Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 18:44
La chronique de Suzie : Broken de Karin Slaughter (Grasset)

Suzie est déjà venue nous rendre une visite sur Black Novel pour nous parler de ses lectures (nombreuses). Voici son avis sur le dernier roman de Karin Slaughter en date : Broken. Je lui laisse la parole :

Quel est le point commun entre une jeune veuve, un inspecteur alcoolique, une jeune inspectrice et un agent fédéral dyslexique? Ce sont les personnages du dernier ouvrage paru de Karin Slaughter, en attendant la sortie de son prochain livre au mois d'avril 2014 : Séduction.

N'ayant pas lu de bouquin de Karin Slaughter depuis longtemps, je me suis précipitée dessus. Le mot thriller, et en particulier, le thriller psychologique, est un de mes genres littéraires préférés.

Ce livre a deux axes de lectures différents.

Le premier est représenté par l'intrigue principale avec le présumé suicide de la jeune Allison. Présumé car il est assez difficile de se suicider en s’enfonçant un couteau dans la nuque et de le retirer pour tomber raide mort ensuite. La zombification n'étant pas le sujet du livre, on se retrouve donc confronté à un tueur et, peut-être, même à un tueur en série dont on ne comprend pas les mobiles. Cette série de meurtres va soulever une importante faille dans l'un des systèmes les plus lucratifs américains et pouvant générer des milliards de dollars.

Le second axe est relatif à une affaire s'étant déroulée plusieurs années plus tôt et qui s'est achevée par la mort du chef de police. Malgré le temps passé, les passions n'ont fait que s'exacerber entre les différents protagonistes et cela va éclater avec le retour de la veuve du défunt chef de police dans cette petite ville où elle ne voulait plus remettre les pieds. Du coup, on se retrouve face à un triangle entre la veuve, médecin légiste impliquée dans la résolution du présumé suicide, le vieil inspecteur alcoolique qui se retrouve chef de police mais qui ne veut pas de ce poste et la jeune inspectrice qui idolâtrait son défunt chef et qui est une des causes de sa mort. Par-dessus, vous rajoutez un agent fédéral qui va enquêter sur les mauvaises pratiques du poste de police tout en travaillant avec le médecin légiste et traînant derrière lui ses propres problèmes et complexes. Pour finir, vous saupoudrez d'un zeste d'un fantôme qui aurait dû pouvoir reposer en paix et d'un élément surprise. Tout ceci va mijoter, s’imbriquer et exploser en un feu d'artifice splendide et remettre les choses à leur place.

C'est une histoire très prenante aussi bien au niveau de la psychologie des personnages que de l'intrigue principale dont on comprend le dénouement à la fin, fin dont on ne pouvait pas se douter de mon point de vue. De plus, on s'attache à ces personnages, à leurs failles, leurs erreurs car ils lancent un écho dans lequel chacun d'entre nous pourrait se reconnaitre. Le pardon et la compréhension sont bien plus difficiles à accorder qu'on ne peut le penser. Enfin, le rythme du livre est assez rapide car l'intrigue ne dure que trois jours, ce qui est exceptionnel dans ce genre d'histoires. On peut même se demander si les personnages ont le temps de dormir. Mais, à la fin c'est vous qui aurez du mal à dormir car vous aurez du mal à lâcher cette histoire avant de connaitre la fin comme cela m'est arrivée. Laissez-vous enchanter par les mots de Karin Slaughter et vous évader vers cette petite ville, reine des faux-semblants. Bonne lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Alexielle 26/03/2014 11:38

Une auteure que j'ai découverte très récemment mais que je ne suis pas prête de lâcher. Par contre, j'aurais peut-être pas dû tout lire car du coup, je me suis fait spoiler (à cause de la médecin légiste veuve, je sais maintenant ce qu'il advient d'un des personnages de la série dont je suis en train d'ailleurs de lire le premier tome, Mort aveugle après avoir lu le deuxième (oui j'ai pas commencé par le premier) de Will Trent, que j'aime beaucoup et que j'ai hâte de retrouver !). Bref, tout ça pour dire que ta chronique me met l'eau à la bouche et que j'ai hâte de lire Broken ! De toute façon je crois qu'à terme, je lirai tous les Karin Slaughter. J'aime beaucoup tout comme toi le côté thriller psychologique et l'on suit autant les enquêtes des inspecteurs que leur vie perso. C'est très agréable !

suzie 26/03/2014 21:57

Karin Slaughter est un auteur dont les histoires sont additives. Même si vous vous êtes un peu spoilé sur la condition de notre médecin préféré, le plus intéressant reste la manière d'y arriver. D'ailleurs, j'attends avec impatience le prochain roman qui sort en avril. On aura peut être la possibilité d'en discuter. Bonne lecture.

Ber 26/03/2014 09:40

Reçu en cadeau inattendu et je partage tt le bien que vous en pensez.....

La preuve : http://lecturesdelorme.canalblog.com/archives/2013/08/04/27778226.html

suzie 26/03/2014 21:47

Merci. C'est vraiment une histoire géniale et qui fait réfléchir sur divers aspects qui semblent anodins.

gruz 14/03/2014 19:58

Merci Suzie !
Si ni les personnage ni les lecteurs ne dorment, ça va finir en histoire de zombie ce truc ;-)
Une plume que je ne connais pas, merci pour la découverte

suzie 14/03/2014 21:25

J'espère que vous ne serez pas déçu. Ce livre combine les personnages principaux des deux séries que Karin Slaughter écrit : notre cher agent fédéral et notre chère médecin légiste.

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories