Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 17:32
Bastards de Ayerdahl (Au diable Vauvert)

A force d’entendre du bien de Ayerdhal, en particulier sur le site de Jean Marc Actu du Noir, il fallait bien que j’essaie cet auteur. Et je dois dire que c’est un roman très original, aux frontières des genres, entre roman noir, roman d’espionnage, polar et fantastique. Tout cela avec un style d’une fluidité rare et de multiples rebondissements.

New York, de nos jours. Alexander Byrd est un écrivain à succès, ou devrais-je dire était. Depuis son dernier roman, et depuis qu’il a reçu le prix Pulitzer, c’est la panne sèche. Il attend, joue la montre, mais il faut bien se rendre à l’évidence que l’inspiration n’est plus au rendez vous. Quand un ami écrivain lui parle d’un fait divers, et qu’il insiste pour qu’il s’y intéresse, il décide de faire son enquête.

Le fait divers, c’est une octogénaire qui a tué ses trois agresseurs avec un sarcloir, aidée par son chat. Alors qu’il discute avec un enquêteur du FBI, il apprend que ce fait divers n’est pas isolé et tous les indices le mènent vers une vieille dame qu’il va rencontrer : Janet Bond. Mais cette recherche va déclencher un cataclysme dont il n’a pas idée, le laissant imaginer une guerre entre services secrets.

Je ne peux pas vous en dire plus, sur l’intrigue de ce livre, au risque d’en dire trop. Car dans ce roman qui va vite, très vite, les rebondissements s’enchainent, qui vont aboutir à des acènes de bagarres décrites comme les meilleures scènes d’action. Si ce roman est pour moi une découverte de l’univers de Ayerdhal, c’est surtout une révélation : ce roman est impressionnant de bout en bout.

Car après nous avoir présenté ce romancier en panne d’inspiration, on plonge dans du pur roman d’action, avant d’obliquer dans un domaine de roman fantastique, nous montrant une guerre souterraine entre le bien et le mal, entre les chats et les serpents. Le style est extraordinairement visuel et les dialogues parfaitement agencés, c’est du pur thriller fantastique comme j’en ai rarement lu, qui m’a beaucoup fait penser à Laurent Fetis.

Outre les personnages qui sont formidablement dessinés, il ya le style qui est très visuel et qui nous plonge dans des milieux qui sont si habituels, (un simple appartement par exemple, qui deviennent dans les mains de Ayerdhal des endroits inquiétants. Et que dire des entrepôts où des scènes de combats nous font sursauter ou encore des caves qui donnent sur des galeries souterraines humides et inquiétantes. Ayerdhal est réellement un auteur avec un énorme talent.

Et au-delà du roman d’action, Ayerdhal nous donne les clés de son roman : il ne s’agit pas uniquement de parler de la lutte du bien contre le mal, mais aussi de parler littérature. Tous ceux qui vont aider Alexander sont de grands écrivains, comme pour montrer que le salut est à chercher du coté de la littérature. Et les forces obscures sont celles de Wall Street qui mènent le monde à sa perte pour leur seul besoin de pouvoir. Et même si ce roman est essentiellement un roman d’excellent divertissement, même si j’y ai trouvé quelques longueurs surtout dans la deuxième partie, il n’est pas interdit de lire intelligent. Lisez donc ce roman, et vous serez comme moi : impressionné !

Ne ratez pas l'avis de Jean Marc ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Nath/Sous les pavés la page 18/04/2014 20:12

Le pitch est tellement original que je n'ai pas résisté aux nombreux compliments qui circulent. Tu confirmes et c'est tant mieux! Je le lirai dès que possible.

Pierre FAVEROLLE 18/04/2014 21:21

Un roman d'action intelligent ça vaut le coup

Foumette 18/04/2014 09:10

Hello ma poule!! J'ai bien aimé ce livre...j'ai vraiment accroché mais j'ai été un peu déçue par la fin...Bisous félins!!! hihihihi

Pierre FAVEROLLE 18/04/2014 19:19

Tiens, tiens, voilà Foumette ! ce n'est pas tant la fin qui m'a déçu que certains passages que j'ai trouvé longuets dans la deuxième partie. Mais je relirai d'autres romans de cet auteur, tant j'ai été surpris par son sesn de l'action ! BIZ

La Petite Souris 16/04/2014 21:46

je dois moi aussi m'attaquer bientôt à ce roman et pour les mêmes raisons que toi ! mais bon, j'ai un tel retard dans mes lectures pour les raisons que tu sais que je dois d'urgence me replonger ddedans pour y parvenir dans un délais raisonnable ! :) en tout cas le bouquin à l'air pas mal.

Pierre FAVEROLLE 17/04/2014 06:47

ce mélange de polar et de fantastique devrait te plaire peitte souris. Heureux de te savoir de retour sur la planète polar. Amitiés

Lystig 16/04/2014 21:44

à lire, même par les allergiques aux chats !

Pierre FAVEROLLE 17/04/2014 06:46

exact

gruz 16/04/2014 21:16

oh que je suis content de lire ton avis, content de lire que pour toi aussi c'est une révélation ;-)
Ce bouquin a tout pour lui et est la preuve irréfutable qu'on peut faire du divertissement très intelligent

Pierre FAVEROLLE 16/04/2014 21:33

C'est celui que je cible !

gruz 16/04/2014 21:31

Le précédent, Rainbow warriors, vaut son pesant de cacahuète

Pierre FAVEROLLE 16/04/2014 21:27

je pense que je vais en relire d'autres, des romans d'Ayerdhal ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories