lire
J'ai dernièrement eu l'info que Paul Sala, info non vérifiée, serait décédé le 1er avril 2009. Drôle de farce de la part de notre Savoyard
Amitiés

Pierre faverolle 04/03/2013 21:14



Salut Paul, et merci de ces précisions. Sauf erreur de ma part, tu n'as pas ce Monsieur Lucien. Si tu m'envoies ton adresse par mail, je te l'envoie avec grand plaisir.


Amitiés



Serge 31 03/03/2013 23:58

Salut Pierre.
Et ce qu 'il y avait de fomidable dans ces romans d'antan..... (pause cachou)...., c'est qu'en 190 ou 250 pages, on allait droit au but. Respect!
Amitiés.

Pierre faverolle 04/03/2013 06:28



Bonjour Serge, C'est tout à fait vrai. Merci de cette ptécision.


A bientôt



Claude Le Nocher 03/03/2013 20:20

Salut Pierre
Trente-cinq ans plus tard, les temps ont changé... Ben non, pas tant que ça. C'est pourquoi bon nombre de ces vieux romans sont encore "lisibles". Paul Sala fut effectivement un auteur vraiment
estimable. J'avais évoqué sa série Le Savoyard, mais il y a d'autres titres dignes d'intérêt, tu le vérifies ici.
Amitiés.

Pierre faverolle 03/03/2013 20:38



Salut Claude, la modernité du sujet, la modernité du traitement, finalement les hommes ne changent pas. Un très bon polar. Et puis, merci de nous parler de ces polars qu'on dit vieux et qu'on a
tendance à oublier.


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories