Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 18:16

Le verdict est tombé. Les lauréats pour l’année 2012 sont tombés. Il s’agit de :

Avant d aller dormirAvant d’aller dormir de S. J. Watson (Sonatine) pour la catégorie Roman

Grandville mon amour de Bryan Talbot (Milady) pour la catégorie BD

L’Accordeur d’Olivier Treiner (24 25 Films) pour la catégorie Court métrage.

En même temps que cette annonce, vient de tomber la nouvelle sélection estivale de 5 romans, pour élire celui qui va aller en finale, 5 romans qui sont à lire d’ici le 16 septembre à minuit.

Donc, à vos votes, lisez et votez sur le site http://www.polar.sncf.com/

Voici donc les romans en compétition :

Sur les nerfs de Larry Foundation (Fayard)

Sur-les-nerfs.jpgFlash, fragments, vignettes, rythmes accidentés : Los Angeles est une jungle de béton trépidante où vit une foule ensauvagée. Poz et Army imaginent un meurtre qui pourrait rapporter, mais Army en sait trop, Poz va devoir l’éliminer. Gina élève seule son gosse hyperactif dans une baraque squattée par un gang du quartier. Angela se ronge les ongles en attendant que son mec se fasse descendre. Johnny pratique le zen en tirant les rats d’une cave désaffectée. Quant aux jeunes filles, certaines devraient apprendre à se méfier...

Un voyou argentin de Ernesto Mallo (Rivages Noir)

Voyou-argentin.jpgLaissé pour mort, le policier Perro Lascano a perdu logement et travail ; il a surtout perdu son grand amour, Eva. Dans une Buenos Aires où la démocratie peine à se mettre en place, la guerre est déclarée entre les services de police qui veulent reprendre à leur compte les trafics que contrôlaient les militaires. Tandis qu'un jeune procureur s'efforce de faire le ménage dans les rangs des anciens membres de la junte, Lascano est recruté comme enquêteur privé. Il doit mettre la main sur "Topo" Miranda, truand de la vieille école, qui a dévalisé une banque. Les commanditaires ne sont pas forcément des gens bien, mais Lascano a besoin d'argent pour retrouver Eva...

Le retour de Silas Jones de Tom Franklin (Albin Michel) 

Retour-de-silas-jones.jpgVingt ans plus tard, le jeune Noir revient comme policier dans une petite ville voisine. Larry, qui a repris le garage de son père, mène toujours une existence solitaire et pitoyable. Ils n'ont aucune raison de reprendre contact l'un avec l'autre, mais la disparition d'une jeune fille et la suspicion qui pèse à nouveau sur Larry vont contraindre les deux hommes à se confronter au passé douloureux, enfoui depuis tant d'années.

La tristesse du samouraï de Victor Del Arbol (Actes sud)

tristesse du samouraïComme souvent au début des histoires il y a une femme sur un quai de gare au petit matin. Mise élégante, talons hauts, gants de cuir, elle dénote parmi des passagers apeurés qui n’osent croire que la guerre est finie. Isabel fait partie du clan des vainqueurs et n’a rien à redouter de ces phalangistes arrogants qui arpentent la gare de Mérida en ce rude hiver 1941.

Quarante ans plus tard une autre femme a commis un meurtre et doit comparaître devant la justice des hommes mais pour cette brillante avocate, cela n’a guère d’importance. Elle est atteinte d’une tumeur cérébrale et c’est à sa mémoire qu’elle doit des comptes.
Sous un léger vernis de démocrates, les ex-phalangistes continuent de tirer les ficelles. Les personnages et les situations se répondent, marquant trois générations au fer rouge. Les carences affectives ont transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un effroyable massacre.

Arab Jazz de Karim Miské (Viviane Hamy)

Arab-Jazz.jpgDans le 19e arrondissement de Paris toutes les communautés, religieuses et ethniques, se côtoient au quotidien. Sushis casher, kebabs, restaurant turc - point de ralliement de tous les jeunes du coin -, librairie d'occasion farcie de romans policiers jusqu'au plafond, coiffeur juif... Seul Ahmed Taroudant - qui a l'horrible privilège de découvrir le corps sanguinolent de sa voisine et amie, Laura Vignola, suspendu au-dessus de son balcon - se tient à distance de cette population cosmopolite : prisonnier d'une histoire personnelle traumatisante, rêveur, lecteur fou de polars... Il constitue le coupable idéal de ce crime abominable. Sa découverte l'oblige à sortir de sa torpeur et à collaborer avec le duo de la Crim' désigné par le commissaire Mercator pour mener l'enquête sur le meurtre : le flamboyant lieutenant Rachel Kufstein et le torturé lieutenant Jean Hamelot, fils d'un Breton communiste rationaliste, quelque peu égaré dans la capitale. Ensemble, ils ont toutes les cartes pour décrypter les signes et symboles de cette mort ignoble.

 Bonne lecture et bon vote.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

Foumette 19/06/2012 23:54

Oh trop contente pour "Avant d'aller dormir" amplement mérité!!!!! Merci Pierre pour ces précieuses infos!!!!

Pierre faverolle 20/06/2012 21:04



De rien Foumette.



Dup 19/06/2012 20:41

Yes, je suis contente pour Avant d'aller dormir !!!
Il m'avait vraiment interpellé ce livre !
Un thriller pas classique du tout...

Pierre faverolle 19/06/2012 20:48



ma femme a beaucoup aimé, je dois le lire cet été ...


A bientôt



Sharon 19/06/2012 20:23

Merci pour les infos.
Le 4 juillet, je recevrai pour mon travail une quinzaine de livres à lire et à rendre pour le 30 août. Je note mais je passe.

Pierre faverolle 19/06/2012 20:47



Rendez vous en automne, alors



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories