Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:00

diable de verreJ’avais découvert Helene Tursten et son personnage principal Irene Huss lors de la sélection Polar SNCF de l’année dernière. C’était Un torse dans les rochers. Voici donc une nouvelle enquête de notre inspecteur, une enquête bien complexe et fort bien menée.

Le proviseur d’un lycée prévient son ami Andersson, le chef de la police criminelle de Göteborg, qu’un de ses enseignants, le professeur Jacob Schyttelius, manque à l’appel. Andersson part avec l’inspecteur Irene Huss dans un cottage situé au sud de la Suède, perdu au fond des bois à côté d’un lac. Le professeur est retrouvé assassiné de deux balles dans la poitrine et dans la tête. Quand Irene va annoncer la nouvelle aux parents du professeur, le pasteur Sten Schyttelius et sa femme, sont découverts assassinés, couchés dans leur lit au presbytère avec chacun une balle entre les deux yeux.

Les points communs entre les deux meurtres sont qu’un pentagramme inversé (une étoile à cinq branches) a été dessiné sur l’écran de les écrans de leur ordinateur avec le sang des victimes et que le contenu des disques durs des ordinateurs a été soigneusement effacé. Très vite, la piste des satanistes semble évidente, d’autant plus que peu de temps auparavant, une chapelle a été brûlée par eux et que le pasteur était à leur recherche. De la famille, ne reste plus que Rebecka qui travaille à Londres. C’est une informaticienne de génie et Irene va devoir aller à Londres pour l’interroger, sachant qu’elle est en dépression, et qu’elle est entourée de deux personnages intrigants : son collègue de travail et son médecin psychiatre.

Que de mystère dans ce livre ! L’enquête se déroule lentement ,au rythme des interrogatoires fort bien écrits, et petit à petit, les langues se délient, les intrigues se nouent, les pistes se multiplient pour au final mieux nous perdre en conjectures et suppositions. Helene Tursten a un sacré talent pour nous mener par le bout du nez, et ce roman là est meilleur encore que le précédent. Car les dialogues sont mieux faits, les pistes plus nombreuses, l’intrigue mieux construite qui oscille entre église, satanisme et ambitions de chacun.

Le personnage de Irene Huss occupe clairement le devant de la scène. C’était moins évident dans le précédent. Elle a un don pour démêler les fils d’une pelote de laine bigrement compliquée. Et on retrouve ce que j’aime dans cette série, c’est le partage entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Irene est confrontée à des horreurs dans son métier mais elle retrouve une certaine tranquillité avec sa famille. J’attends avec impatience le moment où son petit monde personnel va dérailler. Là, le personnage de notre inspecteur deviendrait l’égal d’un Wallander. Attention, je ne compare pas Helene Tursten à Hennig Mankell, mais si le personnage de Helene Tursten évolue dans un registre un peu plus noir, alors nous aurons droit à de grands moments de littérature policière.

Car c’est l’un des plus beaux compliments que l’on puisse lui faire. Les enquêtes sont fouillées, bien construites, les dialogues font avancer l’enquête, et la simplicité de l’écriture nous donne beaucoup de plaisir à la lecture. Dans ce genre de roman policier, on cherche le coupable en avalant les pages, on reste à l’affût d’une incohérence ou d’un indice tombé du ciel pour trouver un reproche à faire au roman. Mais non ! C’est du très bon roman policier élaboré avec minutie. De la belle ouvrage ! Et il ne reste plus qu’à attendre la prochaine enquête pour voir l’évolution du personnage féminin sympathique qu’est Irene Huss.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Gwenaelle 29/04/2010 20:57


Ton billet et plusieurs autres avis lus ici et là me donnent envie de lire ce polar, malgré son apparente lenteur. J'aime bien quand ça "avance" quand même!


Pierre faverolle 30/04/2010 08:17



Le premier était très lent, celui là est une enquête bien menée. Je ne peux pas dire que c'est lent, mais on est loin d'un thriller haletant. Si tu aimes les enquêtes policières, avec un
personnage sympathique, alors vas y. Si tu préfères quand ça bouge un peu plus, Docteur à tuer devrait te plaire.



Les bonheurs de Sophie 28/04/2010 12:33


J'ai adoré "un torse dans les rochers" et je me suis prise d 'affection pour Irene Huss et sa famille. je viens d'acheter "le diable de verre" et ton avis me donne envie de le lire très vite !


Pierre faverolle 28/04/2010 12:56



Alors n'hésite pas. Celui là est à mon avis meilleur que Un torse dans les rochers. Bonne lecture.



Le Vent Sombre 27/04/2010 17:48


Ouch... J'avais trouvé très quelconque le premier roman de la dame. Très « roman pour dames » justement.

Bon, depuis j'ai lu tellement pire que je vais peut-être te suivre sur celui-ci et lui donner une seconde chance.


Pierre faverolle 27/04/2010 18:44



Le premier était très lent. Le deuxième se tient mieux. L'enquête est vraiment bien faite. J'avais apprécié dans le premier la différence entre les horreurs du boulot et le calme de la maison.
Dans celui ci, des graines sont semées pour que le calme de la vie à la maison déraille. Mais ce n'est pas encore pour celui là. Je suis quand même impatient de voir comment le cycle va se
terminer. Pour finir, je dirai que l'on passe un très bon moment avec l'inspecteur Huss. Pourvu qu'il évolue dans un sens qui le rendrait plus ... noire ?



Michel 26/04/2010 22:07


Je vais donc devoir chercher le premier tome... car tant d'éloges ne me laisse pas indifférent


Pierre faverolle 27/04/2010 08:21



Si tu es fan de bonnes enquêtes policières, ce cycle est pour toi. Le premier tome paru en France (car ce n'est pas le premier de la série) est plus lent que celui ci. Bonne lecture.



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories