Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 19:30

Le bal des frelonsL’année dernière, Pascal Dessaint nous avait ébloui avec Les derniers jours d’un homme, l’une de mes meilleures lectures de 2010. Voici son dernier en date, qui nous narre la vie d’un petit village.

Dans un petit village d’Ariège, on pourrait penser que la vie peut s’écouler paisiblement. On y rencontre Maxime, qui s’occupe de ses abeilles et qui retrouve le fils de sa compagne qu’il a quitté. On y trouve Rémi, voyageur solitaire, qui a vécu avec Mariel, jusqu’à sa mort accidentelle, et qui l’a déterrée pour avoir une compagnie. Il y a Antonin, gardien de prison, marié avec Martine, passe une retraite tranquille jusqu’à ce que sa femme Martine lui annonce avoir retiré toutes leurs économies et avoir caché l’argent en liquide.

Martine, pour sa part, a été amante du maire Michel, lequel bénéficie de sa position pour en tirer des avantages substantiels. Martine fait du chantage auprès de Michel pour qu’il assassine son mari. Coralie, la secrétaire de mairie, entend la conversation et pense que sa chance est enfin arrivée d’épouser le maire et de perdre son pucelage. Il serait temps à 46 ans !

Il y a aussi Loïk, ancien taulard, qui a souffert de Antonin quand il était en prison. Il vit avec Baptiste, ancien taulard aussi et fan de Status Quo, s’occupe de son hérisson Caroline et se veut se venger de Antonin. Au milieu de ce petit microcosme, Charles le gendarme connaît bien ses administrés. Il va être confronté à une vague de violence inédite dans ce village si calme en apparence, si idyllique sur le papier.

Au milieu de cette nature tranquille, dans un village aux abords sympathiques, que pourrait-il se passer d’extraordinaire ? En suivant les petites histoires de ses habitants, on s’aperçoit vite qu’ils sont tous un dérangés, plein de rancunes, emplis de haine et désireux de vengeance envers leur prochain. Plutôt que de suivre le cours tranquille rythmé par les saisons, la violence va faire son apparition, démontrant que, comme la nature, l’homme n’est rien d’autre qu’un animal, tuant pour des raisons autres que pour se nourrir.

Car, comme partout ailleurs, les habitants de ce village suivent leurs motivations primales, pour l’argent, le sexe et le pouvoir. L’intrigue va avancer grâce aux narrations de tous les protagonistes, chacun présentant une portion de l’histoire. Et si c’est redoutablement efficace pour fouiller leur psychologie, si c’est très bien construit pour éviter toute redite, je regrette juste que le style ne se soit pas adapté à certains d’entre eux. Par contre, les personnages sont tellement bien dessinés que l’on n’a aucun mal à suivre l’histoire.

Enfin, il y a l’humour. Selon les personnages, c’est du premier degré, placé dans les reflexions ou les dialogues, parfois c’est du deuxième degré, mais plus généralement, c’est du cynisme noir pur et dur, du style : « Qu’est-ce que c’est que la prison, j’y disais, sinon une usine à à fabriquer des récidivistes ? ». On en arrive, avec cette galerie de doux dingues en tous genres, d’êtres «d’une nature bizarre, azimuté du bulbe, dérangé sous le capot », que les seuls êtres sensés de cette histoire sont finalement les animaux qui traversent le roman.

Clairement, le ton est drôle, légèrement décalé, pour mieux démontrer l’absurdité de la psychologie humaine. Dans ce petit village, les gens sont les mêmes qu’ailleurs, ni plus dingues, ni plus intelligents qu’ailleurs. C’est un roman parfaitement construit avec lequel on passe un excellent moment de lecture noire.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Guillome 24/06/2011 14:06


j'ai enfin pris le temps de lire un polar de Pascal Dessain, et j'ai été enchanté ! tu me tentes avec son dernier merci !


Pierre faverolle 24/06/2011 14:46



De rien ! A bientôt pour en parler !



Claude LE NOCHER 24/06/2011 07:08


Merci Pierre... Au-delà de ces deux pages, l'article risquait de prendre une tournure "énumération de titres" moins intéressante. Je vais essayer de trouver le temps d'en écrire d'autres,
thématiques si possible, pour nos amis de L'Indic.
Amitiés.


Pierre faverolle 24/06/2011 07:17



Excellente idée pour un excellent magazine. D'ailleurs, la qualité s'améliore de n° en N° et celui ci est vraiment parfait !


A bientôt



Claude LE NOCHER 23/06/2011 20:47


Salut Pierre,
Pas de doute, "Le bal des frelons" pourrait bien être un de mes romans préférés cette année.
Et si tu croises un jour Pascal dans un salon du livre, n'hésite pas à lui parler : il ne pique pas tel un frelon !
Amitiés.


Pierre faverolle 23/06/2011 20:54



Salut Claude, Avec de tels romans, Pascal va devenir un de mes auteurs préférés. Quel plaisir, quelle jouissance et quelle maitrise ! Quant à le rencontrer sur un salon, il faudrait que j'y
aille. Or je préfère profiter de mes enfants ! On ne se refait pas ! Et puis j'en profite pendant qu'ils sont petits ! A bientôt.


A propos, j'ai beaucoup aimé ton article dans l'Indic et j'aurais aimé une page de plus ... au moins.



gridou 23/06/2011 10:33


J'ai déjà noté cet auteur pour 'du bruit sur le silence'


Pierre faverolle 23/06/2011 10:52



Salut Gridou, je n'ai pas lu celui là. Mais je ne peux que te conseiller Les derniers jours d'un homme (qui n'est pas édité en polar) et qui est un drame FANTASTIQUE sorti l'année dernière. Et
celui ci bien sur, plus léger et jouissif. A propos, ton cadeau est parti ce matin !


A bientôt



Oncle Paul 23/06/2011 10:02


Bonjour Pierre
Pascal est un véritable amoureux des animaux, ce qui ne l'empêche pas, ou peut-être à cause de, de regarder évoluer ses contemporains d'un œil critique. Un excellent roman que j'avais chroniqué et
je ne me lasse pas de l'univers de Pascal.
Amitiés


Pierre faverolle 23/06/2011 10:50



Bonjour Paul, ce roman me conforte de lire tout Dessaint depuis l'année dernière et le formidable Les derniers jours d'un homme. Et puis, après tout, l'homme n'est rien d'autre qu'un animal ...
et parfois nuisible, non ? Amitiés


A bientôt



claire 23/06/2011 08:54


trés interressant je crois que je vais le lire bonne journée


Pierre faverolle 23/06/2011 09:50



Bonjour Claire, Tu peux y aller ... satisfait ou remboursé !


A bientôt



Lystig 22/06/2011 22:49


microcosme dans lequel tout est concentré...
je ne connais pas cet auteur de polar, donc : inscrit sur ma liste...


Pierre faverolle 23/06/2011 06:37



Salut Lystig, Vas y sans hésiter. J'avais lu quelques bouquins de lui il y a une dizaine d'années mais depuis celui de l'année dernière, qui est tellement fort, je vais tous les lire.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories