Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 18:23

Voici quelques idées de lectures pas chères, dont certaines sont disponibles en eBook :

Betty :

Betty-points.jpgLes éditions Points sortent en version poche le formidable roman de Arnaldur Indridason. Quand le maitre du polar islandais décide de rendre hommage au roman noir américain, en adaptant Le facteur sonne toujours deux fois, cela donne un excellent roman. A ne rater sous aucun prétexte. Je vous donne la quatrième de couverture :

Quand j’ai rencontré Bettý, j’ai su que ma vie allait basculer. Elle était magnétique et fatale. J’aurais tout donné pour elle. J’ai même accepté de travailler pour son mari. Mais maintenant c’est moi qui suis derrière les barreaux. Aux yeux de tous, je suis coupable de meurtre. Parce que, si l’amour se joue à trois, il y en a toujours un de trop.

Né en 1961 en Islande, Arnaldur Indridason est l’auteur des enquêtes du commissaire Erlendur, disponibles en Points et publiées dans plus de 30 pays.

« Un exercice de style de virtuose et un lancinant roman noir, pimenté, au moment où on s’y attend le moins (mais chut !), d’une incroyable surprise. Brillant. »

Le Figaro

 

MISSION MALONA de Patricia Rappeneau

mission-malona.jpgUne grand-mère qui décède…

Une jeune fille qui se pointe à son agence de détective privé pour lui poser quelques questions d’ordre personnel tout juste deux heures avant que son neveu Noé ne soit enlevé…, et Nathan Malocène plonge.

Dans la course effrénée du temps qui passe…

À la poursuite de tous les passés… qui doivent lui ramener Noé…

Editions Le Hérisson (http:// www.editions-le-herisson.fr/LivresRappeneau.html)

Collection noire.

220 pages. ISBN : 979-10-90347-15-1

 

La caresse du diable de Karol H

"caresse du diableLa petite lampe de chevet s'allume, je peux alors le voir.

Enfin, je le pourrais sûrement si mes yeux s'ouvraient bordel!

Pour le moment son visage est flou, il caresse les cheveux du cadavre.

De longs cheveux roux...

Mes yeux s'ouvrent enfin,je peux clairement distinguer le corps qui est à terre.

Je vois du sang sous sa tête et sur son visage.

Je pousse alors un cri d’effroi, c'est l'horreur absolue, ce cadavre..."

Toutes les informations sont là : http://la.caresse.du.diable.overblog.com/

 

Le Maitre des fils de Stéphane Gravier :

Maitre-des-fils.jpgEt si l'amour entre une mère et son fils pouvait devenir monstrueux ?

Et si notre société en faisait une arme contre elle-même, que resterait-il ?

Stéphane Gravier joue ici admirablement sur l’homographie du mot "fils" pour tisser une nouvelle effrayante.

On retrouve dans cette œuvre le style bien particulier de l'auteur du roman « Le secret de l'eau », avec ses images et ses métaphores poétiques et jamais gratuites, mais il a su condenser son récit, lui donner plus de nervosité pour nous tenir en haleine.

On ne sort pas indemne de cette lecture !

 

AMERICA ANTICHRONOLOGICA de Giovanni D'Emidio 

Editions LE TEXTE VIVANT, collection CHRONIQUE (http://www.letextevivant.fr)

Des petites villes du Kansas à la mégalopole new-yorkaise en passant par Detroit et Boston, America Antichronologica est un plongeon dans l’Amérique du XXe siècle. D’emblée, le filet d’intrigues se resserre, peuplées de personnages désabusés et de figures de flics évoquant tantôt Serpico, tantôt la paire drolatique Starsky et Hutch. L’évasion est assurée ; et, comme dans tout bon polar, les certitudes vacillent à l’approche d’un dénouement qui prend invariablement à revers.

Passionné de littérature policière, Giovanni D’Emidio, belge d’origine italienne et enseignant de formation, travaille dans un centre d’hébergement pour personnes handicapées. Giovanni D’Emidio est né le 24 juillet 1969 à Mons, dans le Hainaut belge.

 

Les trophées 813 :

Monsieur le commandantFantomes de belfastL’association 813 a rendu son verdict, après avoir dépouillé les votes de ses adhérents. Voici donc la liste des vainqueurs, ce qui peut constituer pour nombre d’entre vous de très bonnes idées de cadeaux de Noel. Cela me rappelle aussi que je dois vous parler des fantômes de Belfast.  


TROPHEE DU ROMAN FRANCOPHONE OU RECUEIL DE NOUVELLES : Romain SLOCOMBE – Monsieur le Commandant [Nil]. Mon billet est ici :

 

TROPHEE Michèle WITTA- ROMAN ETRANGER OU RECUEIL DE NOUVELLES ETRANGERES : Stuart NEVILLE – Les Fantômes de Belfast [Rivages]


Detective novelPrincesse de sangTROPHEE MAURICE RENAULT (essai, étude, article de presse, magazine…) : (Etude) – Le detective-novel et l'influence de la pensée scientifique – Régis Messac -[Encrage]


TROPHEE BANDE DESSINEE :La Princesse du Sang 2 – Cabanes et Headline d'après Manchette [Dupuis]


LE TROPHEE DU  MEILLEUR(E) TRADUCTEUR(TRICE) SERA ATTRIBUE AU LAUREAT DU MEILLEUR ROMAN ETRANGER (décision de l’assemblée générale du 15 Octobre 2000)

 

Le prix Folire 2012 :

Le Prix Folire 2012 attribué à Gilles Paris pour son roman « Au pays des kangourous » (Editions Don Quichotte) sous le parrainage de Bernard Pivot

Au pays des kangourousLe jury du prix FOLIRE s’est réuni ce 23 novembre 2012 au Centre Hospitalier de Thuir (Pyrénées-Orientales). Composé de 58 patients de l’établissement de santé, il avait la lourde tâche de départager les trois finalistes de l’édition 2012 du prix : Gilles Paris, Au pays des kangourous (Don Quichotte), Julie de La Patellière, Notre nuit tombée (Denoël) et Martin Belskis, Dans le square (Buchet Chastel). Le prix a été attribué au premier tour du scrutin à Gilles Paris, par 36 voix contre 12 à Julie de La Patellière et 10 à Martin Belskis.

Le Prix Littéraire Folire, créé en 2011 est le fruit d’un partenariat original entre le Centre Hospitalier de Thuir (Etablissement Public de Santé Mentale), la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon et le Centre Méditerranéen de Littérature (CML).

Le Prix Littéraire Folire a pour objectif de permettre aux personnes souffrant de troubles psychiques de couronner la qualité littéraire d’un récit ou d’un roman d’un jeune auteur francophone.
Peu après la proclamation du prix, André Bonet, président du Centre Méditerranéen de Littérature et Philippe Banyols, Directeur du CHS de Thuir ont dévoilé le nom du parrain. Il s’agit de Bernard Pivot de l’Académie Goncourt. Ce dernier a accepté d’accompagner le lauréat Gilles Paris début janvier 2013 à Thuir pour lui remettre le prix au nom des différents partenaires. Ce parrainage exceptionnel de Bernard Pivot, très apprécié des patients, est un engagement fort et un encouragement pour les jurés-patients.

« Serons-nous capables d’organiser un prix littéraire comme les autres ? » C’était le défi que s’étaient lancés les jurés lors de la création du prix Folire en 2011, dont Patrick Poivre d’Arvor fut le premier parrain. Le pari « fou » du prix Folire est gagné avec cette deuxième édition riche de promesses.

A l’annonce du prix, Gilles Paris s’est dit très ému, « Parce que j’ai le Prix ? Bien sûr, comme tout lauréat, heureux d’être reconnu. Mais plus encore. Car depuis huit ans, les dépressions que j’ai vécues et vaincues à trois reprises, ont toutefois gardé leurs empreintes et le fait que des patients aient voté pour moi change tout. C’est une revanche sur ces années noires aujourd’hui enfuies. Je me souviens des patients avec qui je partageais mes journées et qui m’ont aidé à surmonter mes angoisses et mes peurs. Car bien au-delà de la médecine et de mes efforts, je sais que je leur dois en grande partie ma survie. Des anonymes pour la plupart que je n’ai jamais revus, mais qui restent en moi comme les meilleurs antidépresseurs qui soient. Être lu par un homme ou une femme qui aujourd’hui traverse ce long tunnel, et apprécie ce roman où la dépression d’un père est évoquée de manière légère par les yeux et les mots d’un enfant, est la plus belle des récompenses qui m’aura été faite tout au long de la promotion de ce roman. Et bien au-delà, car « ce corps étranger » qui pénètre tout dépressif et fait de lui un être vulnérable et fragile, donne un sens à l’écrivain que je suis. »

Avec Au pays des kangourous, Gilles Paris a pris le parti de faire parler un enfant de 9 ans, « un âge ou l’enfant ne juge pas. Il essaye de comprendre. Sa vision du monde donne la distance nécessaire pour aborder les choses graves de la vie ».

Mon billet est à lire ici

 

Votre serviteur sur www.confidentielles.com

logo-confi-aime-ce-blog.jpgJ’ai en effet participé à une interview de Marie-Rose pour le site www.confidentielles.com. Si cela vous intéresse, cela se passe ici : http://www.confidentielles.com/r_13072_black-novel-par-pierre.htm

Ce site est très diversifié et intéressant pour y piocher des idées de lectures dans la rubrique loisirs. N’hésitez pas à y alle

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

Oncle Paul 01/12/2012 16:14

Bonjour Pierre
Tu possède une liseuse ? Qu'en penses-tu ?
Amitiés

Pierre faverolle 01/12/2012 16:38



Salut Paul. A vrai dire, je ne possède pas de liseuse, du moins pas encore. J'y songe, vu l'offre à très bas prix des éditeurs indépendants. Et pourtant, Dieu sait que j'aime les livres papier.


A bientôt



TLe Papou 28/11/2012 17:44

Pierre, tu trouves que je n'en ai pas assez dans ma PAL + une liste presque infinie dans ma LAL :-)
Le Papou

Pierre faverolle 28/11/2012 21:07



C'était juste une petite torture ... pour mon plaisir !



Sharon 27/11/2012 20:09

Merci pour toutes ces infos.

Pierre faverolle 27/11/2012 20:21



Mais de rien, j'ai compilé avant de parler de la rentrée de janvier



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories