Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 17:55
Vous cherchez des idées de polars ?

Sur le Ring – Le sang appelle le sang de Ange MARANDO (IS éditions)

Angelo, jeune Calabrais dont la famille s'est exilée à Marseille, se découvre une passion pour la boxe durant sa jeunesse. Doué pour ce sport, un ami de la famille lui propose d'aller exercer son art en professionnel aux États-Unis. De l'autre côté de l'Atlantique, grâce un excellent entraîneur, il gagne ses combats et gravit tous les échelons qui le mènent alors jusqu'au championnat du monde. Seul problème et de taille, la mafia locale va se mêler à la

compétition pour le titre suprême...

Pourtant, malgré les dramatiques menaces qui pèsent sur lui et sa famille, Angelo ne pourra se résoudre à abandonner ses ambitions et avant toute autre chose, son honneur...

Basée sur une histoire fortement inspirée de faits réels – la vie d'un boxeur et celle d'un chef d'une organisation mafieuse –, la trame de "Sur le ring" suit une route à sens unique, mais si réaliste qu'elle renoue avec le genre.

Pour son premier roman, Ange Marando a su allier boxe, famille et mafia dans un style très fluide, rendant la lecture agréable. Le livre s'adresse à un public majoritairement masculin, mais il peut tout à fait conquérir les lectrices grâce à des ingrédients tels que l'histoire d'amour du boxeur mais aussi et surtout des drames inattendus, qui captiveront toute leur attention.

Jeune auteur marseillais âgé de trente ans, Ange MARANDO est issu d'une famille italienne, plus particulièrement calabraise. Ce détail géographique va avoir son importance puisque l'histoire de cette région, fortement marquée par la célèbre organisation mafieuse "Ndrangheta", va directement inspirer Ange Marando.

Vous cherchez des idées de polars ?

Une ombre au tableau de Joseph Hone (Baker Street)

Ben Contini, peintre à Dublin, d’origine italiano-irlandaise, trouve dans le grenier, après la mort de sa mère, un somptueux tableau dont il est immédiatement convaincu qu’il s’agit d’un authentique nu de Modigliani. Mais il tombe le même jour sur quelque chose d’encore plus troublant : une liste d’un certain nombre de grands tableaux et d’objets d’arts qui semblerait former une sorte d’inventaire. Il commence alors à se poser des ques­tions... D’autant plus qu’aux funérailles de sa mère, Ben a été approché par une inconnue, surgie de nulle part, qui lui a transmis un message urgent de la part de son père mourant, parlant d’un lien mystérieux entre sa fa­mille et celle de Ben.

Ben et Elsa vont partir sur les traces du tableau. Dans une course effrenée à travers l’Europe, de Dublin en Italie, en passant par Paris et l’Allemagne, ils seront entraînés dans le sombre univers des spoliations nazies. Le passé de leurs pères va se révéler bien plus complexe qu’ils ne l’auraient jamais imaginé.

Ce thriller très contemporain vous entrainera dans une aventure pleine de rebondissements. Joseph Hone nous embarque dans un périple où s’enchainent découvertes et coups de théâtre, avec toujours, au centre, ce désir lancinant de faire jaillir la vérité sur les êtres et les choses, quel qu’en soit le coût.

L'auteur, irlandais, s'est déjà faite une belle réputation comme écrivain de thrillers internationaux dans la tradition de John le Carré ou de Len Deighton, avec un soupçon de Graham Greene.

Vous cherchez des idées de polars ?

Gasoline Alley de Pierre Mikaïloff (Alpen éditions)

Dans le Paris interlope des années 2010, Andy, un receleur sans ambition, Vladimir Schmack, un ex-fl ic poussé à la retraite anticipée pour alcoolisme, les frères Ashton, des vétérans du Vietnam à la fortune douteuse, Paula, une prédatrice à la rousse crinière, Gabriel, un ex-agent soviétique, et une poignée de figurants peu reluisants, s’aff rontent dans un ballet frénétique, absurde et destructeur.

Des circonstances imprévues vont précipiter ces personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer dans la quête d’un Saint Graal incarné par une carte-mère réalisée d’après les recherches d’un mathématicien jésuite du XVIIIe siècle.

Plus agités qu’actifs, ce dernier terme sous-entendant une certaine efficacité, les protagonistes se livrent une lutte sans merci où la barbarie le dispute à la bouffonnerie. S’il fallait leur trouver un point commun, ce serait l’addiction. À la nourriture, à l’argent, au pouvoir, à l’alcool, à la drogue, aux jeux SM, aux armes à feu (la liste n’est pas exhaustive)… Un échantillon d’humanité à la dérive, saisi à un moment critique de son histoire, qui tente de survivre et, pour partie, y parviendra.

Ex-guitariste des Désaxés et de Jacno, Pierre Mikaïloff est écrivain, journaliste (Rolling Stone, Rock & Folk, Gonzaï…) et conférencier. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages : polars, poésie, Le Dictionnaire des années 80 (éditions Larousse), et plusieurs biographies de référence (Alain Bashung, Téléphone, Daniel Darc, Noir Désir…). Pour la télévision, il a écrit une cinquantaine d’épisodes de la série documentaire Nous nous sommes tant aimés, diffusée sur France 3 depuis 2010. Pour la scène, il a coécrit deux fictions musicales : [Re] Play Blessures (avec Arnaud Viviant) et Dernières nouvelles de Frau Major (avec Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre), toutes deux consacrées à Alain Bashung.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Evy-Sirène 15/04/2014 20:28

Petit passage dans ton univers il y à du choix bonne soirée Evy

Pierre FAVEROLLE 15/04/2014 21:03

Les trois me semblent intéressants en effet

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories