Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 20:30

guerre saleAttention, coup de coeur ! Vous connaissez mon plaisir à découvrir de nouveaux auteurs. Dominique Sylvain n’est pas une nouvelle dans le domaine du roman policier mais je n’avais jamais lu ses romans. Ce roman est tellement bien construit que je vais mettre ses précédents romans sur ma liste d’achat.

Florian Vidal est un avocat spécialisé dans les contrats d’armement et les relations franco-africaines. Son cadavre vient d’être découvert aux abords de la piscine de sa propriété de Colombes. Vidal a été menotté et brûlé vif, un pneu enflammé autour du cou. Cette méthode est connue sous le nom du supplice du père Lebrun, et a été très utilisée à Haïti lors du règne des tontons macoutes. Son Blackberry a été retrouvé au fond de la piscine mais la carte en a été enlevée.

Aucun autre document ne permet de démarrer cette enquête. Si ce n’est que cinq ans auparavant, Toussaint Kidjo, qui travaillait sous les ordres de Lola Jost, a été assassiné de la même manière. Lola a démissionné de la police un an avant sa retraite. Le meurtre de Toussaint y est pour beaucoup. Elle y voit là l’occasion de retrouver les assassins de son collaborateur et ami. Elle ne pourrait pas mener à bout son enquête sans son amie Ingrid Diesel.

Du coté officiel, Sacha Duguin se voit confier cette enquête. Il découvre rapidement que Vidal travaillait pour Richard Gratien, l’homme incontournable pour tous les contrats d’armement à destination de l’Afrique. Mister Africa, comme on le surnomme, a pris Vidal sous son aile, le considérant comme son fils naturel, allant même jusqu’à lui payer ses études de droit. Souvent suspecté de détournement de fonds, Gratien n’a jamais été condamné. Sacha et Lola vont enquêter en parallèle, presque comme des concurrents, pour démêler ce sac de nœuds qui va s’avérer bien noir et bien dangereux.

Le contexte de ce roman est dur, noir et sans concession. Ceux qui s’attendent à un roman policier classique ne seront pas déçus, au sens où l’enquête avance au rythme des interrogatoires et des indices éparpillés ça et là, mais ils auront en plus ce contexte si particulier lié aux ventes d’armes. Arrêtez d’être naïfs, la fabrication d’armes est une activité importante dans le PNB des pays riches, et où il faut bien des intermédiaires qui ont les bonnes relations pour vendre plus et mieux. Dégueulasse, non ? Mais c’est la réalité !

Au-delà du contexte, le style est direct. Quel punch ! Quelle brutalité parfois ! J’ai vraiment été surpris au départ, tant les phrases sont directes, sans fioritures. Cela donne une force au propos, mais aussi une impression que l’on vous assène des coups de poing. C’est un style violent, direct, acéré, que j’ai trouvé très agréable à lire. Et bien que je l’aie lu dans une période où je n’aie pas eu beaucoup de temps à consacrer à la lecture, le livre me faisait des clins d’œil quand je l’ouvrais.

Et puis, il a les personnages. Ils sont FORMIDABLES ! Il y a Sacha, enquêteur rigoureux et professionnel, poussé par sa hiérarchie, son chef qui fait partie des incorruptibles. Lola, fantastique femme que j’imagine de petite taille, toute en nerfs, en détermination, aidée en cela par le porto qu’elle boit comme du petit lait. Elle a un désir de résoudre cette affaire car c’est ce qui l’a poussée à démissionner, mais elle est aussi fidèle à Toussaint, son ancien ami, à qui elle veut donner une justice. Et puis, il y a Ingrid, cette américaine, qui est le trait d’humour de cette histoire, qui apprend le français en le parlant, se trompant toujours de mot quand elle utilise des expressions françaises.

Bien que ce roman ne soit pas leur première enquête, vous pouvez commencer celui-ci sans pour autant avoir lu les autres, puisque les informations nécessaires à comprendre les personnages sont distillées par petites touches au début du roman. Tout ce petit et complexe mélange fonctionne à plein régime. On a une impression de vitesse, d’urgence. Nos trois protagonistes tentent de surnager dans une piscine noire, cynique, inhumaine. C’est un excellent roman qui me fait dire que vous allez bientôt entendre parler de Dominique Sylvain chez Black Novel. D'ailleurs j'en ai déja acheté six qui sont ré-édités chez Points. 

Pour finir de vous convaincre, allez jeter un oeil chez l'ami Jean Marc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2011
commenter cet article

commentaires

Xavier 31/01/2011 13:00


Une réussite. J'ai presque tous les livres de DS, l'avant-dernier me semble l'un des meilleurs; tu peux jeter un oeil ici :
http://aupolicierchinois.over-blog.com/article-a-65652191.html


Pierre faverolle 01/02/2011 20:52



Salut Xavier, J'y vais de ce pas. J'en ai acheté tellement que je vais les lire dans l'ordre pour voir la progression de l'auteur, avoir une idée de son évolution. Merci du conseil et désolé de
ce retard dans la réponse.


A bientôt



Oncle Paul 31/01/2011 11:52


Bonjour Pierre
Content de voir, (lire) que toi aussi tu as apprécié ce nouveau roman de Dominique Sylvain.
Amitiés


Pierre faverolle 01/02/2011 20:50



Salut Paul, j'ai adoré. L'histoire, l'intrigue, le style, les personnages. Un excellent moment. Désolé de ce retard dans la réponse ... mais en ce moment ... pfu !


A bientôt



Gwenaelle 31/01/2011 09:31


Je n'avais pas été totalement convaincue par les précédents romans mettant en scène Jost et Diesel. Peut-être que ce dernier ouvrage est plus abouti?


Pierre faverolle 31/01/2011 10:35



Bonjour, n'ayant pas lu les précédents, il est difficile pour moi de comparer. Ceci dit, ce roman m'a vraiment emballé. Je ne peux que te conseiller d'aller voir les autres blogs avant de te
décider.


A bientôt



Dominique 31/01/2011 09:14


j'ai beaucoup aimé certains de ses romans et surtout ses personnages, je note donc évidemment celui là vu votre avis plus que positif !


Pierre faverolle 31/01/2011 10:35



Bonne lecture et à bientôt



gridou 30/01/2011 22:01


déjà convaincue par Oncle Paul. Mais forcément, plus il y a d'avis enthousiaste, plus il gagne de place vers le sommet de la pile.
Si en plus y'a une Ingrid...J'achète direct !


Pierre faverolle 31/01/2011 10:36



Bonne lecture et à bientôt



Lystig 30/01/2011 21:54


là aussi, je note ton coup de coeur !


Pierre faverolle 31/01/2011 10:36



Bonne lecture et à bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories