Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 19:54

KadogosJe continue mon périple Polar SNCF printemps 2010 avec le dernier Christian Roux. Cet auteur là n'est pas une découverte ; j’avais entre autres adoré La bannière était en noir dans la série Suite Noire. Mais kadogos m’a laissé dubitatif.

Marnie est une tueuse à gages d’un type un peu particulier. Elle exécute des contrats sur des malades en phase terminale , pour abréger leur souffrance, mais aussi pour se soigner … Cette fois-ci, elle doit abréger la vie du beau-père de Catherine Berman. Sauf que, après son méfait, le corps disparaît et que Catherine Berman est retrouvée assassinée et découpée en morceaux.

Eustache est inspecteur de police et est chargé de l’enquête sur la massacre. Il a la garde d’un enfant Tony, dont la mère a été aussi assassinée. Avec la pression de sa hiérarchie et les problèmes liés à l’éducation du petit, il se débat pour découvrir la vérité mais aussi protéger son petit.

Et puis, il y a les Kadogos, ces enfants de 8 à 15 ans, qui sont entraînés à faire la guerre, à devenir des enfants soldats. L’histoire de ce petit groupe de cinq jeunes noirs est parsemée tout au long du roman, jusqu’au dénouement final.

L’un des atouts de ce roman est sa construction. L’auteur nous propose de lire le livre tel qu’il l’a voulu, c’est une sorte de Director’s cut. Mais il nous propose aussi de pouvoir lire cette histoire de façon chronologique (en suivant la numérotation des chapitres, et de placer les chapitres liés aux personnages où on veut. Je trouve cela assez amusant, même si je l’ai suivi tel qu’il est présenté et que je n’ai pas essayé autre chose.

La deuxième qualité du roman, c’est le contexte qu’il nous décrit. Christian Roux nous montre le coté sombre de l’âme humaine. Plusieurs aspects sont décrits dans ce livre dont les Kadogos, et j’ai appris plein de choses. Je ne peux malheureusement pas vous dévoiler les autres sujets pour ne pas couper court au suspense du livre. Mais certaines révélations (si on peut dire) mériteraient d’être mis en avant sur la place publique.

Mais malgré la construction impeccable, malgré le style direct et très agréable, je suis un peu resté sur ma faim. J’ai trouvé que tout cela manquait d’émotion, que tout était esquissé, ébauché. La faute peut-être à la volonté de faire un roman court, comme un coup de poing. Du coup, les personnages paraissent superficiels. Et, malgré une histoire passionnante qui se lit très bien et très vite, on se dit qu’il aurait pu tirer de ce sujet un gros roman génial.

Alors, ce roman est à lire pour les sujets qu’il aborde, pour sa construction originale et pour son intrigue impeccablement menée. Et comme c’est un roman de poche (et donc qu’il ne coute pas cher), le plaisir est plus que rentable. Avec un arrière goût amer, parce que j'en attendais plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Terry 11/04/2010 22:55


Pas du tout d'accord. Un autre niveau, oui : beaucoup plus égo satisfait. Si on doit comparer les deux auteurs, je mets Roux largement au-dessus (voir commentaire sur blog suivant)


Pierre faverolle 12/04/2010 10:51



Voir ma réponse auparavant.


En aucun cas, je ne veux comparer ces deux auteurs. Ils sont incomparables !



Ys 10/04/2010 20:37


je ne suis pas bien tentée, j'aime plutôt les personnages consistants, et les histoires d'enfants soldats, j'évite...


Pierre faverolle 11/04/2010 08:59



Il vaut mieux que tu évites, effectivement. Pour ton info, je vais mettre (cet après midi ou ce soir) un coup de coeur pour le dernier Chainas. Là, on se situe à un autre niveau.


 



alain 09/04/2010 17:39


C'est quand même très bien (enfin, je trouve)..


Pierre faverolle 09/04/2010 18:32



Je sais, tu me l'avais dit. Bon, j'ai été plutôt déçu. J'en attendais mieux.



Dominique 08/04/2010 15:18


J'ai été encore plus réservée, je n'ai pas marché du tout et n'ai pas fini le bouquin
les critiques étaient bonnes mais je n'ai pas accroché du tout


Pierre faverolle 08/04/2010 16:08



A mon avis, tu aurais du finir le bouquin quand même. Mais, bon, déçu je fus, déçu je reste. Christian Roux a fait mieux. Attendons le prochain



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories