Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:31

Un petit jeu de mots faisant référence aux Beatles, pourquoi pas ? Car vous avez bien lu, ce sont 4 romans qui débarquent de chez Jigal, trois nouveautés et une réédition en poche. Et quand vous saurez que, dans le lot, il y a le dernier Philippe Georget, et deux premiers romans, vous allez lire ce billet plus dans le détail. Et, une fois lu les quatrièmes de couverture, vous vous précipiterez chez votre libraire.

A noter aussi que Jigal change le visuel de ses couvertures. Au photos sur fond jaunes, on a droit à des variantes de couleur. Les nouvelles couvertures ne copient sur personne, ont leur propre identité et me plaisent beaucoup … mais ce n’est que mon goût !

Mais arrêtons là les palabres, voici les trois nouveautés et la réédition de ce printemps 2012, dont vous allez entendre parler sur Black Novel :


Les Violents de l'automne de Philippe Georget :

Violents-de-l-automne.jpgÀ Perpignan, l’automne est une saison tumultueuse. Le vent violent le dispute à la pluie diluvienne. Un temps à ne pas mettre un flic dehors. Pourtant un retraité pied-noir est retrouvé dans son appartement, assassiné d’une balle dans la tête... Le sigle OAS laissé près du cadavre, la destruction quelques jours plus tard d’une stèle controversée et la découverte d’un autre ancien Français d’Algérie abattu au volant de sa voiture sèment la panique dans la communauté. Le lieutenant Sebag, qui a par ailleurs promis à sa fille de faire toute la lumière sur l’accident mortel survenu à un de ses amis, est officiellement chargé de l’enquête. Flic réputé et intuitif, il va, en traquant le tueur avec son équipe, faire ressurgir du passé un mystérieux commando ayant sévi, il y a bien longtemps, du côté d’Alger. C’est dans ce contexte que les derniers mois de poudre et de sang de la guerre d’Algérie, ses horreurs, ses espoirs, ses trahisons et ses errances vont remonter à la surface jusqu’à la nausée... Cinquante ans plus tard, il est temps de régler l’addition...

Tous les détails sont ici : http://www.polar.jigal.com/?page=liens&p=103

 

Réseau d’état de Hugues Leforestier :

Reseau-d-etat.jpgÀ la veille des élections présidentielles, un homme à bout de souffle qu’on essaie — en très haut lieu — de faire passer pour un terroriste, est traqué par toutes les polices de France. La cible, un ancien gauchiste devenu mercenaire pour une obscure officine spécialiste des coups tordus, a dans sa jeunesse entretenu des relations plus que privilégiées avec plusieurs hommes d’État. Et détient peut-être des dossiers compromettants sur certains d’entre eux... Une excellente raison sans doute de déclencher les manœuvres sans foi ni loi des cercles rapprochés du pouvoir afin de le faire disparaître au plus vite... et définitivement ! De la Françafrique à la présidence de la Commission européenne, en passant par les fameux dîners du Siècle, il faudra toute la perspicacité de Lou, journaliste politique d’un grand quotidien national, talentueuse et opiniâtre, pour dénouer les fils complexes de cet écheveau politique à l’allure très contemporaine...

Tous les détails sont ici : http://www.polar.jigal.com/?page=liens&p=102

 

Parjures de Gilles Vincent :

Parjures.jpg« Il songea au crissement des ciseaux sur le col de la chemise, à la gorge tranchée... Il imagina les suppliques masquées derrière le sparadrap du condamné... Il songea encore au regard terrorisé face au châtiment suprême...». Aïcha Sadia, commissaire de police, est une femme désespérée depuis la mystérieuse disparition de son compagnon Sébastien au large d’une plage. Mais quand plusieurs cadavres décapités d’ex-taulards sont découverts dans des entrepôts abandonnés de la ville, c’est elle et son équipe qui se retrouvent en première ligne. Certains indices laissent penser que quelques extrémistes pourraient avoir trouvé là, un moyen radical de remettre la peine de mort au goût du jour. À sa sortie de prison, Abdel Charif, condamné pour meurtre puis finalement gracié, leur échappe de justesse... Et pour sauver sa peau et obtenir sa réhabilitation, il propose à Aïcha un étrange marché : elle prouve son innocence, il la mène jusqu’à Sébastien... Manipulations, horreurs et parjures vont alors guider Aïcha dans une enquête libératrice... Jusqu’à la mort !

Tous les détails sont ici : http://www.polar.jigal.com/?page=liens&p=101

 

Franco est mort jeudi de Maurice Gouiran :

Franco-est-mort-jeudi.jpgLe 20 novembre 1975, Franco meurt au petit matin à Madrid. Lorsqu’Élisa, réfugiée espagnole, apprend la nouvelle à la Manufacture des Tabacs de la Belle de Mai, c’est son passé, tragique et douloureux, qui ressurgit brutalement. L’été 1936 à Madrid, l’hiver 1938 à Barcelone, la Retirada — cette longue cohorte de désespérés, cette horde de vaincus, de malades, de blessés fuyant l’Espagne et parqués sur la plage glaciale d’Argelès — la mystérieuse disparition de Ramon, son père, alors officier dans l’Armée Populaire Républicaine... Une foule d’images et de vieux fantômes submergent alors ses jours et ses nuits... 35 ans plus tard, Élisa n’est plus et l’Espagne met fébrilement à jour les charniers du Franquisme. C’est Manu, son fils, un looser, un peu voyou, un peu paumé, qui, en recevant d’Espagne une lettre destinée à sa mère, va permettre à ce terrible passé de remonter à la surface. Mais Manu n’aurait sans doute pas été bien loin si sa route n’avait croisé celle de Clovis Narigou... Clovis, qui de Marseille à Madrid démêle l’écheveau et tente de percer les mystères entourant la famille espagnole de Manu. Clovis qui enquête, pare les coups et pénètre le Barcelone de la grande époque, celui de Dali et de Picasso... Clovis qui découvre, ahuri, le camp de Karaganda et les horreurs de la guerre civile...

Tous les détails sont ici : http://www.polar.jigal.com/?page=liens&p=100

 

Vous hésitez encore ? Alors regardez donc Jimmy Gallier présenter lui-même ses quatre romans ici : http://www.dailymotion.com/video/xqp8t2_jigal-polar-les-nouveautes-de-mai-2012_creation

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

gridou 22/05/2012 21:00

Georget ! Georget ! Georget !! (Je n'ai rien contre les autres bien sûr...). J'ai commencé "l'été tous les chats s ennuient", ça me plait beaucoup (même si c'est écrit tout/ trop petit - petit
détail qui n'enlève rien à la qualité du roman)

Pierre faverolle 22/05/2012 21:18



Salut Grisou, Ah la la ! Georget et sa plume magique, pleine de douceur malgré les sujets noirs. Je commencerai par réseau d'état avant de commencer LE Georget !


A bientôt



Sharon 22/05/2012 20:11

Si je ne croulais pas sous les copies (et en plus, mes élèves me les réclament), je me laisserai tenter par Les violents de l'automne.

Pierre faverolle 22/05/2012 21:17



Salut Sharon, tu devrais leur demander de les corriger eux même ! comme ça, hop, tu attaques le Georget, puis lors de la prochaine interro, tu enchaines par les 2 autres. Pour ma part, je
commencerai par réseau d'état !


A bientôt



Oncle Paul 22/05/2012 19:47

Bonjour Pierre
Un Gouiran, même si c'est une réédition; cela ne se néglige pas. Un Georget, enfin ! Deux petits nouveaux, Jimmy Gallier renouvelle son catalogue. Mais il reçoit beaucoup de manuscrits, alors cela
lui est difficile de trancher, mais je lui fais confiance. J'ai déjà remis à l'ordre du jour Maurice Gouiran avec son très beau Franco est mort jeudi et si cela te dit, mais tu l'as peut-être déjà
fait, tu peux lire notre entretien.
Et la référence aux Beatles, j'aime bien. J'étais plus Beatles que Rolling Stones, mais c'est comme en littérature, les goûts ne se commandent pas.
A bientôt
Amitiés

Pierre faverolle 22/05/2012 21:16



Salut Paul, je vais commencer par réseau d'état puis le Georget, bien sur ! Pour Gouiran, je l'ai en grand format comme beaucoup d'autres. Le problème va surtout être de choisir ! Les sujets en
tous cas sont variés et bien alléchants. Pour le titre, j'en ai essayé plusieurs, celui fait autant référence aux Beatles qu'à Val McDermid (4 garçons dans la nuit).


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories