Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 19:30

Armée furieuseCela faisait un bout de temps que je n’avais pas fait d’incursion dans le monde de Fred Vargas. La sortie de son dernier roman en date, L’armée furieuse, au titre alléchant m’a permis de constater que Fred Vargas n’a rien perdu de son talent, bien au contraire.

Le commissaire Adamsberg doit résoudre une affaire pour le moins étrange. Un retraité, Julien Tuilot, contacte à propos de la mort de sa femme. Celui-ci accuse les rats d’avoir tué sa femme. Ce sont deux rats qui s’appellent Toni et Marie, qui cohabitent avec la famille Tuilot. Adamsberg dénoue bien vite les fils de cette histoire et découvre que ce retraité a étouffé sa femme en lui enfonçant de la mie de pain dans la gorge.

Revenu au commissariat, Valentine Vendermot, une vieille dame l’attend. Celle-ci vient lui apprendre qu’elle a vu l’Armée Furieuse du seigneur Hellequin. C’est une vision de morts vivants qui apparaît de temps en temps, avec dans ses filets des visages de gens qui vont bientôt mourir. A la suite de cette vision, les morts commencent à tomber à Ordebec dans le Calvados.

En parallèle, Adamsberg doit apprendre à être père, puisque son fils Zerk vient de débarquer, résoudre une affaire où une Mercedes a brûlé dans laquelle Antoine Clermont-Brasseur, grand ponte de l’industrie française est retrouvé mort, et trouver qui s’amuse à attacher les pattes des pigeons pour les faire mourir à petit feu. Autant dire que Adamsberg et son équipe ont du pain sur la planche.

Quoi de neuf, depuis que j’ai délaissé Fred Vargas ? Eh bien, l’histoire part dans tous les sens sans que le lecteur se sente perdu, le style est d’une fluidité exemplaire avec des dialogues très bien faits, ça se lit à une vitesse foudroyante parce qu’on n’a pas envie de lâcher ce bouquin, les fausses pistes sont multiples et les déductions du commissaire inénarrables.

Et puis, il y a les qualités que j’adore chez Vargas : cet humour froid, distant et légèrement décalé, ces quiproquos qui viennent vous arracher un sourire, cette absence de violence et ces personnages sympathiques que l’on abandonne avec tant de regrets. Fred Vargas a du succès ? Eh bien c’est non seulement normal mais mérité. Sans vraiment me surprendre, j’ai passé, avec ce roman, un très bon moment avec Adamsberg, comme des retrouvailles entre vieux amis. Ce roman donne un vrai plaisir de lecture et le seul reproche que je ferais, c’est que ça se lit trop vite malgré ses 425 pages.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

track cell phone 12/01/2012 12:08

Même si les romans ne sont pas tous de qualités égale, c'est toujours plaisant à lire et frustrant à refermer.J'ai beaucoup aimé aussi les quelques livres où les apôtres saint Marc, saint Luc et
saint Mathieu sévissaient. Espérons que la famille Vendermot deviennent comme eux, des récurrents.

Pierre faverolle 12/01/2012 14:46



Celui là fait partie des bons crus



banque en ligne 21/07/2011 16:18


Une ecrivaine très talentueuse qui prouve encore une fois la qualité de sa plume!


Pierre faverolle 21/07/2011 19:18



Tout à fait, après on aime ou on n'aime pas son style


A bientôt



Cathy 21/07/2011 14:40


J'ai commencé par celui-ci aussi.


Pierre faverolle 21/07/2011 19:17



Une bonne introduction au monde Vargas, je trouve.



Cathy 21/07/2011 12:26


Je crois que "l'homme aux cercles bleus "est le seul que je n'ai vraiment pas aimé.Je conseillerais peut-être "Debout les morts" mais l'avis du maître des lieux fera foi .


Pierre faverolle 21/07/2011 13:28



Pars vite et reviens tard m'a laissé un très bon souvenir



ONE MORE BLOG IN THE GHETTO 21/07/2011 11:11


Hello Pierre.
Rien à dire, ton article donne envie. Pourtant, je me sens "Gridouïste" sur ce coup: moi aussi, je n'ai lu qu'un seul Vargas ("L'homme aux cercles bleus", je crois") et moi non plus, je n'ai pas du
tout accroché à l'univers de l'auteur. J'ai même renouvelé l'expérience de tenter d'entrer dans l'univers Vargas en voyant "Pars vite et reviens tard" au ciné + un téléfilm avec Jean-H Anglade ...
et toujours pas, je n'accroche pas.
Pour une dernière tentative, un titre en particulier à recommander ?
Amitiés


Pierre faverolle 21/07/2011 13:30



Salut, je te fais la même réponse qu'à Gridou : passe ton chemin. C'est du Vargas classique !



Cathy 21/07/2011 11:06


Devienne et non deviennent, pardon .


Pierre faverolle 21/07/2011 13:30



Pas grave !



Cathy 21/07/2011 10:49


Bonjour Pierre,

J'aime beaucoup ta critique comme j'aime beaucoup Fred Vargas. J'y trouve toujours ce rythme lent, désenchanté et attachant. Je ressens aussi les personnages comme de vieux copains avec qui on a
envie de partager un verre en bavardant.Même si les romans ne sont pas tous de qualités égale, c'est toujours plaisant à lire et frustrant à refermer.J'ai beaucoup aimé aussi les quelques livres où
les apôtres saint Marc, saint Luc et saint Mathieu sévissaient. Espérons que la famille Vendermot deviennent comme eux, des récurrents.


Pierre faverolle 21/07/2011 13:30



Tout à fait !



gridou 21/07/2011 09:55


Je n'ai lu qu'un seul Fred Vargas, et j'ai dû mal tomber parce que je n'ai pas aimé (ceux qui vont mourir te saluent). Depuis, je n'ai pas retenté l'expérience, à tort peut-être...


Pierre faverolle 21/07/2011 10:54



Salut Gridou, si tu n'as pas aimé, il y a peu de chances que tu aimes celui ci. C'est dans la lignée des autres, un intrigue bien menée, de très bons dialogues avec un léger décalage.


A bientôt



Oncle Paul 21/07/2011 09:20


Bonjour Pierre
et il ne faut jamais repousser son plaisir de lecture. Moi aussi j'ai bien aimé L'Armée furieuse et je l'avais chaudement recommandé (je crois !)
Mais je ne suis jamais déçu par l'univers, l'atmosphère de Fred Vargas qui est totalement à contre-courant des romans américains.
Amitiés


Pierre faverolle 21/07/2011 10:52



Salut, on est d'accord !


A bientôt



Richard 21/07/2011 03:50


J'avais décidé de l'apporter en voyage, plus tard à l,automne mais devant le concert d'éloges ... il me saute constamment entre les mains !!
Saurais-je résister ??
Personne ne m'aide !!
Merci quand même, amateur de bons romans !!!
Amitiés


Pierre faverolle 21/07/2011 10:52



Saut Richard, c'est un très bon roman, alors vas y !


A bientôt



Yan 20/07/2011 21:48


Salut Pierre,
Il va vraiment falloir que je me décide à lire des bouquins de Fred Vargas. J'en ai dans ma pile, achetés il y a quelques années à Frontignan. L'auteur est très sympa qui plus est, mais je n'ai
encore jamais pris le temps de m'y mettre.


Pierre faverolle 21/07/2011 10:51



Salut Yan, j'en ai lu quelques uns des premiers. Sans être un grand fan, il faut reconnaitre que c'est très bien écrit, qu'on passe un très bon moment et qu'on est rarement déçu. Bref, son succès
est mérité !


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories