Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 20:35

Allez ! 2012 se termine gentiment, et nous allons regarder ce que 2013 nous réserve. En espérant bien sur que 2012 ne soit pas la fin du monde. Commençons donc par les éditions Asphalte, qui nous annoncent quatre livres, un par mois, de janvier à avril. Miam, miam ! En voici donc le détail : 

Janvier 2013 : Tes yeux dans une ville grise de Martin Mucha :

Tes yeux dans une ville griseCe court roman est le portrait sensible d’une Lima déchirée en deux, partagée entre ses quartiers pauvres et ses zones richissimes haute sécurité. Une ville que Jeremias traverse quotidiennement en bus ou en combi, posant un regard désenchanté sur ses habitants, ses tranches de vie, sa misère... Cet étudiant est le parfait représentant d’une génération désillusionnée, à qui il n’a jamais été donné l’opportunité d’intégrer l’hypothétique « nouvelle société parfaite » que l’on faisait miroiter dans l’Amérique du Sud des années 1990.
Récit poétique, roman social, vue en coupe d’une ville (et d’un pays) malade, Tes yeux dans une ville grise est servi par une écriture fragmentaire, en mosaïque.
>> Martín Mucha est né en 1977 à Lima, au Pérou. Écrivain et journaliste, il vit à Madrid, où il collabore au journal El Mundo. Ses reportages sur l’immigration lui ont valu le Prix Roi d’Espagne de journalisme en 2007.

Février 2013 : Les fleurs du Karma de Tommaso Pincio :

Fleurs du karmaLaïka Orbit : une jeune femme déboussolée qui ne se rappelle même plus son véritable nom... Elle a même complètement oublié son passé depuis qu'elle a tout laissé tomber pour fuir avec un homme mystérieux, au nom imprononçable et aux motifs incompréhensibles, pour un monde de diners et de motels sur lequel elle sait au moins
une chose : cela ne peut pas être la réalité.
Kinky Baboosian : une jeune femme rebelle au nom improbable... Assoiffée de liberté, elle fugue à 16 ans et part sur les routes. Au cours de ses années d'errance. Kinky découvre la communauté hippie, se familiarise avec les drogues et pratique l'amour libre. C'est dans un squat de San Francisco, dans le Haight-Ashbury des années 1960, que va naître son fils, l'enfant du summer of love... qui ne sera autre que le mystérieux compagnon de Laïka.
Les Fleurs du karma est une fresque se déroulant sur deux époques, dans deux univers, peuplée de personnages étranges et attachants malmenés par l’Histoire. Un livre psychédélique sur la fuite dans tous ses états…
>> Tommaso Pincio est né à Rome en 1963. Écrivain et journaliste, il est également le traducteur en italien de Philip K. Dick, Jack Kerouac et Francis Scott Fitzgerald. Les Fleurs du karma est son quatrième roman traduit en français, après Cinacittà en 2011.

Mars 2013 : Ten Storey love song de Richard Milward

Georgie aime deux choses : les bombecs et son petit ami Bobby. Bobby l’Artiste aime deux choses : Georgie et peindre sous l’influence de drogues psychédéliques que lui refourgue avec complaisance son voisin Johnny. Johnny le dealer de service aime deux choses : le porno et sa petite amie Ellen. Ellen la chômeuse professionnelle aime deux choses : Johnny et faire l’amour, mais pas avec Johnny, parce qu’il ne sait vraiment pas s’y prendre. Tout ce petit monde se croise, trinque et fait la fête à Peach House, une tour HLM de Middlesbrough. Jusqu’au jour où les toiles de Bobby sont repérées par une galerie branchée de Londres… L’harmonie apparente de Peach House y survivra-t-elle ? La vie à Middlesbrough, mode d’emploi : Ten Storey Love Song est le joyeux portrait d’un immeuble dans une ville ouvrière, à travers celui de ses habitants.

>> Richard Milward est né en 1984 à Middlesbrough. Il est peintre et écrivain. Ten Storey Love song est son deuxième roman, après Pommes, publié en 2010 chez Asphalte. « Milward a énormément de talent, et son amour pour ses personnages est éclatant malgré toutes les humiliations qu’il leur fait subir. » Irvine Welsh.

Avril 2013 : Washington noir :

Sous la direction de George Pelecanos

Washington, DC : le lieu évoque aussitôt les arcanes du pouvoir américains, la Maison blanche, le Capitole, la Cour suprême. C’est pour nous un décor de films de conspirations politiques, mettant en scène présidents et espions. Mais c’est aussi une ville à part des États-Unis, riche de plus de 600 000 habitants, et qui détient un taux record de criminalité. George Pelecanos et quinze autres auteurs, dont Laura Lippman et James Grady, nous font découvrir leur Washington, celui des rues sales, des drogués et des prostitués, des gangsters et des flics de base, un monde qui ne croise que rarement celui des politiciens et des journalistes. Même si ces derniers ne sont pas vraiment les derniers quand il s’agit de délinquance…

>> George Pelecanos est né à Washington en 1957. Il est l’auteur de nombreux romans noirs dont il situe les intrigues dans les rues de sa ville natale, en particulier dans sa série du « D.C. Quartet », mais aussi les enquêtes de ses privés Nick Stefanos, Derek Strange et Terry Quinn. Pelecanos a aussi travaillé en tant que scénariste et producteur pour la célèbre série The Wire.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

Yspaddaden 05/12/2012 07:35

J'ai découvert tout un tas d'auteurs très intéressants grâce à cette maison d'édition qui me plait vraiment.

Pierre faverolle 05/12/2012 21:25



Moi de même. Je les adore !


A bientôt



Sharon 04/12/2012 20:20

Merci pour ces infos !
Washington noir me tente bien.

Pierre faverolle 04/12/2012 21:18



Moi aussi !



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories