Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 18:59
Le syndrome de Croyde de Marc Welinski (Daphnis et Chloé)

Le syndrome de Croyde est une pathologie psychiatrique rare qui touche des individus dénués de tout antécédent psychiatrique et dont la principale caractéristique est qu’ils ont une attirance particulière pour le vide. Ils sont fascinés par les falaises, les hauteurs. La chute dans le vide les obsède.

Imaginez que vous rentrez du travail, vous prenez les transports en commun, le métro, et vous voyez devant vous quelqu’un qui se jette sous la rame. C’est ce qui va arriver à Agnès Quincey. Elle est directrice d’une boite de cosmétique et est un peu débordée par le lancement d’un nouveau parfum. Cet accident ferroviaire alors qu’elle est au premier rang va la secouer.

Son mari, Dany est au chômage, et ne sait pas ce qu’il va faire ensuite. Le problème, c’est qu’il a tendance à se mettre à boire. Ce soir là, Agnès tarde à rentrer. Dany reçoit un couple d’ami, Franck et Milana. Franck est psychologue et s’est séparé de sa femme Anne, psychologue aussi, pour se mettre en ménage avec cette femme plus jeune que lui d’une vingtaine d’années.

Dans les jours qui suivent, ce sont deux nouveaux accidents qui vont survenir dans des stations de métro différentes, et comme par hasard, Agnès est à chaque fois présente. Ils décident d’aller voir la police, d’autant plus que pour le dernier accident, Agnès a l’impression que quelqu’un a poussé la jeune fille. Meurtre ou accident ?

Si ce roman ne va pas sortir du lot par son style, qui veut rester simple, c’est surtout par la façon dont l’auteur va disséquer minutieusement la vie de couple et les mystères qui l’entourent. En effet, le roman est écrit à la première personne, Dany dans la première partie et Agnès dans la deuxième. Le fait de voir l’intrigue par les yeux des deux protagonistes permet aussi de faire planer des zones d’ombre, comme si le lecteur ne pouvait pas voir plus loin que les quelques mètres qui l’entourent.

Ce n’est pas un roman qui va aller à un rythme effréné, car l’auteur préfère décrire les psychologies des personnages par leurs actes et surtout par les dialogues, nombreux mais jamais inutiles. Et le fait qu’il creuse, qu’il analyse les comportements de chacun, fait que ce roman est tout simplement passionnant d’un point de vue psychologique.

Ce qui est amusant, c’est qu’on a l’impression que l’auteur ne sait pas où il va, qu’il déambule de page en page. Plus on s’avance, plus on a l’impression que le brouillard s’épaissit. Et on en finit par soupçonner tout le monde. La situation est tellement simple, que toutes les hypothèses sont possibles. Et comme on ne peut lacher le livre, la fin, si elle n’est pas surprenante est fort bien amenée et on se dit que Marc Welinski a fort bien construit son livre en s’appuyant sur ses personnages. Bref, voilà un roman fort intéressant et totalement surprenant, une excellente découverte.

Ne ratez pas l'avis de l'ami Claude ici et de Mimipinson

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

welinski 23/12/2013 09:38

Merci de vos très bonnes critiques. C'est un livre que j'ai adoré écrire, justement parce que j'ai pris le temps de "fouiller" les personnages. cela m'a pris deux ans, mais les premiers retours de lecteurs sont encourageants. Marc.

Pierre FAVEROLLE 23/12/2013 11:35

merci pour lui

mimipinson 23/12/2013 11:32

J'ai également mis le lien sur ma page facebook.
Un petit mot de l'auteur sur mon blog pourrait décider les réticents......

Pierre FAVEROLLE 23/12/2013 09:49

J'ai déjà diffusé le lien sur tous les groupes Facebook dans lesquels je suis inscrit. J'espère que le livre rencontrera le succès qu'il mérite. Amitiés

welinski 23/12/2013 09:46

Je compte sur vous pour faire un peu de buzz. J'ai préféré choisir une petite ( et jeune) éditrice, Eléonore de la Grandière ( Daphnis et Chloé) plutôt que le Fleuve Noir, éditeur de mes deux premiers romans et qui ne s'était pas foulé pour les faire connaître. Il faut qu'elle en vende au moins mille pour entrer dans ses frais...

Pierre FAVEROLLE 23/12/2013 09:42

Bonjour Marc, merci de ton message qui me fait très plaisir. C'est parce que la psychologie des personnages est parfaite que le livre marche et qu'il est passionnant. Félicitations et surtout merci !
A bientôt

mimipinson 23/12/2013 05:37

http://leblogdemimipinson.blogspot.fr/2013/12/le-syndrome-de-croyde.html
Si mon avis mérite d'être mis en valeur, je t'en laisse le lien...
J'ai moi aussi bien apprécié ce livre.

Pierre FAVEROLLE 23/12/2013 09:21

alors il est pour toi

Taylor 23/12/2013 08:51

Je note ce titre, j'apprécie les polars psychologiques.

Pierre FAVEROLLE 23/12/2013 07:01

je le fais de ce pas, merci de l'info !

Claude LE NOCHER 22/12/2013 20:34

Une des bonnes surprises de cette fin d'année, mon cher Pierre.
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 22/12/2013 21:00

Tout à fait Claude, d'ailleurs, je rajoute le lien vers ton avis. Je l'ai lu en 2 jours, donc c'est passionnant et une bonne surprise ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories