Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 20:30

le monde est un bousillage-copie-1Après Scarelife de Max Obione, voici une récidive en bonne et due forme chez les éditions Krakoen, avec un auteur à découvrir et une quatrième de couverture aussi alléchante que mystérieuse.

Extrait de la quatrième de couverture : Un beau jour sur une petite île, un type est débarqué d'un hélico avec une oreille en moins, et un petit trou en plus dans la tempe. Sur le point de trépasser, on le ranime avec toutes sortes de petits cailloux blancs aiguisés comme les dents des requins du même métal. Doucement, avec plus ou moins de tact, on ressuscite sa surprenante réalité.

En réalité, Ludo Tana est professeur de français qui a un défaut : il tombe facilement amoureux, et vient de tomber amoureux d’une de ses étudiantes. C’est ce défaut qui va l’entraîner dans un chantage qui va le dépasser : Raymond Lopes se présente à lui comme un flic faisant aussi partie d’une organisation la C.C.S.M. qui élimine des personnes néfastes à la société. On va donc demander à Ludo de tuer 7 personnes. Puis il va se retrouver dans un asile psychiatrique complètement amnésique.

Comment fait on quand on devient amnésique ? Vraiment amnésique ? Amnésique au point d’oublier non seulement son passé, mais aussi son vocabulaire ou la grammaire. C’est le pari que s’est lancé José Noce dans ce roman, au suspense fort bien entretenu et à la forme curieuse et déconcertante. Et la construction et le style jouent un grand rôle dans cette histoire. Je m’explique.

Ludo est enfermé dans un asile psychiatrique. Il a tout oublié. Et donc, il va se reconstruire, en se basant sur les lectures qu’on lui donne, en interprétant les phrases qu’on lui raconte, en notant tout dans son carnet de notes personnel. Alors, on a droit au début à un homme qui écrit ce qu’il entend sans comprendre le sens des mots. Puis, il se forge une image de ce qu’il est, du monde qui l’entoure, agrémenté en cela par ses souvenirs qui reviennent par bribes.

Je parlais de la construction : l’auteur alterne un extrait du journal de Ludo avec un souvenir écrit à la troisième personne. Comme l’intrigue n’est pas chronologique, il faut accepter le jeu du puzzle. Si on entre dedans, cela devient très intéressant et nous pousse à cette réflexion de la manipulation des gens par le savoir. Finalement, nous ne pouvons raisonner que par rapport aux données et informations que l’on nous donne, vend, inculque. Au final, c’est un roman très intéressant, plus profond qu’il n’y parait, pour peu que l’on accepte la forme imposée par l’auteur. On pourra juste reprocher une structure répétitive de l’intrigue rythmée par les 7 meurtres.

Enfin, si l’on regarde le dictionnaire, bousillage veut dire : Grosse erreur, ouvrage bâclé. Ce roman ne l’est pas lui, un bousillage; pour le monde, je vous laisse y réfléchir. Vous me rendrez vos copies pour la semaine prochaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

josé noce 25/01/2013 08:36

ok merci

si jamais tu le retrouves fais-moi signe stp
et si jamais tu lis "l'archange est nu", pareil :)

cordialement

Pierre faverolle 25/01/2013 13:12



Salut José, pour Sniper bleu, j'avais fait un tir groupé, et c'est là : http://black-novel.over-blog.com/article-petit-noir-nouvelle-collection-chez-krakoen-97396434.html. Pour l'archange nu, ce
n'est pas encore fait.


A bientôt



josé Noce 24/01/2013 18:37

merci encore pour cet article !
avez-vous lu la suite de ce roman ? :"L'archange est nu krakoen ?
et ma petite nouvelle noire krakoen: Sniper bleu ?

tenez-moi au courant svp bonané :)

Pierre faverolle 24/01/2013 21:03



Bonsoir José, non je n'ai pas lu la suite. Par contre, sniper bleu, je l'ai lu et beaucoup aimé. Il me semblait avoir fait un article dessus mais je ne le retrouve pas ... Bonne année en tous cas


A bientôt



Oncle Paul 20/01/2011 15:18


Zut, il est dans ma PAL et je ne l'ai pas encore lu. Vite je le remets à flot
A bientôt


Pierre faverolle 20/01/2011 17:53



Salut Paul, excellente réolution pour ce début 2011. Tiens, j'ai déja du écrire ce genre de commentaire ! Il va falloir que je me renouvelle


A bientôt



jeanne desaubry 20/01/2011 08:34


Voilà une lecture intéressante de ce roman que j'ai beaucoup aimé éditer !
José Noce a beaucoup de talent, un talent hors des sentiers battus, c'est certain.


Pierre faverolle 20/01/2011 09:33



Après un début un peu déconcertant, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire. En espérant que beaucoup de personnes le liront. Et puis, j'adore les romans qui me font réflechir ...


Merci de ton commentaire et à bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories