Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 18:52

Cette semaine, j’ai décidé de mettre en avant une petite maison d’édition, qui ouvre une nouvelle collection : 666. Il s’agit de polars fantastiques, et l’on trouve parmi les 3 premiers titres sortis des auteurs français connus et reconnus pour la qualité de leur écriture.

Alors, en attendant mon avis, allez jeter un œil sur le site des éditions Engelaere, http://engelaere-editions.com/blog/, où on peut y lire ceci :

666 nombre de la Fin des temps… Le soleil s’obscurcira, nous dit-on, une pluie de soufre et de sang s’abattra sur les villes et les campagnes ! D’ici là, les lecteurs de 666 auront le temps de se préparer à leur survie.

Collection ô combien salutaire, 666 donne la parole à un illustre et très discret contemporain de Rubens, l’Anonyme d’Anvers, immortel lié à la Rose-Croix. Héritier de l’alchimiste Nicolas Flamel, on le croise souvent sans le savoir et son rôle n’est pas négligeable dans un monde rongé par le mal lié à l’argent. C’est peut-être grâce à lui que tout n’a pas encore pris fin.

L’information du mardi : 666

« Entretiens avec un très vieux vampire » de Roger Facon

96 pages (broché) · format 110 x 170 mm · 6 € · ISBN 978-2-917621-17-2

Humour et mystère garantis dès les premières pages d’Entretiens avec un très vieux vampire grâce aux pérégrinations du Chevalier Le Clément de Buirette, vieux vampire roublard, ravi de rendre service à L’Anonyme d’Anvers. Même fatigué d’avoir traversé les siècles, notre chevalier ne manquerait pour rien au monde l’assemblée annuelle de la Confrérie des saigneurs de la nuit dont il est l’un des plus solides piliers. Quitte à devoir faire mentir la prophétie maya et se lancer à la recherche de l’Évangile de Sang, un film muet projeté à une poignée de verriers, en 1910, à l’Idéal cinéma, le plus vieux cinéma ouvrier du monde, situé à Aniche.

Auteur d’une trentaine de romans noirs, romans fantastiques et essais sur l’occultisme, Roger Facon fait ici la jonction entre son travail d’écrivain et son mandat d’Adjoint à la culture à Aniche pour son plus grand plaisir et celui de ses lecteurs.

L’information du mardi : 666

« 666, Quai de la Scarpe » de Michel Meurdesoif

84 pages (broché) · format 110 x 170 mm · 6 € · ISBN 978-2-917621-18-9

Diable ! Quel est ce corps qui frappe aux portes de l’écluse du Petit-Bail ? Pourquoi ces étranges disparitions ? Raoul sait-il des choses que les autres ignorent ? Et d’abord, d’où vient-il ?

Une tranche de vie au sein d’un des plus vieux quartiers de Douai, faite de brouillard et de mystère. Les quais de la Scarpe font se rencontrer l’histoire, le romanesque et le rêve !

L’information du mardi : 666

« Les Œufs de Lewarde » de Jean-Marc Demetz

144 pages (broché) · format 110 x 170 mm · 7 € · ISBN 978-2-917621-19-6

Les Œufs de Lewarde est avant tout une fresque jubilatoire sur la fin du monde dans laquelle l’histoire et la fiction se confondent avec une étonnante crédibilité.

Sauver l’humanité, vous en conviendrez, n’est pas à la portée de n’importe quel olibrius. Un seul homme a essayé et c’est son récit. Un personnage singulier, l’Anversois, dont l’aventure défie le temps ! Et Dieu qu’il lui en a fallu des recherches et des voyages pour mener son combat contre l’apocalypse. Une quête terrible dont le chemin lui a fait rencontrer de fameux hommes.

Il a vu Léonardo Da Vinci disséquer des cadavres humains, il a rencontré Michel de Nostredame soignant la peste en Arles, il a appris que Jules Verne avait consulté les verriers d’Aniche au sujet des dimensions des hublots du Nautilus, il a suivi Émile Zola sur les carreaux de mine, il a vécu la création du premier syndicat de mineurs par Émile Basly.

Bien des questions… Quels secrets, quels liens entre ces célébrités ? Et surtout : que couvait le Centre Historique Minier de Lewarde ? Tout est dans « les œufs de Lewarde ».

À 50 ans, Jean-Marc Demetz s’est jeté dans l’écriture de romans noirs et de nouvelles. Il s’est lancé dans le roman policier qui se situe dans une réalité sociale précise et porteur d’un discours critique. Il s’inscrit également dans une vision noire du monde qui est, pour lui, toujours nimbée d’une lueur d’espoir. S’inspirant de ses passions, voyages et rencontres pour créer les personnages et les décors de ses romans, il rend compte de la réalité sociétale : crime organisé et terreau mafieux, société clanique, anomie sociale, corruption politique et policière. Pour chacun des thèmes abordés, il mène une enquête fouillée pour en retranscrire les détails qui jetteront le lecteur dans l’intrigue avec le plus grand réalisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre Faverolle - dans Info du mardi
commenter cet article

commentaires

The Cannibal Lecteur 14/11/2013 16:44

bonjour,

Intéressant la page !! pas pour le porte-feuillle....

Pierre FAVEROLLE 14/11/2013 17:06

Quoique ... ils sont respectivement à 6 ou 7 euros. C'est plutôt abordable

Oncle Paul 12/11/2013 20:21

Bonsoir Pierre
Je les ai lus et j'ai aimé. Une collection revigorante, pour ceux qui apprécient le côté fantastique évidemment.
Amicalement

Pierre FAVEROLLE 12/11/2013 21:26

Je vais me pencher sur leur cas entre 2 pavés. A noter qu'ils ne sont pas chers ce qui est un gros atout. Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Pierre Faverolle
  • Le blog de Pierre Faverolle
  • : Ce blog a pour unique but de faire partager mes critiques de livres qui sont essentiellement des polars et romans noirs. Pour me contacter : pierre.faverolle@gmail.com
  • Contact

Sur ma table de nuit ...

Le blog reste ouvert.

Dorénavant, les nouveaux billets seront :

http://blacknovel1.wordpress.com/

   

Recherche

Archives

Catégories