Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 19:15

Triangle de l'effroiLes éditions Benevent m’ont contacté pour me proposer ce roman. Et je dois dire que quand on me propose un nouveau roman d’un jeune auteur, je me lance aussitôt à l’assaut d’un nouvel univers. Et ce qui s’avère un roman policier au premier abord, devient finalement plus que cela.

De nos jours, à l’île de Ré et ses environs. Un acte abominable vient d’être découvert au Fort La Prée. Une tête d’homme gît dans une des salles. Dans le même temps, un bras est découvert, à Brouage, montrant de son index la direction du nord ouest. Voilà un étrange puzzle, d’autant plus que la tête est masculine et le bras féminin. L’inspecteur Gelex va donc être en charge de ces deux enquêtes.

La tête s’avère appartenir à un ouvrier restaurateur Géromond Lamousse, dit Gerry, vingt quatre ans, titulaire d’une licence d’histoire de l’art militaire. En fait, étudiant à Paris, il est en fait ressortissant canadien. Le bras, quant à lui, appartiendrait à une jeune étudiante canadienne. Sa mationalité a été identifiée avec un morceau de tatouage sur le membre découpé.

Philibert Antoine Justinien Gelex de Marcillac, dit Gelex (c’est plus simple), est le commissaire chargé de l’enquête. Plutôt du genre pressé, il est pressé par le procureur de la République de résoudre au plus tôt cette affaire … d’autant plus que l’on va retrouver un deuxième membre dans le fort de Fouras, et que la secrétaire Briv a disparu.

Ça commence comme un roman policier, un roman policier régional, situé dans cette belle région de Vendée, aux environs de l’île de Ré. Et les deux grandes qualités de ce livre sont bien les descriptions de la région et le style littéraire de l’auteur. L’intrigue nous mène donc « en bateau », de fausses pistes en morceaux d’indices pour essayer de résoudre cette affaire bien surprenante.

Si j’ai regretté qu’il n’y ait pas plus de dialogues, alors que je trouve qu’Ann Dewinter est très douée pour cet exercice, j’ai bien aimé la façon de mener son histoire, en se mettant à la place de Gelex, partant de très peu d’indices pour arriver à la conclusion de cette enquête. En supprimant les nombreuses digressions et descriptions qui ne servent pas à l’histoire, on aurait un roman policier parfait. Et on ne peut reprocher à Ann Dewinter d’avoir de l’ambition tant son intrigue est complexe et bien menée.

Le personnage de Gelex est somme toutes, un personnage banal, au sens où il ne boit pas, ne se drogue pas, n’a pas de vices. C’est juste un personnage de policier normal avec une vie de famille normale, dont les nerfs vont être soumis à rude épreuve. De toute évidence, on tient là un auteur de roman policier qui peut concocter d’intéressantes énigmes. En tant que lecteur, j’espère que ce personnage sera récurrent. Voilà donc un roman sympathique, avec une histoire bien intrigante à souhait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2012
commenter cet article

commentaires

dominque 24/01/2012 09:20

je suis embête à chaque fois, mon cher pierre, et gene de vous mettre en porte à faux, mais j'y vais, tu me diras si c'est bon, amities

Pierre faverolle 24/01/2012 20:57



Salut Dominique, tant que je peux suivre, je prends. Si je ne peux pas lire, je préfère refuser et conseille un ou une blogueuse. Merci bcp


Amitiés et à bientôt



dominque 23/01/2012 08:34

bah pareil
ca va êre sec, mais il le faut
c'est l'annif de ma fille, donc....
il risque dy avoir des naines de partout, je prend mon fils et on se casse
hum, ca va ^tre sec

Pierre faverolle 23/01/2012 20:45



Au fait, merci pour le coup de pouce du dernier Kyklos !



dominque 20/01/2012 13:36

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

cool je te presenterai ........ et aussi ............ et tu me presenteras...................

normalement j'y suis poil au

Pierre faverolle 20/01/2012 20:43



Samedi si ma femme plie sur les négociations !



dominque 19/01/2012 13:36

unwalkers si tu veux mais je e considere comme tel déja, pas besoin de cliquer
un ami virtuel à qui je sererai la main un jour, ha non pas une tete de con, une bonne tete, t'es pas mal garçon, mais on enreprale un jour toujours pas envie de faire mon coming out

Pierre faverolle 19/01/2012 20:10



Peut être bien qu'on pourra boire une bière à Quais du polar ?



dominque 19/01/2012 08:03

bien bien, vu ta tete hier sur facebook, marrant je t'imaginais pas comme cela....

Pierre faverolle 19/01/2012 13:19



On va devenir ami, alors ? Bon, j'ai une tête de vieux con, mais je revendique ! Voire, j'en suis fier !


A bientôt



Lystig 18/01/2012 21:12

tout à fait ce que j'aime : un jeune auteur, un polar, une histoire qui se tient : bravo à l'auteur

Pierre faverolle 18/01/2012 21:39



Salut Lystig, en tous cas, Ann Dewinter sait monter une intrigue complexe. C'est un premier roman, parfois bavard, d'une jeune auteur qui promet.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories