Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 17:33
La palette de l’ange de Catherine Bessonart (Editions de l’aube)

Après Et si demain Notre-Dame, son premier roman, j’étais curieux de lire son deuxième opus tant j’avais aimé son personnage principal Chrétien Bompard pour son cynisme et sa façon de détailler les travers de notre société. Ce roman est plus sérieux mais se distingue par la façon de mener son intrigue.

Un homme est retrouvé dans un sex-shop en plein Pigalle, assassiné de deux poignards dont les manches sont en verre ciselé et de couleur différente.

Chrétien Bompard trouve dans une forêt proche d’Orléans le corps d’un jeune homme qui s’est pendu. Alors que le corps est encore chaud, il cherche à le sauver mais échoue. Il n’entend pas qu’on vient derrière lui et reçoit un coup sur la tête.

Le commissaire va enquêter sur le mort de Pigalle, et obtient des indices qui le mènent vers un géant de plus de deux mètres. Or, une empreinte de pied dans la forêt est d’une taille de 50.

Et si ces deux affaires étaient liées … Quand d’autres meurtres sont perpétrés, l’énigme devient plus complexe et remonte dans un passé pas si lointain.

Là où le premier roman faisait la part belle aux personnages, plus décalés et déjantés les uns que les autres, où il nous permettait de faire la connaissance d’un commissaire bourru et irascible, parce qu’il avait décidé d’arrêter de fumer, où il nous assénait des réflexions bien senties sur les travers de notre société de consommation et les mauvaises petites habitudes des uns et des autres, ce deuxième opus nous fournit peu ou prou la même chose … mais différemment.

Le personnage Chrétien Bompard, qui nous gratifiait de remarques droles, cyniques et acerbes se retrouve en personnage tout le temps de mauvaise humeur. Je trouve qu’on y a perdu un peu au change. Mais on y a gagné du coté du style et de la construction de l’intrigue. Car le style s’est affermi, se faisant plus précis, plus efficace et l’intrigue est un véritable puzzle où l’auteure nous emmène exactement là où elle le veut.

Catherine Bessonart manipule le lecteur en ne nous montrant que le point de vue de Bompard, et en faisant avancer l’enquête par des séances de « brainstorming » qui concentre notre attention sur les idées données par les personnages et non pas sur la globalité de l’intrigue. Et ça marche très bien, on ne se rend compte de rien, on sourit, on rit lors de ces séances, et après coup, on se dit que c’est très bien fait, que les dialogues sont très réalistes et que l’on a passé un très bon moment en compagnie de Bompard, Machnel et Grenelle.

Voilà donc un nouveau personnage récurrent qu’il va falloir suivre, tant l’auteure tient toutes ses promesses, tant cette intrigue tordue nous amène à un dénouement ignoble dont on n’aurait pas eu la moindre petite idée en entamant le roman. Chapeau, Madame Bessonart, vous m’avez bien mené en bateau !

Partager cet article

Repost 1
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Belette2911 20/05/2014 09:44

Rhô, je possède le premier et je ne l'ai pas encore lu !! Honte à moi. Je note le second si jamais j'aime le premier ;-)

Pierre FAVEROLLE 20/05/2014 21:34

J'attends ton avis, alors !

Le Papou 19/05/2014 15:47

Je note son premier après je verrai.
Amicalement
Le Papou

Pierre FAVEROLLE 19/05/2014 20:44

je crois qu'il vient de sortir en poche aux éditions de l'aube

Mestre 19/05/2014 14:26

100% OK avec vous, une grande maîtrise qu'on pressentait dans le premier roman de Catherine Bessonart dont le potentiel est certain!

Pierre FAVEROLLE 19/05/2014 20:44

en un mot ou plutot en trois : Vivement le prochain !

Nath 18/05/2014 20:23

J'aime beaucoup le titre, rien que ça peut parfois suffire à choisir un livre. On rajoute ta chronique, on secoue bien fort et on va l'acheter .

Pierre FAVEROLLE 18/05/2014 21:42

ça me va !

Yvan 18/05/2014 21:19

Je peux venir secouer avec vous ? ;-)
Une nouvelle découverte pour moi, grâce à Monsieur Découverte (c'est ton nouveau nom, c'est mieux que Monsieur Patate, non ?)

Pierre FAVEROLLE 18/05/2014 20:34

J'ajouterai aussi les couvertures que je trouve réellement très belles. Merci, tu m'as bien fait rire !

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories