Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 20:30

FratelliCela faisait plusieurs mois que l’on m’avait prévenu de la sortie de ce livre, en me soulignant une fantastique histoire de Pouy avec de superbes dessins de Pinelli. Le résultat ne m’a pas déçu, loin de là.

New York, 1946. Emilio vient de débarquer aux Etats-Unis en provenance de son petit village sicilien. Il vient retrouver son frère qu’il n’a pas vu depuis quarante ans, pour effacer le drame qui a endeuillé sa famille. En effet, quarante ans plus tôt, le frère cadet Roberto a été assassiné et son frère Ercole a disparu juste après. Pour Emilio, c’est l’occasion de retrouver l’honneur perdu et d’en finir avec ces fantômes qui le hantent, de terminer sa vie par un fratricide.

Ercole sait que son frère le cherche, il sait que l’issue sera dramatique. Il a l’avantage de connaître le terrain de cette bataille familiale. Il travaille à Little Italy, et ses recettes font fureur dans son restaurant. Lui, qui est en survivance depuis quarante ans, est nerveux dans l’attente de cette confrontation mortelle. Alors, il erre dans cette ville, mais sait que l’issue est inéluctable.

Le duel entre ces deux hommes étrangers à leur environnement, étrangers à leur monde sera sans surprises, violent, irrévocable, au milieu des brumes et des brouillards de ce nouveau monde qu’ils subissent sans le vivre. C’est un roman court d’une centaine de pages sans fioritures, sans suspense mais avec une ambiance à couper au couteau.

Jean Bernard Pouy a laissé de coté tous les effets de style pour se mettre au service d’une histoire de revanche, de vengeance, d’honneur, de liens de famille, de liens de sang ou du sang, avec une fin qui ressemble aux duels des westerns américains. Tout le livre se déroule dans la tête des protagonistes, fait d’impressions, de sensations, de souvenirs, de cauchemars, mais sans aucun doute sur leur objectif, sur leur avenir, sur leur destin.

Si l’on ajoute à cela les dessins / peintures de Joe Pinelli, tout en gris flouté, on en ressort imprégné d’un monde trouble, gris, où le monde n’est fait que d’impressions et jamais de claires images, de couleurs, d’espoir. C’est une fantastique illustration de ce monde d’après guerre, de ce monde qui parait si gris à Ercole et Emilio. C’est aussi une formidable rencontre entre deux artistes qui sont sur la même note, sur la même partition, pour le plaisir des yeux.

Vous l’aurez compris, c’est un superbe livre qui nous conte une courte mais simple histoire dramatique. C’est un livre qui va naturellement trouver sa place dans votre hotte du père Noël, et qui ravira autant les amateurs de littérature que les aficionados de dessins à l’ambiance sombre. Une œuvre d’art qui se doit de figurer en bonne place dans votre bibliothèque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Michel 07/12/2010 21:47


Les 2 mêmes ont publié "sirop de liège" dans la même collection, avec un dessin moins noir


Pierre faverolle 08/12/2010 07:01



Merci de l'info.


A bientôt



jeanjean 07/12/2010 18:39


"plaisir des yeux", c'est exactement ça. Et une tension qui naît dès le début du récit. Bonne idée que cette réédition, et content de trouver d'autres amateurs. @+


Pierre faverolle 07/12/2010 19:21



Salut Jeanjean, je te l'avais dit que je le lirai lors de ton article. Bon, je ne l'ai pas encore acheté mais il est sur ma liste de père Noel ... Merci d'être passé par là


A bientôt



Michel 06/12/2010 21:33


Lu en 2006, un excellent travail ecriture et image
à l'époque une petite maison belge, l'estuaire, avait une collection de carnet littéraire qui associait ces deux styles ! souvent une réussite
malheureusement, je crois que l'éditeur est tombé malade et n'a pu continuer son travail !
chouette il est repris


Pierre faverolle 07/12/2010 06:53



Je ne savais pas qu'en 2006 il y avait le texte et les images. Je croyais que les dessins avaient été rajoutés pour cette édition. Merci de la précision.


A bientôt



gridou 06/12/2010 13:39


J'ai entendu parler de "nous avons brulé une sainte" - ça doit être un des plus connus. Et 1280 âmes est j imagine un hommage à Jim Thompson (que j ai lu).
C'est pas mal déjà...
oui , tu as bien répondu ! MERCI !


Pierre faverolle 06/12/2010 18:34



De rien. Je reviendrai de toutes façons sur le cas de JB.Pouy dans le cadre des lectures du vendredi


A bientôt



gridou 06/12/2010 12:59


Encore un auteur que je n'ai jamais lu !!
Pourtant j'en ai beaucoup entendu parler...
Alors, je repose ma question habituelle:
"lequel tu me conseilles pour m'initier ?"
Je suis un peu ton 'petit scarabée' ...


Pierre faverolle 06/12/2010 13:31



Salut Gridou, là tu me poses une colle. Car il en sort (ou en a sorti) 4 ou 5 par an. De nombreux fans adorent La belle de Fontenay. Par contre, pour moi, il faudrait que je révise. Je me
rappelle de RN86, de Nous avons brulé une sainte, du premier poulpe (La petite écuyère a cafté) dont il est le créateur, et de 1280 ames. J'en ai lu plein d'autres mais il me faut plus de temps
pour te répondre.


En espérant avoir répondu à tes attentes ... A bientôt



Lystig 06/12/2010 00:29


c'est malin !
maintenant, j'ai envie de le lire !


Pierre faverolle 06/12/2010 06:35



J'en suis désolé ! Ceci dit, c'était un peu le but !


A bientôt



bruno 05/12/2010 23:18


juste le plaisir de dire que je viens de lire un très joli billet ! Merci Pierre.


Pierre faverolle 06/12/2010 06:36



Salut Bruno, merci. Il ne te reste plus qu'à lire le livre !


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories