Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 19:00
Le lapin borgne de Christoffer Carlsson (Balland)

Dans les lectures de polars, il faut parfois faire preuve de curiosité. Parfois ça marche, parfois pas. Il faut dire qu’un auteur inconnu chez nous, puisque Le lapin borgne est son premier roman traduit en France, où l’on annonce qu’il est annonciateur d’une nouvelle vague nordique, c’est aguichant. Mais quand on lit ce titre énigmatique, et surtout quand on voit cette couverture géniale, franchement, je ne pouvais pas résister.

Quand enfin, j’apprends que son auteur Christoffer Carlsson vient de remporter le prix littéraire « Best crime novel », en Suède pour l’un de ses ouvrages, je peux d’ors et déjà vous dire que l’on tient là une grande plume du polar, et qu’il va falloir suivre de très près ses futures publications.

David est un jeune étudiant en faculté de philosophie à Stockholm. Pour les vacances d’été, il va revenir dans son petit village natal, Dalen, et retrouver ses copains d’enfance, avec qui il va passer du bion temps. Depuis quelque temps, ils ont trouvé une vieille maison abandonnée, perdue au milieu des bois qui entourent Dalen. Ils se retrouvent donc là-bas, à bronzer, faire des barbecues, prendre des drogues ou faire l’amour. Le frère de David, a un frère, Markus qui est serveur dans un fast food. Avec ce travail là, ses parents jugent qu’il est en train de rater sa vie, alors que David passe pour le génie de la famille. David retrouve aussi Alex, la sœur de son meilleur ami Lukas. Si Lukas a un tempérament instable, Alex est une pure beauté et David ne tarde à retrouver la douceur de ses bras.

A la maison abandonnée, David découvre de jeunes gens comme lui. Il y a Rickard et Martin qui sont amoureux et qui souffrent de leur homosexualité devant les reproches des autres. Il y a Julian et Justine, frère et sœur mais amants dans la vie de tous les jours. Il y a enfin Lukas, leur chef de file, qui leur a soufflé l’idée de cambrioler les maisons fermées pour revendre des bibelots et ainsi se faire de l’argent facile.

Sauf qu’un de ces cambriolages se passe mal. Le vieil Emmanuel les surprend et les jeunes gens l’assomment avant de le ramener à la maison. Quand ils arrivent, David est en train de bronzer. Après une petite discussion sur le devenir du vieil Emmanuel, ce dernier se réveille, Lukas sort un pistolet et l’abat froidement dans le dos. Comment ces jeunes gens vont-ils surmonter leur culpabilité ? Et comment le jeune voisin Kasper affublé de son lapin borgne Lukas sait-il autant de choses ?

Inutile de vous dire que ce sujet est casse gueule : Faire vivre un village, sept jeunes gens devant nos yeux, les rendre suffisamment familiers pour que le lecteur de n’y perde pas entre eux. Christoffer Carlsson a choisi de ne pas nous assommer au début de son roman en nous les présentant longuement. C’est tout le contraire, il nous les pose les uns après les autres, au fur et à mesure de l’intrigue, et même si au début on a un peu de mal à suivre, on finit par identifier qui est qui très rapidement.

Ce roman est écrit à la première personne, c’est David qui parle, un témoin assisté comme on le dirait de nos jours. La période n’est pas forcément définie, mais il y a des téléphones portables. Les psychologies des personnages est ébouriffantes de justesse, écrite et décrite avec une sincérité qui joue beaucoup dans le charme de ce roman.

Et puis outre le drame qui va survenir, il y a toutes ces auras de mystère que Carlsson sème dans son roman, cette vieille maison qui, d’ans les yeux de David, semble évoluer. Il y a ce jeune voisin qui semble tout savoir parce que son lapin lui a raconté, il y a les parents qui sont absents, ces interrogatoires des policiers, ces réponses abstraites, qui veulent tant dire … et ne rien dire du tout. Et puis, la dernière page tournée, on se dit que ce roman est un témoignage, que la vérité est ailleurs, que tout ce qu’on vient de lire n’est que la vue d’une personne avec toute sa subjectivité. Et dans ces cas là, moi je dis : « BRAVO ! »

J’ai été littéralement pris par cette lecture, abasourdi par tant de finesse, de talent. Je viens de m’avaler 420 pages en 3 jours sans même me rendre compte de l’entourloupe. Evidemment, ceux qui aiment les romans d’action passeront leur chemin … ou essaieront pour assouvir leur curiosité. Ce roman m’a fortement fait penser au Maître des Illusions de Donna Tartt, c’est un roman totalement bluffant et impressionnant de maitrise. Nul doute qu’il trouvera sa place au pied du sapin, il en vaut largement la peine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Pierre Renou 30/05/2014 10:31

Bonjour, Illustre homonyme.
Comme toi, j'ai fait la connaissance du Lapin Borgne (il m'avait aguiché de son œil valide) ... Et le souvenir de quelques lectures du même acabit avait achevé de me mettre en appétit. Mais il n'a pas tout à fait été à la hauteur de mes espérances ... Du coup, je me suis rattrapé sur un de ses congénères sauce moutarde.

Pierre FAVEROLLE 30/05/2014 15:29

Bonjour Pierre et merci de ton message. Certains m'ont aussi fait cette remarque qu'ils avaient été déçus par ce livre. Tous les gouts étant dans la nature, je ne m'en inquiète pas mais j'en garde tout de même un très bon souvenir. A bientôt pour une autre lecture cher homonyme

Foumette 21/12/2013 17:27

Bon...je n'ai jamais vu de lapin borgne c'est grave??? Est-il essentiel d'en connaitre un pour lire ce livre??? Gros bisous

Pierre FAVEROLLE 21/12/2013 17:57

ce n'est pas nécessaire d'en connaitre un. Par contre, c'est un auteur dont on va entendre parler dans le futur. Gros bisous

The Cannibal Lecteur 16/12/2013 21:16

Bonsoir,

Je l'ai acheté samedi parce que je suis tombée dessus en bouquinerie... je me le ferai en janvier, pour le mois suédois ! ;)

Pierre FAVEROLLE 27/12/2013 21:27

Je prends tout ce qu'on me donne

The Cannibal Lecteur 27/12/2013 20:16

Le café, ok ! Le vin, c'est faisable, mais la gnôle... je peux te donner ma part ??

Pierre FAVEROLLE 24/12/2013 09:01

2 litres de café, 3 litres de vin et 1 litre de gnôle ! Payable en liquide, siouplait

The Cannibal Lecteur 24/12/2013 08:44

Les jeunes... tu me flattes ! Pour ceux de 16 ans, je dois être une vieille croulante puisque pour eux, dès qu'on a plus de 25 ans, on est bon pour l'hospice ! mdr

Tu me donnes le nom de tes vitamines pour garder une bonne mémoire, s'te plait ? J'en ai rudement besoin !

Pierre FAVEROLLE 22/12/2013 18:04

tu vois ? malgré mon grand age, j'ai encore de la mémoire ! non mais ! m'en va te les mater, ces jeunes !

The Cannibal Lecteur 22/12/2013 13:43

Ahahaha, je planifie "en gros" mais je ne respecte pas souvent parce que la première chose qui foire dans un plan de bataille, c'est le plan de bataille lui-même...

Mais j'ai un challenge suédois qui ne durera qu'un mois, alors dans ces conditions, oui, je planifie un peu parce que j'ai peu d'auteurs suédois.

Pierre FAVEROLLE 16/12/2013 21:40

Fichtre ! toi aussi tu planifies tes lectures ? N'était-ce pas toi qui te moquais de moi, il n'y a pas si longtemps ? :)

Claude LE NOCHER 16/12/2013 17:59

Je n'ai pas une passion folle pour les borgnes, mais ça a l'air pas mal excitant.
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 16/12/2013 20:51

Pour une fois que je lis un roman que tu ne connais pas, Claude, je te le dis, cet auteur là, on va en entendre parler ! Amitiés

La Petite Souris 15/12/2013 21:30

le pitch me plait bien, ca m'a l'air bien barré ! j'aime bien ce genre de trucs !

Pierre FAVEROLLE 16/12/2013 20:50

Pas forcément barré mais empreint d'une atmosphère étrange ... Je te parie que l'on va entendre parler de cet auteur à l'avenir ! Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories