Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:41

EchoJe n’avais pas entendu parler de Ingrid Desjours jusqu’à ce que sorte Potens, son deuxième roman. A partir de ce moment là, mes amis n’ont pas arrêté de me vanter les mérites de ce jeune auteur qui avait commencé par Echo. Il est sorti aux éditions Pocket et c’est un thriller très sympathique, un premier roman très réussi.

Les deux nouvelles stars du PAF sont retrouvées assassinées chez elles, un gigantesque appartement luxueux de Paris. Lukas et Klaus Vaillant sont deux jumeaux qui en cinq ans sont devenus des incontournables du petit écran grâce à une émission où ils interviewent des invités, le principe étant de littéralement démolir ceux-ci par des insultes et blagues de mauvais goût, quitte à ressortir en public des faits plus ou moins avouables de leur vie privée. Ceux qui s’en sortent bien sont assurés d’un succès immédiat, les autres pouvant passer à l’abandon de leurs fans.

Les deux présentateurs jumeaux ont été retrouvés massacrés, assis à leur table, empoisonnés à la strychnine, nus, et leur visage tailladé comme le Joker de Batman. Ils sont positionnés face à face comme s’ils se regardaient dans un miroir, ayant en face d’eux leur propre image, celle de leur frère. A cause de leur émission, le nombre de leurs ennemis est aussi élevé que le nombre des invités de leur émission. Il s’avère qu’en plus d’être des personnages détestables en public, ils l’étaient aussi en privé avec une tendance perverse très prononcée.

Le commandant Patrik Vivier est chargé de l’enquête. C’est un cinquantenaire débonnaire qui n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds. Son age et son expérience font qu’il est la bonne personne pour mener cette enquête, où il va avoir affaire aux gens su show business. Débarque alors sur la scène du crime une psychologue experte en profilage criminel, Garance Hermosa. Elle a été appelée en renfort pour faire le profilage de l’assassin. C’est une jeune femme frivole et légère, mais malgré tout très compétente et impliquée. C’est une battante qui gère sa vie privée comme sa vie professionnelle : beaucoup de charme, besoin d’être aimée, mais sans attaches, la liberté avant tout. C’est donc un « couple » un peu particulier qui va enquêter sur ces frères jumeaux adeptes de sado masochisme et autres perversités.

Avant tout, je tiens à dire que j’ai pris énormément de plaisir à lire ce livre. Et cela est du essentiellement à l’auteur, qui a elle aussi pris énormément de plaisir à l’écrire. Et cela se sent tout au long du livre. Il y a une sorte d’euphorie, de légèreté, de fluidité, d’optimisme dans le style qui se sent.

Ingrid Desjours a d’énormes qualités pour mener une intrigue, certes, mais surtout pour bâtir des personnages et pour les faire vivre devant nos yeux. Elle nous montre Patrik et Garance dans leur vie de tous les jours, avec chacun leurs petites failles, dont ils se satisfont. Le personnage de Garance est surtout très fouillé, avec ses qualités, ses défauts, ses contradictions, ses erreurs, sa sympathie.

Alors, bon, ce n'est pas un livre parfait. Je l'ai trouvé parfois trop bavard, parfois trop démonstratif, parfois trop facile dans les explications pas toujours utiles de la psychologie des personnages. Mais, si on se rappelle que Ingrid Desjours est née en 1976 et que c'est son premier roman, moi je dis : Chapeau ! Ce livre m'a fait sourire, m'a passionné, m'a étonné, m'a pris quelques heures de sommeil. J'ai le deuxième tome dans ma bibliothèque, il s'appelle Potens et je vais bientôt le lire ... en espérant qu'il confirme tout le bien que j'espère à cet auteure.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

Emeraude 11/12/2010 23:44


je viens juste de le terminer. Je l'ai lu sur tes conseils, mais je me souvenais d'un billet hyper élogieux de ta part. Je suis, je l'avoue, un peu rassurée de voir qu'en fait, ton avis était plus
mitigé.
Mon verdict est : pas mal, sachant qu'en effet c'est un premier roman.
Mais comme toi, beaucoup trop bavard. Et si le personnage de Garance est fouillée, je le trouve pour ma part absolument pas crédible. Au début elle est la femme fatale parfaite, belle, capable de
tenir tête à n'importe qui et à n'importe quelle occasion pour finir comme une Bridget Jones qui se console au Nutella...
C'est pour moi le plus gros défaut du bouquin.
Mais j'avoue que l'identité du tueur ne m'avait pas effleuré, bien qu'à la première page du bouquin, je me suis dit que jamais un garçon ne tiendrait un journal...


Pierre faverolle 12/12/2010 08:17



Salut Emeraude, Te voilà bien sévère pour un livre qui se lit avec plaisir quand même, avec une intrigue bien trouvée (si si des garçons qui tiennent un journal ça existe) et une pêche dans le
style. Après avoir lu le 2ème (potens), je me dis que Ingrid Desjours construit la personnalité de Garance livre après livre. Enfin, quand tu dis que Garance n'est pas crédible, ne connais tu pas
des gens qui ont un masque en public mais qui sont plus fragiles en privé ?


Tout cela pour dire que je suis content d'argumenter sur ce roman que j'ai bien aimé, et que je vais lire ton article avec intérêt.


En terme de conseils, tu n'essaierais pas Les derniers jours d'un homme de Pascal Dessaint ou Moi comme les chiens de Sophie di Ricci ? Ceux ci font partie de mes coups de coeur de l'année.


A bientôt



David Mourey 23/08/2010 11:13


Bonjour,
Je vais le lire celui-ci. J'ai lu et présenté Potens sur mon blog, livre que j'avais trouvé trés bien. J'espère que celui-ci sera aussi bon.


Pierre faverolle 23/08/2010 11:46



J'ai lu les deux. J'ai préféré Echo, mais Potens démontre que Ingrid Desjours est un auteur à lire et à suivre


A bientot



Morrison 17/08/2010 20:25


J'ai bien aimé "Echo" également, même si Garance m'a énervé durant la première moitié du livre. J'attends ton avis sur "Potens" avec impatience car je pense le lire dans quelques temps, j'ai hâte
de savoir comment le personnage de Garance évolue dans ce second opus.

Amicalement, Morrison/Tristan.


Pierre faverolle 17/08/2010 21:52



Même si je l'ai fini dimanche, il va falloir attendre un peu. Je travaille sur un coup de coeur (à paraitre demain soir) ! En résumé, intrigue toujours aussi tordue, Garance moins énervante, plus
touchante mais toujours aussi manipulatrice. Le style est moins bavard mais, du coup, j'y ai trouvé moins de spontanéité. Tu peux aller sur le site Blog O Book pour une ribambelle d'avis de
blogueurs qui sont proches de ce que j'envisage d'écrire. Bon, voilà, tu as la primeur de mon avis ! Cadeau !


A bientot



Richard 15/08/2010 21:35


Et oui, Pierre, ce 2e tome répondra à tes attentes ... j'en suis certain !
Bonne lecture !


Pierre faverolle 16/08/2010 06:52



Salut Richard


Je l'ai fini hier soir. Ingrid a l'art de construire des intrigues complexes dans un style fluide. J'ai trouvé Potens moins bavard mais aussi moins enthousiaste. J'attends le prochain avec
impatience.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories