Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 18:29
L’avis de Loley : La chambre d'Hannah de Stéphane Bellat (MA Editions)

Je ne suis pas peu fier d’accueillir pour le première fois une nouvelle invitée. Loley, c’est une jeune femme, complètement dingue de lecture, qui a créé sur Facebook un groupe de lecture appelé READ sur lequel on parle beaucoup de polar. Depuis quelque temps, elle propose ses chroniques à raison de deux par mois environ à différents blogueurs de ce groupe. Et je suis fier d’être parmi les heureux élus ! Pour sa première sur Black Novel, elle a choisi La chambre d'Hannah de Stéphane Bellat.

Je voudrais juste passer un message personnel : Loley, les portes de Black Novel te sont ouvertes, c’est quand tu veux pour une autre chronique !

Quatrième de couverture :

Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d’un frère ou d’une soeur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l’espace confiné de son appartement, mise à l’écart parce que juive. Leurs routes n’auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c’est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes. Si La Chambre d’Hannah plonge ses racines dans l’Histoire la plus sombre, c’est aussi le roman sensible et lumineux d’une amitié entre deux enfants qui n’ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu’où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l’impossible ?

L’auteur :

Stéphane Bellat, né en 1961 dans l’ouest de la France, est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Pendant une dizaine d’années, il rédige des articles pour des magazines d’histoire, devient guide et conférencier autour de la bataille de Normandie. En 2010, il se sent envahi par le besoin d’élargir son horizon et décide de revenir à sa première passion : la littérature fantastique.

L’avis de Loley :

J'ai d'abord rencontré Pierre, un enfant plutôt malchanceux, j'ai adopté son univers, sa famille, son expérience d'écolier, le tout présenté par une jolie plume.

Puis ce fût le tour d'Hannah, du même âge que Pierre mais a une autre époque, une époque bien différente, hostile, cauchemardesque, où l'horreur fût omniprésente de 1939 à 1945. J'ai ressenti le manque de cette petite fille, sa faim, son isolation dû à sa religion, l'injustice qui est sa vie.

Comment deux enfants vont-ils pouvoir faire connaissance avec les cinquante années qui les séparent? Comment est-ce possible? Je vous invite à lire le livre pour satisfaire votre curiosité, dès les premières lignes le lecteur ressent le besoin d'avancer sa lecture pour l'étancher.

Je reviens sur l'écriture car elle est belle et maîtrisée, l'auteur a su créer une symbiose parfaite entre ces enfants si différents mais aussi leurs vécus diamétralement opposés. Certains échanges entre les protagonistes m'ont fait sourire, il y a de la candeur car il est bien difficile de se comprendre avec un demi siècle d'écart tant le langage et les expressions ont évolué.

J'ai relevé ce passage pour vous, sa beauté m'a sautée aux yeux : "Et l'irréparable se produit alors. L'incroyable, le surprenant, l'imaginaire, les séquences aléatoires, les rencontres impossibles sont bannis. Seuls doivent demeurer le certain, le palpable, tous ces artifices qui forment la panoplie de la logique, des analyses rationnelles. C'est ce matin précis que choisit un enfant pour mourir et renaître dans l'enveloppe d'un adulte".

Il nous est tous arrivé de lire un livre sans rien ressentir de particulier, peut-être par manque de profondeur. Pour le coup, "La chambre d'Hannah" est sûrement un de ceux qui m'a le plus remué sur le plan émotionnel. Ce livre est un concentré de beauté face à toute cette horreur. La fin et le dénouement m'ont vraiment étonné, je n'ai rien vu venir quand les pièces du puzzle sont venues se mettre en place les unes après les autres et les larmes ont menacé de venir à de nombreuses reprises. A partir de la moitié du livre, les frissons ne m'ont plus quittée, j'ai eu peur pour ces petits personnages, j'ai vécu avec eux les camps de concentration, les rafles, la mort.

J'ai eu l'immense chance de discuter avec l'auteur, il m'a immergée dans l'histoire de notre pays, notre histoire, c'est un homme passionné mais pas seulement, il est particulièrement impliqué sur le plan personnel. J'en suis ressortie riche et la gorge nouée, des phrases en hébreu données puis traduites, une chanson juive écoutée mais aussi des informations et des faits réels échangés. Il nous parle d'une petite fille juive, une histoire magnifique et dure, j'y ai vu un superbe hommage à tous ceux qui sont morts pendant la seconde guerre mondiale, ceux qui ont été déportés mais aussi à toutes les personnes qui ont tentées d'arrêter ce génocide.

Je remercie Stéphane BELLAT et M.A Editions pour cette lecture enrichissante et émouvante.

Laissez-vous séduire par sa couverture classieuse, ce qu'il se passe derrière vaut le détour...

Nitra’e bekarov Stéphane (à bientôt en Hébreu).

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2014
commenter cet article

commentaires

Christine Juillet 09/09/2014 21:00

Bonjour,
Sympathique ton avis. Ton échange avec l'auteur a dû être très enrichissant ! Pour ma part, j'ai été déçue de la toute fin que l'on voit venir à 10 km et qui paraît un peu précipité. Sinon l'histoire est très jolie, je pense que le livre aurait sa place dans les programmes scolaires en fait =)

Bichette 25/03/2014 20:06

Merci Loley pour ton ressentis, ces émotions si fortes. La couverture me tentait fort mais là, tes mots me titillent, m'intriguent. J'aime les livres où l'auteur fait passer de fortes émotions. Je sens que je vais l'acheter très bientôt pour les congés. Bravo Loley !

Loley 25/03/2014 21:21

Tiens moi au jus, là en effet l'auteur a su faire passer des choses c'est très beau

c'est moi le plus.... 25/03/2014 15:50

fais gaffe pierre, loley, suzie, et tu finiras comme moi avec 7 chroniqueurs ^^
tiens ca me fait penser que je vais en zigouiller

A +

Pierre FAVEROLLE 25/03/2014 20:52

merci du conseil, l'ami

Angie 22/03/2014 19:47

Bonjour, je vous invite à découvrir une auteure extraordinaire : Marie Caron. Elle vient de publier "Maintenant et à travers les temps". L'histoire vaut vraiment le détour, je vous la conseille ! :) Sans prétention aucune, je suis persuadé que vous allez aimer. ;) Voici des liens susceptibles de vous intéresser : http://www.mariecaron.net/ http://www.amazon.fr/gp/product/B00IWAV7WA/ref=s9_simh_gw_p351_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=16B9XVA2V1A7N440N8S0&pf_rd_t=101&pf_rd_p=455673027&pf_rd_i=405320 www.facebook.com/Marie.Caron.Ecrivain

kris 22/03/2014 14:36

Comme Yvan ... Ce nom .. Loley ... il me semble connaître aussi !! Oui ça y est , j'la remets !!! Quelle chance d'écrire de tels ressentis avec aussi d'aisance !! Bravo ma belle !! Tu m'as fait très envie et mercie à Pierre, un homme de goût dans ses choix d'intervenants !!

Loley 23/03/2014 10:06

Merci les amis vous êtes adorables bisoussss

Victoria 22/03/2014 09:31

Peux tu nous mettre le lien vers le blog
je viens de taper Read blog et ça me donne des trucs qui n'ont rien à voir
merci
Victoria

Foumette 22/03/2014 08:51

Et bien...on ressent tellement tes émotions et ton plaisir à avoir lu ce livre..c'est fou!!!! Il est sur ma liste mais plus pour longtemps!!! Bravo ma Loleychou!

tamea 21/03/2014 21:53

Top loley

Loley 21/03/2014 22:35

merci ma copinette !!!!

tamea 21/03/2014 21:54

Top . copinette

dav 21/03/2014 21:16

pour ma 1ere visite chez pierre je ne suis pas déçu voilà un livre qu il me tarde le lire mm si ce n'est pas mon genre habituel j'avais ètre très touché par cette chronique merci!!

Loley 21/03/2014 22:36

super Dav ça va te couper des thrillers, c'est une superbe histoire !!!

gruz 21/03/2014 19:38

Loley... un nom qui me dit quelque chose ;-)
Franchement, ton avis est émotionnellement tellement fort qu'il est difficile d'y résister ! Tes mots touchent par ricochet quand tu nous parles de ce livre qui t'a tant touché

Loley 21/03/2014 20:51

Wahou merci Yvan je suis trop touchée

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories