Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 19:30

Courants-fourbes-du-lac-Tai.jpgVoici une lecture dans le cadre du prix du meilleur polar organisé par les éditions Points, et une retrouvailles avec l’inspecteur Chen dont j’avais beaucoup aimé Le très corruptible mandarin.

L’inspecteur principal Chen Cao est en vacances. Son ami l’ancien secrétaire général du comité de discipline du parti Zhao, maintenant à la retraite, lui a proposé de passer une semaine dans un centre de luxe réservé aux cadres du parti à Wuxi, à proximité du lac Tai. Aucune affaire n’étant urgente à Shanghai, il avait accepté, en l’échange d’une étude manuscrite sur le coin.

Chen va vite apprécier ce coin idyllique et se promener aux abords du parc de la tête de tortue, pour atterrir dans une petite gargote, chez un dénommé Wang où il va déguster des spécialités locales. Puis, il va rencontrer Shanshan, belle comme le jour, qui travaille dans l’usine chimique toute proche. Elle lui présente la situation locale, bien peu reluisante, puisque l’amélioration de la rentabilité de l’usine a augmenté considérablement la pollution du lac Tai.

Le lendemain, le directeur de l’usine est assassiné. En tant que responsable de l’environnement, Shanshan est rapidement questionnée et arrêtée. Chen, qui ne veut pas prendre part à l’enquête, rencontre le policier Huang et va, en sous main, chercher à innocenter celle pour qui son cœur est en train de fondre.

Pour ceux qui cherchent un bon roman policier, il faut lire l’œuvre de Qiu Xiaolong et en particulier celui-ci qui est très bien construit et qui regorge de fausses pistes en tous genres. De la femme à l’amante (appelée petite secrétaire) en passant par les futurs successeurs ou ceux qui ont beaucoup à gagner de la privatisation de l’usine, les fils de l’intrigue sont difficiles à dénouer à souhait.

Pour ceux qui cherchent une vision de la Chine de l’intérieur, il faut lire Qiu Xiaolong, qui nous montre les rapports entre les différentes personnes, les coutumes, les repas, les dialogues, le respect entre les gens, les droits des cadres comparés aux petites gens, les conséquences d’un capitalisme sauvage au détriment de la nature au travers de personnages attachants.

Qiu Xiaolong, même s’il traite d’un sujet à la mode, nous montre avec sa poésie habituelle (Chen écrit des poèmes en parallèle de l’enquête) une situation locale, que l’on peut facilement généraliser au pays entier et avoir peur des conséquences pour le monde. Comme d’habitude, c’est très bien fait, et c’est un vrai plaisir à lire et ça donne bigrement à réfléchir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

solar panel installation cost 12/01/2012 10:15

Il faudrait peut-être que je m'y remette. @Catherine : Bienvenue à Oakland est un des grands livres de l'année.

Pierre faverolle 12/01/2012 14:44



D'accord avec toi



La petit souris 07/09/2011 17:15


Pas encore eu la chance de lire cet auteur non plus!


Pierre faverolle 07/09/2011 20:24



Comme aux autres, je te conseille donc Le très corruptible mandarin.


A bientôt



Yan 06/09/2011 20:21


J'ai lu il y a quelques années "Mort d'une héroïne rouge", sans vraiment accrocher. Il faudrait peut-être que je m'y remette. @Catherine : Bienvenue à Oakland est un des grands livres de l'année.


Pierre faverolle 06/09/2011 20:55



C'est du policier bien classique, quand même. J'avais bien aimé Mort d'une héroine rouge et surtout Le très corruptible mandarin. J'aime bien ce ton plein de respect.


A bientôt



Catherine 06/09/2011 11:55


Il faudrait que je lise cet auteur ! Je dois en avoir un ou deux dans ma PàL depuis longtemps. Bonne semaine et à bientôt.
PS : Je reviendrai pour la note de lecture de Bienvenue à Oakland ;-)


Pierre faverolle 06/09/2011 20:53



Le très corruptible mandarin m'avait bien plu. Pour Oakland, il va falloir que l'article murisse un peu


A bientôt



gridou 05/09/2011 09:42


connais pas...


Pierre faverolle 05/09/2011 11:26



Salut Gridou, c'est du bon polar et celui que je te conseillerais est Le très corruptible Mandarin. Attention : je ne les ai pas tous lus, loin de là.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories