Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 21:43

Dark TigerlogotwitterVoici donc le dernier tome des aventures de Stoney Calhoun, après Dérive sanglante et Casco Bay, dernières en date et dernières tout court, puisque M.Tapply a eu la mauvaise idée de mourir l’année dernière. Cela clôt la trilogie d’une façon remarquable.

Deux mauvaises nouvelles tombent sur Stoney Calhoun dans la même journée : tout d’abord, il apprend que la boutique d’articles de pêche qu’il loue avec Kate Balaban va être vendue, et que par conséquent son bail ne va pas être renouvelé et qu’il va devoir déménager ; ensuite, Kate lui apprend que son mari, Walter, atteint de sclérose en plaques et dont l’état se dégrade, ne va plus être pris en charge par sa compagnie d’assurance et que par conséquent, ils ne vont plus se permettre de payer les frais de la clinique dans lequel il est soigné.

Stoney Calhoun reçoit alors la visite de l’homme au costume qui lui annonce qu’il a une mission à lui confier et qu’il peut arranger ses problèmes (pour la bonne et simple raison que c’est son organisation qui les a créés). Calhoun accepte de rencontrer M.Brescia qui l’informe qu’il va être embauché en tant que guide de pêche dans un hôtel de luxe du nord du Maine, au Loon Lake Lodge,  pendant 6 semaines, afin de découvrir l’assassin d’un agent du gouvernement nommé McNulty.

Il s’avère que cet agent, McNulty a été retrouvé mort dans une voiture en compagnie d’une jeune fille de 16 ans. Tous les deux ont une balle dans la tête, mais elle leur a été tirée alors qu’ils étaient déjà morts. Calhoun va devoir démêler ce mystère dans un environnement qui n’est pas le sien alors que les coupables potentiels sont nombreux, entre les guides, le personnel, les directeurs et les clients.

On retrouve une nouvelle fois ce formidable personnages de Calhoun, amnésique suite à un coup de foudre, qui cette fois-ci est obligé de quitter sa ville de Dublin dans le Maine pour découvrir le meurtrier d’un agent du gouvernement. Et on espère en apprendre un peu plus sur son passé, puisque sa vie privée va être mise entre parenthèses pendant cette enquête.

Pas de surprises dans ce volume, on retrouve à nouveau tout l’art de Tapply à mener une intrigue au cordeau avec son style si fluide et ses dialogues extrêmement bien écrits. Il doit y avoir beaucoup de travail pour arriver à une telle pureté, une telle simplicité, pour notre plus grand plaisir, sans que le lecteur ne le ressente. Et j'en profite pour saluer l'excellent travail du traducteur, François Happe, qui a su retranscrire cette fluidité.

Ici, on laisse de coté la petite vie bien rangée de Calhoun pour le plonger dans un environnement différent. Calhoun est plus directif dans l’enquête, ce qui change par rapport aux précédents romans, et cela le rend plus professionnel, plus impliqué dans l'enquête. Ensuite, les paysages sont toujours aussi bien décrits. Et on passe encore une fois un sacré moment dans cette nature que l’on a envie de visiter. Les descriptions des environs de Loon Lake m'ont laissé ébahi et j'avais l'impression de voir une photographie, d'entendre les animaux, de sentir les odeurs de la forêt.

Et puis arrivent les trente dernières pages. Et là tout s’accélère, pas tellement dans l’action mais dans le style. Et on a vraiment l’impression qu’il manque une cinquantaine de pages. Le décalage est si brutal que l’on ne comprend pas, et que rien dans l’histoire ne le nécessite. Il en ressort une impression de roman inachevé, fini dans l’urgence, peut-être du à la leucémie de Tapply. Au global, c’est un roman extrêmement plaisant qui sait placer une enquête policière au milieu de la nature, mais ce n’est pas le meilleur. Alors je lance un appel aux auteurs américains (on a le droit de rêver) : Messieurs, l’un d’entre vous aurait-il l’obligeance de continuer le cycle Calhoun en respectant les bases de l’œuvre de Tapply ?

Et j’en profite pour faire un appel à M.Gallmeister. Pourriez vous éditer les romans précédents de M.Tapply ? Car étant donné la qualité de sa trilogie, je serais heureux d’approfondir l’œuvre de cet auteur parti trop tôt.

Et un grand merci à la BOB team pour m'avoir permis de lire ce livre plus tôt que prévu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2010
commenter cet article

commentaires

David Mourey 20/12/2010 09:08


Oui Pierre, je vais lire les deux autres étant donné le plaisr que j'ai eu à lire celui-ci !!! Tes conseils sont des cadeaux de Noel !!!^^


Pierre faverolle 20/12/2010 09:15



Arrêtons là les compliments, Noël c'est pour la fin de semaine ! Dans le même genre, on m'avait conseillé La rivière de sang de Jim Tenuto, que j'ai mais pas encore lu. Merci en tous cas et à
bientôt.



David Mourey 18/12/2010 09:47


Bonjour Pierre,
J’ai laissé un avis après lecture sur cet excellent thriller qu’est « Dark Tiger » ici:
http://www.plaisirparlalecture.com/
Un thriller que je vous invite à lire dés que possible!
A bientot.
David Mourey


Pierre faverolle 18/12/2010 10:22



Bonjour David, vu ton billet. D'ailleurs c'est l'occasion, puisque Noel approche, de rappeler que la trilogie ferait un excellent cadeau ! Avis aux amateurs, ce conseil est approuvé par Black
Novel et Plaisir par la lecture


A Bientôt



jeanjean 24/03/2010 16:22


même impression par rapport au dénouement à la va-comme-je-te-pousse... Dommage.
Pas de nouveau Tapply chez Gallmeister, mais une nouvelle collection poche est prévue mai, il me semble.


Pierre faverolle 24/03/2010 21:23


gallmeister (et ça m'a fait drolement plaisir ... je sais je me contente de peu) m'a écrit pour me dire qu'il n'éditerons pas les autres romans de Tapply car trop urbains. Reste à espérer que
quelqu'un d'autre le fasse. Je ne savais pas pour la collection poche. Merci de l'info
A +


Marie-Anne LACOMA 23/03/2010 09:42


Bonjour Pierre,
Pour répondre à "l'appel à l'éditeur" concernant les autres roman de Tapply, il nous sera très difficile de les intégrer à notre catalogue. Tapply est l'auteur d'une série de polars très urbains
mettant en scène un avocat. Nous serions donc à mille lieux de notre univers si nous choisissions de publier ces livres et il nous semble important de préserver la cohérence de notre ligne
éditoriale (orientée pour notre collection noire vers la littérature des grands espaces.)
Reste à espérer qu'un autre éditeur de polar découvre cette oeuvre !
Merci à toi pour tes commentaires sur ces livres.


Pierre faverolle 23/03/2010 09:54


Merci à toi pour cette réponse, ça me fait énormément plaisir que les maisons d'édition s'intéressent aux blogs. Je comprends la ligne directrice de Gallmeister et je la respecte. J'espère donc
lire les autres Tapply chez un autre éditeur.
Je tenais aussi à féliciter gallmeister pour ses choix. A part Le gang de la clef à molette, j'ai acheté tous les livres de la collection noire. Je ne les ai pas tous lus, pas encore mais aucun ne
m'a déçu.


Mic 22/03/2010 08:52


C'est sûr, il manque quelques pages à ce roman, la fin paraît un peu trop expéditive pour ne pas dire trop brutal!
Si Stoney m'invite chez lui, sûr que je prends le premier avion en direction du Maine ... A bientôt, MIC.


Pierre faverolle 22/03/2010 09:56


On est d'accord !


Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories