Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 18:30

En ce sanctuaireC’est toujours avec un énorme plaisir, voire une impatience démesurée et en-ce-sanctuaire-2.jpgpuérile que je retrouve mon ami Jack Taylor. Dès que j’apprends la sortie de ses prochaines enquêtes, je note la date de sortie sur mon agenda, et je me précipite chez mon libraire. Celui-ci m’a été prêté par Coco en avant première, et je ne le remercierai jamais assez, même si j’irai quand même l’acheter le jour de sa sortie.

Jack a vendu son appartement et se retrouve à la tête d’un beau petit pactole, avec lequel il envisage d’aller vivre aux Etats-Unis. En attendant, il loue un appartement beaucoup plus petit que ce qu’il avait auparavant, la faute à la hausse des prix complètement folle de l’immobilier. Un matin, il reçoit une lettre qui lui annonce la mort prochaine de deux policiers, une nonne, un juge et un enfant. Cette lettre est signée Benedictus. Encore un allumé !

N’écoutant que son grand cœur, il va voir le surintendant Clancy, son ancien collègue et ami, pour qu’il enquête, d’autant plus qu’un policier du nom de Flynn vient d’être retrouvé mort, écrasé par une voiture. Comme Clancy pense à un délit de fuite, et qu’il n’a pas l’intention d’écouter Jack, Jack demande à Stewart, son ancien dealer, de l’aider à retrouver l’assassin.

En parallèle de cette affaire, qui va le toucher de très près, son nouveau voisin de palier, Albert, homosexuel notoire, se plaint d’un groupuscule ayant pour but de se débarrasser des « déviants ». Puis, un riche propriétaire terrien fait appel à lui pour retrouver le poney de sa fille que l’on vient d’enlever, et contre lequel il est demandé une rançon.

A nouveau dans ce roman, Ken Bruen montre et dénonce les travers de la société irlandaise, qui court après l’argent. Cette Irlande qui est la plus riche d’Europe, perd toute notion de la réalité, perd aussi ses fondamentaux, ses croyances, au nom de l’argent roi. Mais elle conserve en son sein les mêmes allumés, les irréductibles, les derniers s’une culture amenée à disparaître. Et on retrouve tous ceux que jack connaît côtoie et aime.

Comme d’habitude chez Ken Bruen, les trois enquêtes vont se mêler les unes aux autres sans que l’on ressente un doute ou sans que l’on soit perdu. Comme d’habitude, Jack va payer de sa personne, et l’intrigue va se révéler bien éprouvante pour notre héros. Comme d’habitude, Ken Bruen nous montre toute l’étendue de son talent (son génie !) pour faire vivre des personnages, décrire des lieux en une phrase, pour nous passionner avec ses petites et grandes histoires.

Ce nouveau tome est dans la continuité des autres, avec un niveau très proche des autres, ce qui veut dire qu’il est très bon. L’enquête principale m’a paru d’une facture plus classique, et j’ai l’impression d’y avoir ressenti plus d’humour. J’ai ri plus d’une fois, surtout avec les remarques acerbes de Jack sur l’évolution de la mentalité des gens, de leurs mœurs, de la société irlandaise.

Quand on lit un livre de Ken Bruen, on se dit que c’est facile d’écrire un livre, tant tout semble évident, trivial, logique. Et, comme j’ai déjà du l’écrire ici sur Black Novel, c’est là tout le génie du bonhomme : raconter des histoires tellement réalistes qu’elles deviennent triviales. Vous pouvez, vous devez vous immerger dans ce cycle Jack Taylor, il y a une réelle cohérence du premier au dernier tome, et il faut vraiment les lire dans l’ordre car il y a une progression intéressante dans les personnages et dans le style.

Une rumeur dit que ce serait le dernier tome des enquêtes de Jack Taylor. Espérons que Jack fasse ses adieux comme Johnny Halliday ou les compagnons de la chanson. En tous cas, j’ai de la chance, il m’en reste un à lire. Il est sur ma table de nuit. Lisez jack Taylor, vous ne le regretterez pas. Ce roman sera en vente dès demain matin. Pour finir, un petit message personnel : merci Coco, béni sois-tu jusqu ‘à la 25ème génération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Sharon 20/08/2013 15:58

Un de mes tomes préférés. Le tout dernier (Headstone - je ne crois pas qu'il soit encore traduit) est formidable.

Pierre FAVEROLLE 20/08/2013 17:49

Son titre sera Sur ta tombe et sort en octobre chez Fayard ! Mon préféré est Le dramaturge en ce qui me concerne
A bientôt

pierre Bondil 01/11/2010 13:41


Merci de ces mots sympathiques, Pierre. Pour les infos, si j'ai, je ferai suivre.
En ce qui concerne la couverture, j'avais vu celle des capsules avant parution, puis en recevant mes exemplaires, j'ai été surpris, plutôt dans le bon sens, même si j'aurais préféré autre chose et,
surtout, que la tranche ne dépareille pas autant à côté des autres livres de la série, mais bon... cette embrouille sur l'illustration de couverture ne peut donc pas t'être imputée...
Amitiés
Pierre


Pierre faverolle 01/11/2010 16:24



Claude Le Nocher m'en a fait la remarque. Comme je prends les illustrations chez une librairie en 4 lettres commençant par F et finissant par C et qu'ils se sont trompés, je n'ai pas vérifié. Ce
n'est que quand je suis allé acheter mon exemplaire que j'ai rajouté la bonne.


J'attends des nouvelles, alors ! ... à bientot



pierre Bondil 01/11/2010 10:37


Bonjour Pierre et al

Je confirme (en tant que traducteur des 5 Jack Taylor les plus récents) que la Série Noire ne publie pas le nouveau Jack Taylor (The Devil) et Rivages vient de le refuser aussi (alors qu'ils ont
pris "Tower" qui n'est pas un Jack Taylor, et m'en ont confié la traduction). Fayard pourrait effectivement reprendre le flambeau mais l'agent littéraire n'a pas actuellement de réponse ferme.
N'ayant pas lu "The Devil", présenté comme un Jack Taylor "surnaturel", je ne peux le défendre, mais tout du moins je peux faire part de mon désarroi, d'autant que Ken m'a signalé qu'il travaillait
sur... celui d'après, et si celui-là était "meilleur" ou davantage dans la norme, certains regretteront peut-être d'avoir laissé Jack partir vers d'autres cieux.
Amitiés
Pierre Bondil


Pierre faverolle 01/11/2010 12:29



Bonjour M.Bondil, je ne le dis pas assez, mais si nous aimons tant Jack, c'est aussi gracé à vous et à votre travail sur la traduction. J'aurais tant aimé que Rivages prenne le flambeau car
j'adore cette maison d'édition (je fais la collection des Rivages noir). Mais si c'est Fayard, ça ma va aussi pourvu que cela soit édité en France. Merci beaucoup de votre message et si vous avez
des infos, n'hésitez pas à revenir par ici. Pour l'occasion, je ferai un bulletin d'information spécial.


Amitiés et à bientôt



Claude LE NOCHER 20/10/2010 11:57


Salut Pierre,
Je ne voulais pas lire ta chronique avant de me plonger dans ce roman. Sur lequel ne je donne pas vraiment d'opinion puisque, comme tu le laisse entendre, on est fan intégral ou on reste extérieur
à cette ambiance.
Par contre, si tu illustrais avec la vraie couverture, ce serait-y pas mieux ?
Amitiés.


Pierre faverolle 20/10/2010 12:11



Salut Claude, comme je le dis dans mon article, je l'ai eu en avant première par un ami. J'ai pris la couverture sur un site dont le nom est en 4 lettres qui commence par F et qui finit par C.
J'ai été étonné par l'image de ton site. Je suis retrourné sur le site en question ... et c'est l'image que j'ai mise qui y est ! Alors tant pis, j'assume l'erreur !Au passage, c'est un bel
article que tu as fait.


Amitiés et à bientot



Dominique 09/10/2010 12:19


Je viens de le terminer avec grand plaisir, jack est fidèle à lui même : philo, musique ET alcool


Pierre faverolle 09/10/2010 12:36



Eh ouais. Du très bon Jack Taylor.


A bientot



vincent(Coco) 08/10/2010 16:08


je confirme, c'est le dernier Bruen édité par Série noire.il se peut que Fayard reprenne le flambeau puisqu'ils éditent déjà les titres "orphelins". biz mon Peitit!


Pierre faverolle 08/10/2010 19:38



Merci Coco de tes lumières !


Biz



gridou 08/10/2010 09:57


alors tout le monde a lu Bruen sauf moi ???


Pierre faverolle 08/10/2010 10:41



Non, quand même pas ! Mais tu sais ce qu'il te reste à faire ! Il y a 3 types de livres chez Bruen : le cycle Taylor (mon préféré), le cycle R&B (drôle) et des livres orphelins qui vont (à
mon avis) du bon au génial (dont le dernier en date Brooklyn requiem)


A bientot et bonne lecture



cynic63 08/10/2010 09:41


Re...
J'ai ce dernier volume mais comme je n'ai pas lu les deux précédents, je le mets en attente. Faut aimer se mal quand même!!!
Toxic Blues, Pierre, c'est un très bon aussi...


Pierre faverolle 08/10/2010 10:49



Il faut que tu t'y remmetes, alors ! Quelques infos non vérifiées : Série noire envisagerait d'arrêter de publier Bruen pour se consacrer à des auteurs français. Peut être que les ventes sont
plus faibles que prévu ? A suivre ...



cynic63 08/10/2010 09:40


Bonjour,
J'aime beaucoup aussi le Dramaturge, peut-être parce que dans ce volume, Bruen réussit à coller un peu plus à son intrigue que d'habitude: moins de digressions, moins de références, aussi. Il faut
quand même les lire dans l'ordre, je suis d'accord. Et personnellement, quand je lis du Bruen, ce n'est pas l'enquête qui m'importe le plus (comme de plus en plus souvent avec tous les romans noirs
d'ailleurs).
En tous cas, Bruen secoue un peu le prunier de l'écriture pépère et rien que pour ça (s'il ne fallait qu'une raison), il faut essayer, comme Ys l'a fait, de le lire. Ensuite, on peut évidemment ne
pas aimer. Par contre, je ne comprendrais pas qu'on trouve ça nul...


Pierre faverolle 08/10/2010 10:44



C'est exactement mon avis. Maintenant, ceux qui cherchent une intrigue en béton risquent effectivement d'être déçus. Ma femme pense exactement comme Ys. J'ai eu beau lui parler du style, de
l'humour, de la façon d'aborder les descriptions et la psychologie de Jack ... rien à faire.



gridou 07/10/2010 09:17


le 1er de série (puisqu'il faut lire dans l'ordre) s'appelle comment ?
encore un auteur que je ne connais pas...mince!


Pierre faverolle 07/10/2010 09:37



Dans l'ordre, Delirium tremens, Toxic blues, Le martyre des Magdalènes, Le dramaturge, La main droite du diable, Chemins de croix puis En ce sancyuaire.


Il me reste à lire Toxic blues, et mes préférés sont Le dramaturge et Chemins de croix. Voilà !


A bientot



Ys 06/10/2010 22:28


Ma première expérience avec Bruen a été la dernière : ça ne me plait pas. Je voulais lire un roman policier, irlandais, mais en fait, il s'agit surtout des errances d'un personnage, d'un pub à
l'autre, de bières en bières, c'est lassant... Ce que j'ai pu lire ici et là me laisse penser que c'est toujours un peu comme ça avec Jack Taylor, l'enquête passe au second plan, et faut donc
vraiment être intéressé par le personnage. Moi pas.


Pierre faverolle 07/10/2010 09:39



Merci pour cet avis documenté. Je pourrais écrire des pages et des pages pour défendre Bruen, mais je préfère laisser ton avis tel quel, en ajoutant donc que Ken Bruen ne plait pas à tout le
monde. Tous les gouts sont dans la nature. Merci encore de ton avis. Ma femme n'aime pas non plus.


A bientot



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories