Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 18:29

Chiennes de vieDepuis quelque temps, on voit apparaitre une nouvelle vague d’auteurs américains, qui écrivent surtout du roman noir, et veulent montrer l’autre face de la plus grande démocratie du monde. C’est le cas de Eric Miles Williamson, de Donald Ray Pollock, de Larry Fondation. Gallimard a trouvé en Frank Bill un auteur fort prometteur, qui montre au travers de ce recueil de nouvelles beaucoup de qualités.

Comme bon nombre de ses compatriotes, Frank Bill créé des personnages de la campagne, ceux qui vivent de peu, de rien, ceux qui font leur trafic de méthamphétamine pendant les matches de boxe, ceux qui tirent plus vte que leur ombre. Le message au travers ces 17 nouvelles n’est pas folichon, et d’ailleurs, il vaut mieux avoir le moral avant d’attaquer ce recueil.

Car il n’y a pas d’espoir quand on laisse les hommes livrés à eux même. D’ailleurs, il y a bien longtemps qu’il n’y a plus aucune limite nulle part, ni morale, ni humaine. Chaque nouvelle va montrer une tranche de vie d’un personnage et va se terminer mal. C’est d’ailleurs ce que je reprocherai à ces nouvelles : se terminer un peu de la même façon.

Mais vous auriez tort de passer outre ce nouvel auteur. La peinture est tout juste brossée mais tellement juste, les gens vivent de rien et sont réduits à vivre de contrebande ou de vol, ou obligés de vendre leurs enfants. Accrochez vous, ou bien allez chez votre libraire et lisez les trois premières nouvelles, (les plus réussies à mon avis). Après avoir reçu ces trois claques dans la figure, vous achèterez ce livre.

Nul doute que cet auteur est à suivre, et je suis curieux de savoir ce que serait son œuvre sur une distance un peu plus longue. Pour finir de vous convaincre, je reproduis l’avis de Donald Ray Pollock qui apparait sur la quatrième de couverture : « Bon sang, mais d’où il sort, ce type-là ? Il carbure à toute blinde et cogne fort, très fort, vous laissant sonné comme si vous aviez pris un coup de masse sur le crâne après avoir sniffé de l’acide de batterie ».

Je dois rendre hommage à Jean Marc qui m’a donné envie de lire ce livre. Son article est ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Guillome 13/03/2013 14:35

des nouvelles que j'ai bien envie de découvrir....

Pierre faverolle 13/03/2013 20:56



Ami du noir, accrochez vous. Je ne peux que te souhaiter une bonne découverte.


A bientôt



Tasha 10/03/2013 09:07

Entièrement d'accord, ce recueil de nouvelles est un vrai choc (dont je dois moi aussi la découverte à Jean-Marc Laherrère), et je suis impatiente de lire son roman!

Pierre faverolle 10/03/2013 10:58



Pour lire son roman, j'ai peur qu'il faille attendre un an ... ça va être long !


Merci d'être passée et à bientôt



Foumette 09/03/2013 10:42

Et bien...tu as réussi une fois de plus à me convaincre...je le note pour un achat futur...Merci Pierre!

Pierre faverolle 09/03/2013 12:11



Je ne peux que te souhaiter une bonne lecture ...BIZ



La petite souris 09/03/2013 09:21

belle couverture en tout cas! j'adore celle de la Serie Noire en général. Je pense que je me laisserai tenter par un achat compulsif ces prochains temps pour achter celui ci. En attendant, je te
conseille très vivement le dernier Nick Stone " Cuba libre" que je viens de terminer et qui est vraiment très bon . Amitiés

Pierre faverolle 09/03/2013 12:12



Salut mon pote. Superbe couverture qui image bien les personnages et l'état des campagnes des Etats Unis. Pour Nick Stone, j'ai lu Tonton Clarinette que j'ai beaucoup aimé. Si je n'en lis pas
plus, c'est par manque de temps ... mais je note ton conseil, bien sur ! Amitiés mangeur de Chamallows



Yan 06/03/2013 19:38

Oui, Bill est un auteur prometteur. Si ses thématiques sont proches de celles de Pollock (dont je n'ai lu pour l'instant que le recueil de nouvelles Knockemstiff) il les aborde sous un angle
légèrement différent, plus axé sur la violence physique. C'est en tout cas drôlement bon.
Amitiés
Yan

Pierre faverolle 06/03/2013 20:46



Salut Yan, c'est aussi sacrément noir et sans limites ... sans être trash et gratuit. Une vraie bonne découverte.


A bientôt



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories