Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:04

Voici donc la première rubrique des chouchous de Black Novel. Cela sera l’occasion pour moi de faire un bilan des lectures du mois, et pour vous de subir un rappel sur la ou les très bonnes lectures à noter sur vos tablettes. Et pour commencer, ce n’est le chouchou du mois d’aout que je vais élire, mais bien le chouchou de l’été 2012.

En parlant de bilan, cet été fut celui de quelques déceptions et non parmi des moindres. Cela a commencé avec Don Winslow et son Heure des gentlemen, au scenario bien trop faible, même si la lecture est plaisante. Cela a continué avec Miséricorde de Jussi Adler Olsen, que j’ai trouvé moyen, puis Le bloc de Jérome Leroy dont j’attendais peut-être trop. Il y eut aussi le premier roman de Peter Leonard, Ne tremble pas ! à propos duquel j’ai trouvé la fin trop plate. Enfin, je suis tombé sur ma première déception pour un auteur dont je suis grand fan : Roger Jon Ellory et ses Anges de New York m’a paru trop mal foutu, trop mal écrit et tellement rempli de poncifs que j’ai eu du mal à reconnaitre cet auteur dont j’admire le style. Un coup d’épée dans l’eau en somme.

A coté de ces déceptions, on trouve les cadors, qui sont à leur meilleur niveau. Il y eut le magnifique et vénéneux Fin de l’innocence de Megan Abbott, le très bon Arnaldur Indridason avec sa Muraille de lave, et la confirmation de Dominique Sylvain avec La nuit de Geronimo. Sans oublier Karim Madani, qui avec Le jour du fléau démontre qu’il vogue avec les meilleurs auteurs de roman noir.

Les partucules et les menteursIl y eut enfin de belles découvertes. Outre le coup de cœur décerné à Monsieur le commandant de Romain Slocombe pour un roman magnifique, j’ai découvert des auteurs plein de promesses, même si certains n’en sont pas à leur premier roman. C’est le cas de Frederic Mars avec Non Stop, roman qui va à 100 à l’heure à la façon de 24 heures chrono et c’est bigrement réussi. C’est le cas aussi de Alexis Aubenque qui réussit un fort joli polar centré sur des personnages forts dans Canyon Creek. Belles découvertes aussi de l’univers de Richard Morgièvre avec United colors of crime ou de celui décalé de Ange Rebelli et Jack Maisonneuve avec Gonzo à gogo. Enfin, j’ai lu un premier roman qui même s’il n’est pas parfait, mérite d’attendre le deuxième tome et il s’agit de Je ne porte pas mon nom de Anna Grue.

Les partucules et les menteursMais alors, me direz-vous, à qui vais-je décerner le titre (virtuel) de chouchou Black Novel de l’été 2012 ? Il revient à Samuel Sutra avec Les particules et les menteurs. Parce que rares sont les polars humoristiques, que les deuxièmes aventures de Tonton et compagnie sont aussi drôles que les premières et parce que j’adore ce ton qui ressemble aux Tontons flingueurs. Félicitations au vainqueur et n’oubliez pas : lisez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Le chouchou du mois
commenter cet article

commentaires

gridou 31/08/2012 12:01

HEY ! Salut et bon retour ! Tu n as pas chômé cet été..Aurais tu passé tes journée dans un hamac avec une pile de livres à tes pieds??
Tu comptes detailler toutes tes lectures ( tu l as peut être fait d'ailleurs....)?? La version courte me suffit (beaucoup trop d articles en retard!)
En tout cas j ai (enfin) lu les feuilles mortes, y a plus qu'à écrire l'article. Je l ai dévoré en qqs jours. Tu avais raison :)

Pierre faverolle 31/08/2012 20:34



Je suis super heureux de te revoir parmi nous ! Evidemment je ne chome pas, quelle idée ! En fait, ce billet est une synthèse des billets parus cet été. Je vais faire ça tous les mois pour mettre
en avant mon chouchou. Pour les feuilles mortes, je suis fou de joie que tu aies adoré, c'est le livre que je conseille le plus !


A bientôt



holden 30/08/2012 21:21

saluuuuuuuuuuuuuuut
cela va t il ?
putain vivement les prochaines vacs

dis moi chouchou, je comte poser des questions a richard morgievre, t'en ai?
joli billet au fait
bises sur la fesse droite

Pierre faverolle 30/08/2012 21:30



Salut nounours, j'ai bien une question : Dans United ... on ressent que le sujet des Indiens exterminés lui tient à coeur, que c'est un suejt qu'il a envie de cracher au monde. Pourquoi ce sujet
semble-t-il avoir tant d'importance ? Faut il y voir une analogie avec un sujet plus contemporain ? Voilà


Grosses bises sur la fesse gauche



Oncle Paul 29/08/2012 20:20

D'accord en tout point avec toi Pierre, tout au long de l'article.
J'ai oublié de te dire bonjour, ne m'en veux pas trop je suis encore en vacances dans ma tête
A bientôt
Amitiés

Pierre faverolle 29/08/2012 20:51



Bonsoir Paul, tu es encore en vacances mais les articles pleuvent sur ton blog. Des vacances studieuses donc ! Merci, cette rubrique permettra de rappeler des lectures que je n'oublierai pas.
Vive le rire, vive tonton, vive Samuel Sutra !


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories