Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 19:00

Premier appeléJamais je n’aurais lu ce livre ! Que je vous raconte : lors du déjeuner avec les jurés de Meilleurpolar.com, nous discutions de nos lectures, des livres que nous avons aimé ou pas, qu’ils fassent partie de la sélection ou non. Ainsi, nous avons échangé nos conseils, et donc, nous avons parlé de ce livre. Ni une, ni deux, le voici donc chroniqué ici, et je crois bien que j’ai découvert un futur grand auteur de thrillers.

1941, en Ukraine. La guerre fait rage depuis que les Allemands ont entamé l’invasion des territoires soviétiques. La Blitzkrieg fait des ravages sur ces territoires immenses et peu peuplés, et l’armée avance vite vers Kiev. Le général Ziliev est à la tête des lignes de défense et reçoit dans son bureau l’archimandrite, le premier prélat de l’église chrétienne orthodoxe.

Celui-ci est inquiet de l’avancée des troupes allemandes et lui demande un service bien particulier : organiser un transport exceptionnel et confidentiel d’objets religieux très précieux afin de les mettre en zone sure et de les protéger. Hélas, des avions attaquent le transport et les objets sont interceptés par un régiment français qui s’est engagé aux cotés des Allemands pour combattre les Bolcheviques. Ils récupèrent le trésor, l’enterrent et jurent de se le partager après la guerre.

2003, à Rambouillet. Deux hommes sont retrouvés assassinés d’une balle de 9mm et brûlés dans leur fourgonnette. La commissaire Evelyne Delmas va mener l’enquête, alors qu’elle n’a strictement aucun indice et qu’un meurtre de cette envergure est inhabituel dans cette banlieue paisible. Les maigres pistes vont la diriger vers un vieil homme de plus de 80 ans.

Un grand merci à ceux et celles qui ont insisté pour que je lise ce livre. Car j’ai lu probablement le premier roman d’un futur grand écrivain de thriller. Alors certes, ce n’est pas parfait, ce roman ne plaira pas aux aficionados du roman noir, ou aux adeptes de style direct. Par contre, il va ravir ceux qui aiment se lancer dans une fresque bien écrite avec des personnages consistants et un suspense sur fond historique.

Car ce roman m’a bluffé. La documentation est édifiante et surprenante et elle n’est pas étalée de façon voyante mais par petites touches. Les personnages sont bien faits, Christian Ego les aime et nous le fait ressentir. Le rythme est relativement lent, laissant le lecteur s’imprégner de la psychologie au travers de dialogues remarquablement réussis. J’ai été emballé par le style de l’auteur qui m’a empêché de lâcher ce livre.

Après avoir lu ce roman, on retrouve la joie de lire une bonne histoire racontée avec brio par un jeune auteur qui décide de jouer son va-tout, de se lancer dans l’aventure sans jamais se poser de questions, avec un grand sens de l’équilibre dans l’intrigue. On a l’impression que c’est très maitrisé, et c’est clairement un roman fait pour le grand public, pour passer un bon moment dans cette enquête située en France où l’on y trouve des Russes, des nazis, des religieux, des policiers.

Lisez ce livre, car vous seriez trop déçu dans quelques années de ne pas avoir lu le premier roman de cet auteur de thriller dont, à partir de maintenant, j’attends beaucoup. Et si sur internet, on classe ce roman dans les polars historiques, sachez qu’il s’agit avant tout d’une enquête dont le fond est historique (c’est une petite précision pour ceux que l’histoire rebute).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Vonnette 10/01/2012 13:16

J'ai beaucoup aimé aussi et comme toi je pense que Christian Ego est appelé ;-) à avoir beaucoup de succès !

Pierre faverolle 10/01/2012 19:31



En effet, très prometteur comme premier roman. Et a priori, maison d'édition à suivre avec ce qu'ils sortent en janvier !



Ys 22/12/2011 22:35

Y'a pas ça dans "mes" bibliothèques, comment je vais faire maintenant pour lire le futur grand, hein ? Tu es tout à fait convaincant en tout cas, on se sent tout cloche de passer à côté...

Pierre faverolle 23/12/2011 06:56



Salut Ys, ben faut que tu le rajoutes dans un de tes défis ... et hop ! le tour est joué ! J'espère qu'il va confirmer car il est doué !


A bientôt



dominque 22/12/2011 14:58

yep
sinon t'as fourré la dinde ! ! !
il me tente aussi

Pierre faverolle 22/12/2011 20:30



Salut Dominique, s'il te tente, je peux te le passer. Tu me contactes si besoin.


Nota : je suis plus boudin blanc que dinde !


A bientôt



Nath 21/12/2011 22:57

C'est vrai que ce comm ne donne qu'une envie : lire ce livre tres rapidement .....

Pierre faverolle 22/12/2011 06:31



Salut Nath, Ah ben oui ! Une bien belle découverte !


A bientôt



Lystig 21/12/2011 21:58

et moi, ça a plutôt tendance à m'attirer !!!
noté !

Pierre faverolle 22/12/2011 06:30



Salut Lystig, Bonne lecture et j'irai voir ton avis


A bientôt



Yan 21/12/2011 21:55

Et bien, voilà de l'enthousiasme! J'essaierai d'aller y voir.

Pierre faverolle 21/12/2011 21:59



Salut Yan, comme tu es plus fan de romans noirs que de thrillers, je ne sais pas si tu seras aussi enthousiaste que moi. Mais j'ai été emballé, emporté par son style d'une fluidité rare et qui
vous emmène là où il veut. Allez, ce n'est pas parfait, mais c'est bluffant pour un premier roman et puis, il y a la petite différence qui fait qu'on a envie de lire le prochain. A mon avis,
c'est très prometteur.


A bientôt



Les bonheurs de Sophie 21/12/2011 20:13

Tu en parles très bien Pierre, tu sais donner envie !

Pierre faverolle 21/12/2011 21:53



Alors, n'hésite pas ! Satisfait ou remboursé ! (euh, peut être pas mais presque)


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories