Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 18:48

Voici une nouvelle chronique virtuelle, c'est-à-dire une lecture de e-book. Cette fois, il s’agit d’une nouvelle, éditée par Storylab, d’un auteur dont l’univers est résolument délirant. Il s’agit de Sébastien Gendron, et ceux qui n’ont pas lu Le tri sélectif des ordures ont intérêt à se le procurer de suite. Dans Zeus, nous sommes plutôt dans le registre polar plus classique.

Zeus.pngLa biographie de l’auteur, rédigée par lui-même (il me semble), ne manque pas d’humour : La naissance de Sébastien Gendron advient seulement quatre-vingt dix jours après la mort de François Mauriac, et à peine vingt après celle du Général de Gaulle. Ses parents en sont si troublés qu’ils hésitent longuement sur le prénom : sera-ce François ou Mon Général ? Ils optent finalement pour un « Sébastien » qu’ils imaginent neutre et moins handicapant. Bien mal leur en prend. À quarante ans, non seulement Sébastien Gendron n’a pas libéré la France, mais en plus, il n’a toujours pas obtenu de prix Nobel pour l’ensemble de son œuvre. Ce qui est désespérant, pour ses parents surtout.

Mais revenons à Zeus :

Résumé de l’éditeur :

Zeus est un tueur-né.

Zeus aime le sang, il est violent, il est incontrôlable.

Tom, petite frappe du banditisme bordelais, aurait préféré ne jamais croiser sa route…

Mais on n'a pas toujours le choix.

Mon avis :

Le premier mot qui me vient en tête sur cette nouvelle, c’est noir et efficace. En deux pages, on est plongé dans une histoire qui va petit à petit se dérouler. Tous les tenants et aboutissants vont se dévoiler et se révéler être un excellent scenario, mené rapidement et de main de maitre.

Tout commence avec une scène de torture. Tom est amené devant son frère Paul, qui est attaché à une chaise. Ces deux là sont des petites frappes qui font de petits larcins sur demande, en particulier voler des voitures pour préparer des casses. Sauf que sur ce coup là, ils ont volé une mallette pour un dénommé René, et qu’ils n’auraient pas du. Les voilà donc chargés, par un homme cinquantenaire que l’on devine être le parrain local, de retrouver ladite mallette. Pour cela, Paul restera attaché et Tom devra remplir cette mission affublé d’un homme inhumain, tueur professionnel ultra efficace que l’on surnomme Zeus.

Deux pages pour présenter la situation, et pour lancer la machine, c’est tout ce qu’il faut à Sébastien Gendron pour nous accrocher à cette histoire. Là où d’autres en auraient fait un bouquin de 300 pages, il règle son intrigue en 36 pages, avec une célérité et une évidence qui force le respect. Les personnages sont vivants, l'action va à 100 à l'heure.

Et si à la fin, on regrette que cela soit si court, on se dit aussi qu’il a construit un sacré scénario qui pourrait faire l’objet d’un film, et que cela serait bien passionnant. En tous cas, je ne regrette pas cette lecture que j’ai trouvée géniale et qui m’a complètement immergé pendant une heure. A 1,49 euros, c'est une bonne affaire. Le seul bémol concerne la couverture ... minimale, bref pas terrible.

Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires ici : http://www.storylab.fr/Collections/One-Shot/Zeus

Et enfin, voici la bibliographie de Sébastien Gendron :

- La jeune fille & le cachalot, Cylibris, 2003

- Le tri sélectif des ordures, Bernard Pascuito Editeur, 2008

- Echantillons gratuits (recueil), Les Petits Matins, 2008

- Mes amis mortels (coll. Les Mat-Sperone), Toucan Noir, 2008

- Mort à Denise (coll. Le Poulpe), Editions Baleine, 2010

- Taxi, take off & landing, Editions Baleine, 2010

- Quelque chose pour le week-end, Editions Baleine, 2011

- Ava ou l’aigreur, Storylab, 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories