Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 10:03

Désiré Saint-Pierre est flic. Désiré Saint-Pierre est noir. Après un violent accident de voiture, il devient insensible à l’émotion, aux sentiments et à la douleur. Son statut d’homme de couleur fait qu’il est destiné à devenir un héros désigné par sa hiérarchie pour justifier de la bonne intégration de la population immigrée. L’affaire de la Tueuse aux bagues va être une bonne occasion pour les grands pontes de le mettre en avant.

Je suis incontestablement un fan de Chainas. Il a la classe d’un grand auteur qui sait adapter son style à l’histoire. Ici, pas de sentiments dans ses descriptions puisque le narrateur ne ressent rien. Les descriptions sont ultra détaillées comme s’il cherchait quelque chose à quoi se raccrocher. Le ciel est bleu et pas bleu éclatant car au bout du compte, bleu c’est bleu.

Cela donne un roman parfois bizarre à lire car tellement détaché de la réalité. Mais Désiré se sent-il vraiment réel ? En tous cas, il en ressort qu’il n’est ni mort, ni vivant, juste observateur de cette société blanche tellement noire.

Il y a toujours cette obsession aussi de double société : celle que l’on voit tous les jours, la façade tellement politiquement correcte et l’autre où tout est permis, où il n’y a aucune limite, où il n’y a aucune loi, où tout est violent et glauque.

Contrairement à Versus qui est une formidable réussite, on peut reprocher à Chainas d’avoir voulu traiter tellement de sujets qu’il finit par seulement les survoler. On pourra aussi avoir la sensation de le voir lorgner vers le style du géant Ken Bruen. Mais comme toujours, les pages se tournent toutes seules sans que l’on n’éprouve pas la moindre petite sympathie pour le personnage principal, parce que, au final, cela ne sert à rien. Et puis, à la fin, on se demande quand même si une vie sans émotions vaut la peine d’être vécue ou une société sans sentiments vaut la peine de survivre.

Antoine Chainas est décidément un des auteurs français qui a le plus de talent, mais il ne faudrait pas qu’il devienne extrémiste dans ses histoires ou dans son style.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre faverolle - dans 2009
commenter cet article

commentaires

gridou 19/05/2011 14:40


déjà lu ! Celui-là est à mi chemin entre "Aime moi Casanova" pour le côté SM et "versus" pour la violence. L'écriture adaptée au propos, pour ça je suis bien d'accord avec toi !


Pierre faverolle 19/05/2011 15:13



Chainas est GRAND !



gridou 19/05/2011 12:27


c'est vrai qu'il est SPACE ce bouquin...


Pierre faverolle 19/05/2011 14:02



EUH ... oui. Mais comme tout ce qu'il écrit, non ? Essaie Versus, tu ne vas pas être déçue du voyage !



Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories